Luxembourg

20 octobre 2021 20:30; Act: 21.10.2021 09:13 Print

Le taux d'incidence des non-​​vaccinés à plus de 222

LUXEMBOURG - Le Covid-19 circule presque quatre fois plus chez les personnes non vaccinées, qui ont également plus de risques d'être hospitalisées, au Luxembourg.

storybild

Depuis plusieurs semaines, le bus de vaccination circule au Luxembourg. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Non, le vaccin n'empêche pas d'être infecté au Covid-19, mais il protège généralement des formes graves et limite les risques de contamination. Illustration en chiffres au Luxembourg, le taux d'incidence des personnes non vaccinées s'établit en effet à 222,19 cas pour 100 000 habitants, soit presque quatre fois plus que pour les personnes vaccinées (66,16), d'après les données communiquées par le ministère de la Santé, mercredi.

Si le Luxembourg a encore connu une augmentation du nombre de cas la semaine passée (+16%), la situation sanitaire s'avère bien moins inquiétante que l'année dernière à la même époque. Explication principale, près de 75% de la population de plus de 12 ans dispose désormais d'un schéma vaccinal complet, ce qui limite mécaniquement la circulation du virus. Ainsi, ces personnes permettent de contenir le taux d'incidence global (124 pour 100 000), bien qu'une augmentation ait été observée la semaine passée. Hormis les 15-29 ans (-3%), toutes les catégories d'âge sont concernées, en particulier les 75 ans et plus (+29%), ce qui incite à la vigilance.

Fort heureusement, l'hôpital luxembourgeois dispose d'une certaine marge (NDLR: 23 personnes hospitalisées au cours des dernières 24 heures, dont sept en soins intensifs), mais sur ce point aussi, la différence entre vaccinés et non-vaccinés est flagrante. Sur les quinze patients qui étaient pris en charge la semaine passée, dix n'étaient pas vaccinés. Deux des quatre personnes hospitalisées en soins intensifs n'avaient pas non plus de schéma vaccinal complet.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dodo le 20.10.2021 20:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la pression augmente ????!

  • rebecca le 20.10.2021 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bon pour accusé les non vacciné. Au bureau beaucoup de cas contact sont lié a des vaccinés covid check que l’on laisse entrer alors qu’ils sont porteur

  • super vaccin le 20.10.2021 20:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ba c'est cool tout ca ! Lâchez nous !!! Il va y avoir plus de victimes par suicide bientôt que par le covid !

Les derniers commentaires

  • Ce n'est vraiment plus marrant! le 22.10.2021 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Blablabla...Tout cela n'est que propagande pour piquer plus de gens pour arriver aux 75%....Car je suis persuadé qu'il n'y a pas 75% de vaccinés comme on essaie de nous faire gober.Voilà pourquoi ils sont enragés à piquer, piquer, piquer...

  • Pravda le 21.10.2021 22:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai qu'avec un rapport 50/50 des personnes en soins intensifs, c'est une différence flagrante. En tout cas, avec 21 personnes à l'hôpital, ça vaut le coup de flirter avec l'autoritarisme. Enfermons les irresponsables qui refusent leur quatrième dose.

  • NoThanks le 21.10.2021 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le.probleme.vient que les non vaccinés doivent ce tester piur aller quelqie part et a priori négative..ensuite il y as ceux qui sont injectés et plus testés qui ce baladent partout et souvent porteur du virus qui rentrent et ce proménent ou ils veulent et la il y as des contaminés ...cherchez l'erreur

  • Cela va terminer par une guerre civile! le 21.10.2021 20:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très bien que le covid circule. Si on l'avait laissé circuler, il y aurait eu des morts mais on serait tranquilles maintenant. Dans toute "guerre" il y a des victimes, on est en train de la perdre.

  • Ahlala.. le 21.10.2021 20:11 Report dénoncer ce commentaire

    - On se vaccine contre le tétanos pour ne pas attraper le Tétanos - On se vaccine contre la polio pour ne pas attraper la polie - On se vaccine contre la covid-19 alors qu'on peut l'attraper quand même, le transmettre, qu'on est pas non plus à l'abri de finir intubé sur le ventre en réanimation parce qu'on aura développé quand même une forme grave à cause de nos antécédents médicaux etc.....En fait On se vaccine juste pour aller au resto, au cinéma, voyager, boire des coups en terrasse.....?? Elle est où la logique là?? Ah là làlàlà.....