Au Luxembourg

22 janvier 2018 10:16; Act: 20.02.2018 11:09 Print

Le taux de chômage est stable en décembre

LUXEMBOURG - Le taux de chômage s'établit à 5,8% de la population active en décembre 2017, comme en octobre et en novembre, d'après les chiffres publiés par l'Adem.

Sur ce sujet
Une faute?

Après la baisse spectaculaire enregistrée en octobre, le taux de chômage se stabilise. Comme pour les deux mois précédents, le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières calculé par le STATEC, s’établit à 5,8% de la population active en décembre. Le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles inscrits à l’Adem s’établit à 17 283 au 31 décembre 2017. Sur un an, cela constitue une baisse de 839 personnes, soit de 4,6%. À noter que pour novembre, 15 876 chômeurs avaient été recensés.

La baisse profite tout particulièrement aux demandeurs d’emploi âgés de moins de 30 ans (-8,6%) et aux demandeurs d’emploi peu qualifiés (-7,6%). Le nombre de chômeurs de longue durée diminue lui de 7%. Par contre, le nombre de demandeurs d’emploi âgés de 45 ans diminue de manière plus modeste (-1% sur un an) et le nombre de demandeurs d’emploi diplômés de l’enseignement supérieur progresse de 3%.

Un taux de chômage à 4% dans 5 ans, «pas irréalisable»

Le nombre de bénéficiaires d’une mesure pour l’emploi reste inchangé sur un an. Néanmoins, suite aux changements législatifs intervenus en août 2017, il y a eu des variations importantes au niveau des stages de professionnalisation, où le nombre de bénéficiaires a plus que triplé sur un an, et des occupations temporaires indemnisées qui ont vu le nombre de bénéficiaires chuter de 30,5%. Comme toujours, la présence de chômeurs n'empêche pas les entreprises de déplorer des postes vacants. Au cours du mois de décembre 2017, les employeurs ont déclaré 2 122 postes vacants à l’Adem, soit 8,7% de plus qu’en décembre 2016.

Lors d'une conférence de presse lundi matin, Nicolas Schmit, ministre du Travail et de l'Emploi, a estimé qu'un taux de chômage à 4% dans les 5 ans, n'était «pas irréalisable» et que la formation était une des clés pour y parvenir. «Parfois on constate que les personnes sont un peu réticentes à se faire former, donc il faut les convaincre, les motiver», a-t-il expliqué. «On a vu récemment une grande surface qui a engagé des personnes. Ce sont celles qui ont terminé les formations qui ont eu un contrat.»

Les réactions de Jean Ries, chef de service études et statistiques de l'Adem et de Nicolas Schmit, ministre du Travail et de l'Emploi:

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pape le 22.01.2018 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    normal au bout d'un an plus de chômage...

Les derniers commentaires

  • pape le 22.01.2018 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    normal au bout d'un an plus de chômage...

    • @page: non, faux ! le 22.01.2018 23:45 Report dénoncer ce commentaire

      Non ! Vous confondez “être inscrit au chômage” et les allocations chômage. Inscrit au chômage, vous le restez jusqu’à ce que vous trouvez un emploi (sauf si l’adem vous suspend pour mesure disciplinaire). Et les stats sont basées sur les inscriptions, pas les allocations.