Emploi au Luxembourg

21 septembre 2020 11:22; Act: 21.09.2020 12:36 Print

Le taux de chômage baisse et défie la crise

LUXEMBOURG - 18 525 personnes étaient sans emploi au 31 août, contre 19 762 fin juillet. La baisse est significative de mois en mois et surtout par rapport au début de la crise.

Sur ce sujet
Une faute?

18 525 personnes étaient sans emploi au 31 août au Luxembourg, contre 19 762 au 31 juillet. Une baisse de 6,2% sur un mois, qui fixe le taux de chômage à 6,4% contre 6,6% en juillet. La baisse est encore plus marquée si l'on compare à avril et au début de la crise liée à l'épidémie de coronavirus. «Par rapport à avril, il s'agit d'une baisse de 1 728 personnes, soit -8,5%», constate l'Adem.

Sur ces 18 525 personnes au chômage au 31 août, 10 151 sont bénéficiaires du chômage complet, dont 9 680 résidents et 471 frontaliers. Ces chiffres restent néanmoins bien au dessus des données constatées en août 2019. À l'époque, 15 370 personnes étaient au chômage, dont 7 953 au chômage complet. Ce qui fait dire à l'Adem que «sur un an, le nombre est toujours en hausse, +20,5%».

Au mois d'août, l’Adem a ouvert 2 332 nouveaux dossiers de demandeurs d’emploi résidents, une tendance qui s'est inversée par rapport aux mois précédents. «Entre avril et juillet 2020, la hausse du chômage s’est essentiellement expliquée par une baisse des sorties vers l’emploi plutôt qu’une hausse des inscriptions, détaille l'Adem. Cette hausse (NDLR: au mois d'août) s’explique par une augmentation des licenciements et fins de contrats, ainsi que par une hausse des inscriptions des jeunes de moins de 25 ans à la recherche d’un premier emploi».

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frenchie le 21.09.2020 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    On termine les projets d'avant crise, y a t-il de nouveaux projets dans les tuyaux ? Sinon l'impact de la crise se fera réellement sentir d'ici quelques mois ou semaines

  • georgette le 21.09.2020 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont tous sous perfusions. Couper le robinet et on verra.

  • Le Patron le 21.09.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Les chiffres peuvent être trompeurs. Une baisse des inscriptions ne veut pas dire forcement une augmentation ou demande supplémentaire au niveau de l'emploi. Il s'agit probablement de sorties des statistiques et autres ajustements. Il faut une analyse plus fine pour comprendre cette baisse.

Les derniers commentaires

  • AC-DC le 22.09.2020 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg, si il y avait un conflit nucléaire, il n'y aurait évidemment aucun blessé ni irradié, même après les bombes...formidable hein ?

  • ah jo le 22.09.2020 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    technique pour faire baisse les statistiques: refuser d'indemniser les indépendants victimes de la crise, de préférence les non nationaux.

  • Lux Evil le 21.09.2020 19:56 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le secteur financier, les plans sociaux/licenciements tombent comme les feuilles mortes en automne, on refera les comptes à la fin de l'année.....

  • Hugo Victor le 21.09.2020 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais allô quoi ! C’est de la pure communication pour rassurer les investisseurs et les Groenland général pour donner confiance et mettre de l’essence dans l’économie !!!

  • moien le 21.09.2020 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les licenciés sont encore en préavis, zttendez encore 2 ou 3 mois et le taux va exploser .......