Éducation au Luxembourg

21 mai 2020 09:00; Act: 23.05.2020 09:01 Print

«Retour en classe? Un défi pour les enfants»

LUXEMBOURG - Tout est prêt pour accueillir les écoliers dans l’enseignement fondamental. Pendant six semaines, avant les vacances.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Même si le calendrier affichait encore la date de ce maudit vendredi 13 mars dans certaines classes, l’école fondamentale du quartier Gare, à Luxembourg-Ville, est bel et bien déjà prête à recevoir ses écoliers, dès le lundi 25 mai. Une visite des installations a été organisée, ce mercredi 20 mai, en matinée, en présence d’instituteurs et de Lydie Polfer, bourgmestre de la capitale.

Deux mois et 12 jours, 73 jours au total, après l’interruption des cours en raison de l’épidémie de Covid-19, les cours vont enfin pouvoir reprendre dans les classes. «Ce que nous avons vu, ce mercredi matin, est très encourageant», a reconnu Lydie Polfer, «car les mesures de sécurité, telles qu’elles ont été prescrites, ont vraiment été observées et avec beaucoup de créativité. Dans cette école de la gare, on a la chance de pouvoir bénéficier de sept entrées différentes et on a pu remarquer le marquage coloré au sol pour que les parents puissent s’y retrouver. Les équipes ont très bien travaillé par rapport à cette situation exceptionnelle».

J-2 avant la rentrée dans les écoles au Luxembourg

????????‍J-2 avant la rentrée dans l'enseignement fondamental au Luxembourg. Notre article sur https://bit.ly/3bXeMAo

Publiée par L'essentiel Online FR sur Vendredi 22 mai 2020

C’est un défi pour les enfants!

«Depuis une semaine déjà, nous avons tout préparé avec des flèches et des gros points de couleur pour montrer aux enfants où ils devront aller», a précisé Fabienne Bausch, enseignante et coordinatrice dans le Cycle 2. «Avec le déménagement de certaines classes, tout a vraiment changé et presque plus rien n’est comme avant, mais on a essayé de garder l’esprit de l’école avec son projet pédagogique».

Et la ville de Luxembourg via sa bourgmestre de répéter: «En tant qu’institution, on a fait de notre mieux», a souligné Lydie Polfer, «mais comme toujours, il faut aussi compter sur la responsabilité individuelle. C’est peut-être un peu plus difficile pour les petits enfants, mais pour eux, cela doit devenir un défi. J’en vois déjà prendre cela comme un jeu et j’espère qu’ils vont garder cet état d’esprit. Les six semaines de cours à venir s’annoncent «exceptionnelles», en situation de crise, et on en tirera les leçons. En espérant que la rentrée de septembre nous permette un retour à la normale».

Il est temps de se revoir en vrai!

Même si les parents ressentent encore quelques craintes, pour le corps professoral, c’est important que les enfants puissent revenir sur les bancs de l’école. «Même si la classe est divisée en deux et même si les récréations seront différentes, on a fait le maximum pour leur permettre de rester dans un groupe où ils partagent des affinités», a indiqué Fabienne Bausch, enseignante dans une classe d’enfants de 7 à 8 ans.

Pendant plus de deux mois, tous les moyens technologiques ont été mis à contribution pour garder le contact entre les écoliers, les parents et les enseignants. «On a vraiment essayé de soulager le travail des parents à la maison en s’adaptant à chaque enfant», a poursuivi Fabienne Bausch, «car chaque parent a le droit d’appréhender sa propre façon d’aider son enfant. On s’est montré très flexible et le 13 mars encore, on aurait jamais imaginé donner ce nouvel élan à notre carrière. Je n’ai pas peur du lundi qui arrive, mais il y a tout de même un certain stress de la rentrée. Il est temps de se revoir en vrai et on s’adaptera».

(Frédéric Lambert / L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anonyme2 le 21.05.2020 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de vous cacher derrière vos enfants pour ne pas aller travailler, vous avez un problème avec le retour en classe par contre quand il s’agit d’aller faire les courses dans un supermarché bondé où aller faire du shopping ou tout simplement les laisser aller jouer dehors avec d’autres là par contre ça ne pose problème à plus personne tout d’un coup... je trouve ça triste... les enfants ont autant droit à une vie sociale après ses deux derniers mois que les adultes... l’organisation que le ministère de santé a mis en place et vraiment bien pensé pour les protéger. De toute manière dites vous bien que le virus sera toujours là en septembre alors maintenant ou dans quelques mois ça ne changera rien. A nous de leurs donner le bon exemple.

  • Phi le 21.05.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un theatre pour reprendre les cours pour les enfants, dehors dans les rues ils jouent ensemble aucun trouve que cest n‘est bon, mais la même chose l‘école un problème.

  • Yannick le 21.05.2020 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Blemia ne les envoyer pas.. Personnes peut vous y obliger pour ma part il est hors de questions de les enmmener dans ces conditions. Les enfants sont le plus important a proteger.

Les derniers commentaires

  • Louis le 22.05.2020 17:09 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu des procédures qui ne servent à rien on aurait dû imposer de donner des cours à fenêtres ouvertes.

  • patdevelours le 22.05.2020 12:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    My50 cents. J ai bien regardé à la télé . Pas vu bcp de monde avec des masques à la mer ou à la montagne. Et encore moins dans la campagne luxembourgeoise

  • patdevelours le 22.05.2020 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut même plus qu ils aillent à l école puisque vous pouvez le faire vous même. Ils n ont peut être même plus besoin de travailler si vous assurez leur héritage. Et , en étant tjs dans vos jupes, ils n auront même pas besoin de vivre avec qqn d autre que vous.quelle vie!!

  • Le parent le 22.05.2020 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    On va envoyer nos enfants 15 jours à l'école alors que les parents ont pu assumer avec succès plus une quarantaine de jours de cours avec en plus les devoirs. Tout ce cirque vaut-ils vraiment le coup? Pour les parents qui ne peuvent assumer ou s'organiser je comprend. Mais pour ceux qui peuvent, pourquoi faire n'importe quoi? Alors la vraie question est : pourquoi les 15 jours d'école restants ne sont pas sur base du volontariat? Vu le déni de démocratie dans le traitement de la pétition sur l'école, on a notre idée...

  • noukie le 22.05.2020 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quitte à emmener les enfants faire les courses ou les faire jouer avec les enfants des voisins, je ne vois pas de différence avec le fait de reprendre l ecole normalement sans ses conditions drastiques!!!! le virus tuent majoritairement des personnes âgées et des personnes vulnérables parce que porteuse d autres maladies. alors que ces gens prennent des mesures de précaution mais qu ils laissent nos enfants profiter de leur vie!!! comment allez vous expliquez aux enfants qu ils ne doivent rien partager parce que, dans le cas contraire, ils seront responsables du décès de papy et mamy!!!! croyez vous que ce soit sain comme langage?