Au Luxembourg

09 novembre 2018 06:58; Act: 13.11.2018 12:28 Print

Le réseau de jeux illégaux passait par Sanem

LUXEMBOURG - Un homme a été arrêté et des bornes de jeux saisies, dans le cadre d’un vaste réseau criminel qui concernerait une société domiciliée à Sanem.

storybild

Selon nos informations, la société concernée est Concept Kiosk, domiciliée à Sanem. Jeudi, 114 machines et quatre serveurs informatiques utilisés par le réseau ont été confisqués au Grand-Duché. (photo: L'essentiel)

op Däitsch
Sur ce sujet

Un homme de 44 ans a été arrêté au Luxembourg, suite à un mandat émanant de la justice portugaise, dans le cadre d’une vaste escroquerie aux bornes de jeux illégales, a indiqué jeudi, le parquet général. Il a été maintenu en détention en vue de sa remise aux autorités portugaises, a complété le parquet, précisant que des perquisitions ont eu lieu mardi, dans plusieurs localités du sud du pays, et «qu’un certain nombre de bornes de jeux ont été saisies».

Selon la presse portugaise, 114 machines et quatre serveurs informatiques utilisés par le réseau ont été confisqués au Grand-Duché. Six maisons ont aussi été perquisitionnées. Quelque 80 millions d’euros de chiffre d’affaires auraient été générés illégalement, rien que l’an dernier.

Des ramifications dans plusieurs pays

Diário de Noticias précise que des perquisitions menées au Portugal ont conduit à l’arrestation d’une vingtaine de personnes, au sommet d’un réseau en comptant une centaine. Toutes sont inculpées, entre autres, pour association criminelle, fraude fiscale et jeu illégal. L’exploitation illégale des plateformes en ligne et des jeux de hasard a des ramifications en Suisse, en France, en Belgique, au Brésil, au Mozambique et donc au Luxembourg.

Selon nos informations, la société concernée chez nous est Concept Kiosk, domiciliée à Sanem. Son dernier règlement de jeu-concours, déposé chez un huissier en juin dernier, mentionnait que les gains seraient «intégralement versés» à l'association sans but lucratif Een Häerz fir kriibskrank Kanner qui accompagne les familles d’enfants atteints d’un cancer. Alors que le parc de machines pouvait générer des centaines de milliers d’euros par mois, l’association n’aurait touché qu’une infime partie de ces recettes.

(L'essentiel/Mathieu Vacon)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain le 09.11.2018 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis des années je me demandais comment c'était possible ces "machines" dans les cafés. Je pensais bien que c'était illégal!

  • raisonvero le 09.11.2018 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut arrêté avec lès jeux dans lès cafés +bar etc,il y dés familles ruinées pour celà, je sais de quoi je parle

  • ladeux le 09.11.2018 07:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la commune de sanem qui se prend un tel truc dans les dents, ça doit faire mal à l'égo

Les derniers commentaires

  • homme le 10.11.2018 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y’a plus de café au Luxembourg !! Ils se sont tous transformés en casino !!!! Lotteries,sport.machine à sous zubito !!des milliers d’argent illégal..et ça depuis des années !!!

  • Asimov1973 le 09.11.2018 21:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu achete un grand terrain agricole, tu vas chez le maire, tu dis que si il te transforme ton terrain agricole en terrain constructible tu lui donne le 30% du prix de la vente....voilà pourquoi les terrains coûtent 80.000€ l’are et comme c’est possible de construire au Luxembourg sur des terrains que jusqu’à hier c’était inconstructible cause danger et réserve seulement à l’agriculture....

  • Claude@ tumoi le 09.11.2018 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que le casino a une licence de jeux comme loterie nationale pareil et il contribuent au fisc et payent leurs licenceces. Tout cela est bien observe et controle par la police des jeux.

  • Lux le 09.11.2018 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sanem commence à remplir sa prison

  • Lécrispédutrouduc le 09.11.2018 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui et des gosses qui crèvent de faim à la maison... Enfin dans le taudis eschois quoi !

    • Un eschois! le 09.11.2018 14:03 Report dénoncer ce commentaire

      Hého, on se calme stp....