Au Luxembourg

29 novembre 2019 14:03; Act: 29.11.2019 14:57 Print

Le stress au travail «n'est pas près de diminuer»

LUXEMBOURG - Risques de burn out, heures sup', difficulté à concilier vie professionnelle et privée ressortent d’une enquête sur la qualité de travail, présentée vendredi.

storybild

La charge mentale au travail et les tâches à réaliser en urgence restent «omniprésentes» au Luxembourg, selon la Chambre des salariés. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Les travailleurs au Luxembourg restent globalement satisfaits de leurs conditions. Le 7e indice de la qualité du travail, dévoilé ce vendredi par la Chambre des salariés (CSL), reste à un niveau constant depuis 2014 (55,4 points sur 100 en 2019). Le travail, mené en collaboration avec l’Uni, a permis d’interroger 1 500 travailleurs résidents et frontaliers sur leurs conditions et leur ressenti au travail.

Les tendances observées depuis 2014 montrent que les charges physiques et les risques d’accidents diminuent. Les relations conflictuelles comme le harcèlement moral et l’esprit de concurrence sont aussi en recul, selon l’enquête. Pour autant, la charge mentale au travail et les tâches à réaliser en urgence restent «omniprésentes» et «la difficulté émotionnelle du travail a même augmenté de 11% depuis 2016», est il relevé.

Jusqu'à 5h supplémentaires par semaine

La CSL souligne, dans ce contexte, que le stress «n’est pas près de diminuer» et constate que le risque de burn out augmente (+18% depuis la première enquête il y a six ans). Sujet de préoccupation de plus en plus prégnant chez les travailleurs, la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. 43% des participants à l’enquête disent avoir le sentiment, au moins parfois, d’éprouver des difficultés sur ce plan. Ils étaient 30% à l’affirmer en 2014.

Le temps de travail effectif reste ainsi toujours supérieur au temps de travail convenu. Il est en moyenne de 42,8 heures par semaine contre 39,3 heures chez les hommes et de 37,4 heures contre 35,4 heures chez les femmes. 46% des interrogés considèrent réaliser des heures supplémentaires, avec 27% allant jusqu’à 5 heures par semaine, et 7% plus de dix heures. «La principale raison évoquée» pour justifier ces dépassements, «est que le travail ne peut être effectué dans les délais prévus par le contrat», suivie par des raisons opérationnelles. Le gain d’argent supplémentaire entre très peu en compte.

Au final, 35% des sondés souhaitent travailler moins d'heures par semaine et 57% restent tout de même satisfaits de leurs conditions actuelles.

(L'essentiel/Mathieu Vacon)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dsfdsf le 29.11.2019 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Moi c'est le transport. Je pense c'est pour plusde 60 % de mon stress

  • lulu34 le 29.11.2019 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les bouchons c'est aussi le stress pour le travail !

  • Peace & Love le 29.11.2019 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai quitté le monde du travail pour des raisons de santé. Je ne désire plus jamais retravailler dans un tel système. Plus jamais !

Les derniers commentaires

  • Laisse moi une chance le 01.12.2019 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    L'urgent est fait, l'impossible est en cours. Pour les miracles j'ai besoin d'un peu plus de temps.

  • patience le 01.12.2019 08:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou que l on soit, à partir du moment où on parle de rentabilité et bien il est question de stress. Plus le poste est à responsabilité et pire c est. Rien n y peut car c est l économie et les enjeux ainsi que la bataille de la concurrence qui oblige cet état de fait. Rien ne peut ou pourra modifier cela. Prenons l exemple de l indice de hausse des salaires. Cela pousse à augmenter les prix de vente pour payer les salaires. Et les salariés doivent plus être rentables. C’est ce qu on appelle la croissance. Et oui désolée mais le stress sera de plus en plus préoccupant car on ne veut pas perdre ce que l on a acquis mais en avoir toujours plus. J en fait partit. Tout est lié

  • histoire de le 30.11.2019 22:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Se faire agresser au travail par des collègues ou chefs qui se pensent supérieur aux autres, c’est un sérieux problème de santé publique !

  • Ronaldo 1998 le 30.11.2019 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La jalousie au travail une communauté contre une autre sa vous parle? Tous cela implique ceci le stress et c est inadmissible....., pour moi nous sommes pas des extraterrestres mais des terrestres extra alors vive le vivre ensemble

  • Mac à Dames le 30.11.2019 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout à fait normal, la plupart des gens donnent tout ce qu'ils peuvent pour être bien vu par le boss, gravir les échelons. Pour au final quoi ?Pouvoir se payer la grosse maison, la grosse voiture avec l'étoile devant, porter de la marque. Et impressionner tout le monde (Je ne parle même pas des pb de transport qui viennent s'ajouter à toute cette pression / stresse)