Banques au Luxembourg

11 mai 2018 12:17; Act: 11.05.2018 15:49 Print

Le secteur bancaire tient sa convention collective

LUXEMBOURG - Le patronat et les syndicats du secteur bancaire sont enfin tombés d'accord, mercredi, sur une nouvelle convention collective, après 18 mois de discussions houleuses.

storybild

Les banquiers tiennent enfin leur convention collective.

Sur ce sujet

Enfin. Après 18 mois de négociations, un accord de principe entre syndicats et patronat du secteur bancaire a été trouvé, mercredi soir vers 23h, en vue d'une nouvelle convention collective de travail, tard jeudi soir, indique ce vendredi l'ALEBA (Association luxembourgeoise des employés de banque et assurance) dans un communiqué commun publié sur son site Internet.

Négocié par l'ALEBA, l'OGBL Secteur Financier et le LCGB-SESF côté syndical et l'ABBL (Association des banques et banquiers, Luxembourg) côté patronal, cet accord offre un nouveau système de rémunération aux banquiers. La prime de juin sera en outre augmentée de 10% et des «améliorations» sur le temps de travail ont été décidées, écrit l'ALEBA, sans donner plus de précisions.

«Totalement différent»

Reste à présent à ratifier cet accord dans chacun des participants aux discussions et de rédiger le texte définitif. L'Aleba tiendra un comité d'administration à cette fin, mardi. «C'est quelque chose de totalement différent de ce qui existait jusqu'à présent», indique Laurent Mertz, secrétaire général à l'ALEBA à L'essentiel. «Par exemple, la prime de juin sera versée en 2018, avant de disparaitre au profit d'une prime de fidélité dont la méthode de calcul sera différente».

Il faudra attendre un peu avant de connaitre le détail de l'accord. Les syndicats et l'ALEBA veulent prendre leur temps. «Il faut le temps de mettre les choses en place. Ce qui compte c'est que les textes soient bons, et laissent le moins de place possible au doute. Le temps qu'on prend maintenant pour les rédiger, c'est du temps qu'on ne passera pas, en entreprise, à se poser des questions», poursuit Laurent Mertz. Une fois en vigueur, la convention collective couvrira, rétroactivement, une période s'étalant du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020. Et «comme c'est très différent, il y aura un phasage qui sera prévu pour la mise en place», conclut Laurent Mertz.

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alex57330 le 11.05.2018 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    Une belle annonce de l'Aleba qui comme à chaque négociation grille tous les autres syndicats en annoncant une mesure positive alors qu'ils avaient signer la première mouture de la convention en fermant les yeux comme à chaque fois... Comment les employés peuvent ils encore se syndiquer chez eux alors qu'ils sont pro ABBL... Ils n'offrent aucunes aides et sont souvent absents lors des conflits... Encore une manoeuvre politique..

  • John le 11.05.2018 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Une belle victoire pour toutes les victimes du management "à la tête du client" !

  • ben5757 le 11.05.2018 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un commentaire HoD stp

Les derniers commentaires

  • dede le 12.05.2018 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement qu’il n’y a pas de grèves au Luxembourg. Le droit y est sauf qu’au Luxembourg on fait grève pour de bonnes raisons .

  • utilisateur le 12.05.2018 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si Raph, toujours une prime, mais qui résultera davantage du travail presté.

  • moi garou le 12.05.2018 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin. Après 18 mois de négociations, un accord de principe entre syndicats et patronat du secteur bancaire a été trouvé, MERCREDI SOIR vers 23h, en vue d'une nouvelle convention collective de travail, tard JEUDI SOIR" ? ! ? ! ? !!

  • raph le 12.05.2018 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une augmentation de 10% après la suppression pure de la prime de juin et que vont ils nous supprimer encore voilà les gens sont content pour cette année mais l'année prochaine plus de prime

    • fred le 12.05.2018 11:12 Report dénoncer ce commentaire

      c clair

    • Le vrai Raph le 12.05.2018 13:25 Report dénoncer ce commentaire

      Avant crier au loup... Laissons voir venir, pour le moment personne n'a pu ou vu quelque chose à ce sujet.

  • John Smith le 11.05.2018 22:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hausse de 10% de la prime de juin mais suppression de l’augmentation linéaire triennale, de l’obligation pour les banques de valoriser (augmentation ou primes) de 2/3 de ses conventionnés, suppression de la prime de ménage et d’ancienneté pour les nouveaux arrivants,...

    • NialaV le 13.05.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

      1 : L’enveloppe pour le mérite à distribuer à 66% du personnel (c’est à dire aux moins méritants inclus) était déjà gelée dans la précédente convention. 2 : La prime de ménage n’existe plus depuis la convention précédente. 3 : La prime d’ancienneté pour des nouveaux arrivants n’existait pas vu qu’elle n’était accordée qu’après une période d’ancienneté (comme son nom l’indique). La nouvelle prime de fidélité intégrera dans son calcul cette prime d’ancienneté.