Pauvreté au Luxembourg

23 mars 2018 10:40; Act: 23.03.2018 11:46 Print

Le resto social pourrait saturer face à la demande

LUXEMBOURG - 3 599 personnes ont fréquenté le restaurant solidaire de Hollerich, l'an dernier, 244% de plus qu'en 2015. «Une centaine» de clients étaient prévus au départ.

storybild

En 2014, le restaurant social de Hollerich a été équipé sur la base d'une «centaine de clients» seulement. (photo: Stëmm vun der Strooss)

op Däitsch
Sur ce sujet

200 repas par jour, en moyenne, ont été servis l'an dernier au restaurant social situé à Hollerich. La structure, portée par l'ASBL Stëmm vun der Strooss, «ne cesse tristement de progresser». Si 45 722 repas y étaient servis en 2015, le chiffre a atteint 75 686 en 2017 (+65%). Mais c'est surtout le nombre de personnes poussant la porte de ce restaurant solidaire qui a explosé en à peine deux ans, passant de 1 046 à 3 599, soit «+244%», relève la Stëmm vun der Strooss.

Le constat est d'autant plus frappant qu'au moment de l'ouverture en 2014, le restaurant social de Hollerich a été équipé sur la base d'une «centaine de clients» seulement. Les équipements de la cuisine devraient donc être adaptés prochainement. Pour rappel, la structure fonctionne en partie grâce à des employés en réinsertion professionnelle et est accessible aux personnes défavorisées qui peuvent y manger pour 0,50 euros.

En novembre dernier, la Stëmm vun der Strooss évoquait la nécessité d'augmenter la collecte de denrées alimentaires, pour les redistribuer et faire fonctionner notamment les restaurants sociaux comme celui de Hollerich.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lacoco le 23.03.2018 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui je confirme ce que vous dites. Étant luxembourgeoise je me suis trouvée dans une situation très pénible. ( perte de travail plan social, fin de bail et maladie ) j'ai fait beaucoup de démarches mais on me répondait toujours qu'il n'y avait rien de disponible. cela me creve le coeur quand je lis dans les journaux que tout va bien au Luxembourg. pour le gouvernement c'est peut-être une solution de ne rien entreprendre car la pauvreté ne rapporte pas ! une situation peut basculer très vite. ...plus rien n'est garanti de nos jours. une pensée pour ces gens.

  • NeFermonsPasLesYeux le 23.03.2018 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    La situation de beaucoup - beaucoup - de gens au Luxembourg est alarmante. Même des gens en emplois.... De plus en plus d'employeurs ne propose plus de smic qualifié, plus de 40h, quand ce n'est pas de CDI du tout. Personne n'en parle, pourtant la situation devient précaire pour beaucoup et vivre de l'autre côté de la frontière n'est pas possible pour tous. Il faut que ce pays ouvre les yeux et qu'on arrête de croire que tout va bien. Regarder le relais parachute à la gare, tous les jours , l'attente grossit devant les portes.

  • sofie le 23.03.2018 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et apres on dit qu au luxembourg on vit bien!!lol le luxembourg ce n est que pour les riches!!????

Les derniers commentaires

  • dieux le 24.03.2018 21:57 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien les restos c'est une bonne idée a dieux, toi qui es pleins de fric tu sais ce qu'il te reste a faire oui mon capitaine.

  • francais du luxx le 24.03.2018 18:05 Report dénoncer ce commentaire

    Je veux savoir à qui profite mon argent... c'est normal non... des luxembourgeois, français, africains, polonais.. à qui? ma femme je le sait, elle parraine un petit Ougandais, moi.. je ne sais pas toujours pas qui j'aide

    • luxo le 25.03.2018 12:13 Report dénoncer ce commentaire

      Il profite à ceux qui ont faim et à ceux qui n'ont pas les moyens d'aller dans un restaurant au GDL.

  • ladeux le 24.03.2018 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un endroit accueillant et ou on y mange très très bien. Il manque de ces structures dans toutes les villes du pays. Et oui le Luxembourg est loin des paillettes dorées que l'on nous jettes a la figure via un triple A ou des sondages à 2 francs comme pays le moins stressant.

  • Sidonie le 24.03.2018 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Sur la photo on voit qu,il y a plusieurs cuisiniers pour un seul client.

    • Luxo le 25.03.2018 12:05 Report dénoncer ce commentaire

      Par pudeur les clients ne souhaitent pas être sur la photo.

  • Luxo le 24.03.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprend pas que certains jalousent les pauvres. Heureusement que l'on ne demande pas de justificatif pour manger à la soupe populaire! Comment voulez vous prouver que vous n'avez pas de revenu. Heureusement, lorsque que vous n'avez pas 50 cts en poche. qu'il y a toujours une personne charitable qui vous permet de vous remplir l'estomac.