Au Luxembourg

17 juillet 2019 10:55; Act: 17.07.2019 11:23 Print

Le succès du cannabis médical a été sous-​​estimé

LUXEMBOURG - Le Luxembourg fait face à une pénurie de cannabis médical. La demande a dépassé les prévisions du ministère de la Santé.

storybild

Le Luxembourg a sous-estimé la demande en cannabis médical.

Sur ce sujet
Une faute?

De février dernier au 15 juillet, 21 kilos de cannabis médical ont été prescrits au Luxembourg et 270 patients ont été traités avec, selon des chiffres communiqués ce mercredi à L'essentiel par le ministère de la Santé. Des prescriptions qui dépassent largement les estimations les plus hautes du ministère et qui ont conduit à la pénurie de ces derniers jours.

«Les estimations relatives au nombre de patients susceptibles de bénéficier de ce nouveau traitement et à la quantité consommée en moyenne par patient ne pouvaient pas reposer sur des données historiques de consommation», explique une porte-parole du ministère de la Santé. Le cannabis médical a en effet été introduit tout récemment au Luxembourg. Du coup, «les estimations ont reposé sur des données d'utilisation chez nos voisins, en Allemagne en particulier». Sur base de ces données, les estimations pour le Luxembourg ont encore été extrapolées vers le haut, en «tenant compte du fait que la consommation au Luxembourg pourrait être plus élevée».

«Travaux en cours pour surmonter les obstacles»

Ce qui n'a toutefois pas été suffisant. «Les estimations les plus élevées ont été dépassées, tant en nombre de patients qu'en dose moyenne par patient». En outre, le ministère de la Santé est soumis à certains «quotas d'importations prédéfinis par les autorités internationales de contrôles de stupéfiants. Les quantités commandées ne peuvent donc pas être augmentées du jour au lendemain». Ces quantités seront toutefois a priori revues à la hausse. «Les travaux sont en cours pour surmonter ces obstacles, dans les meilleurs délais, et pour assurer le maintien du stock national à un niveau adéquat pour subvenir à la demande».

Qui plus est, le ministère a relevé de grandes disparités du nombre de prescriptions par médecin et une grande diversité des maladies motivant la prescription. En attendant que le stock soit renouvelé, seuls les patients qui avaient commencé leur traitement avant la pénurie continueront à bénéficier du cannabis médical. Les autres devront attendre un peu. Le cannabis médical peut être prescrit dans les pharmacies hospitalières à des patients souffrant de maladies graves, en phase avancée ou terminale, qui entraînent des douleurs chroniques, comme les maladies cancéreuses ou la sclérose en plaque.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Héhé le 17.07.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a du stock à Athus :)

  • fundero650 le 17.07.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    ce qui est scandaleux c'est d avoir perquisitionne les magasins qui vendaient de l'huile de CBD contre les douleurs chroniques, car désolée mais en pharmacie ça coute trop cher, ben oui mais la encore les lobbys pharmaceutiques veulent mettre la main sur la mine d'or........merci le Ministère de la santé......toujours le profit avant le bien être des gens

  • cerise le 17.07.2019 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui et beaucoup

Les derniers commentaires

  • Luxo le 18.07.2019 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    C'est évident! Il y a des prescriptions abusives à moins que nous sommes un pays de malades. Il serait temps de contrôler les médecins qui ont faient ces ordonnances de complaisances.

  • zetty le 17.07.2019 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je confirme

  • Yvan le 17.07.2019 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Si mes calculs sont exacts, ça fait environ 17 grammes par patients et par mois. Ceci en supposant qu'ils ont tous commencé à bénéficier du traitement à partir de mars (les 17 grammes sont donc un minimum). Ca paraît quand même très élevé...

  • Laura le 17.07.2019 16:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bcd en vente libre ....est ce sans danger? une amie l a acheté pour troubles de sommeil et douleurs chroniques...mais quel résultat à long terme?

    • tomo le 18.07.2019 06:28 Report dénoncer ce commentaire

      Ca marche au top pour mes douleurs chronique, sous ordonnance c'est 100% gratuit. Ca va bientot arrivé l'huile au CHL... c'etait pour mai mais ca a ete reporté car pas de livraison. Sinon il y en a a Naturata

  • De Mann vu menger Fra le 17.07.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Eh bé! Heureusement que c´est légalisé !!