Événement au Luxembourg

09 novembre 2019 10:00; Act: 08.11.2019 14:21 Print

Le Téléthon, une action «vitale» face à la maladie

LUXEMBOURG -Les événements en soutien au Téléthon ont débuté dans le pays et se poursuivront jusqu'en mars. Un temps crucial pour accompagner le combat.

storybild

Le Téléthon reste indispensable, ont martelé vendredi, Jean-Paul Collin, coordinateur national au Luxembourg, et Bruno Desbuleux, directeur du Réseau et des Opérations AFM-Téléthon. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Téléthon revient chaque année et il reste, plus que jamais, indispensable. C'est en substance ce qu'ont martelé, vendredi, Jean-Paul Collin, coordinateur national au Luxembourg, et Bruno Desbuleux, directeur du Réseau et des Opérations AFM-Téléthon. «80,9% des dépenses de l'AFM-Téléthon sont consacrées à la mise au point de traitements et à l'aide aux malades», a rappelé M. Desbuleux. Au Grand-Duché, l'événement a permis de collecter 200 000 euros en 2017 et environ 130 000 euros l'an passé.

2018 a révélé le creux de la vague mais Jean-Paul Collin assure que les dons seront à nouveau plus élevés cette année. «L'argent va là où il doit aller! La collecte est une action vitale», glisse encore Bruno Desbuleux, rappelant que le Téléthon et la recherche sont à l'origine de «victoires sur la maladie».

Des événements de novembre à mars

Pour 2019, le Luxembourg s'alignera sur le point d'orgue français, à savoir un week-end événement et médiatique, les 6 et 7 décembre. Le Conservatoire de la Ville de Luxembourg proposera donc, le vendredi 6 décembre (20h), une soirée et un concert de lancement. Puis s’enchaîneront les rendez-vous festifs et solidaires dans le pays.

En réalité, le Téléthon s'étale sur plusieurs mois au Grand-Duché, depuis le 10 novembre et jusqu'à la fin mars 2020. Les 13 et 14 décembre, à Mamer, les mordus de foot pourront prendre part à un tournoi de 30 heures non-stop. Le 26 mars 2020, le chargé des affaires internationales de l'AFM-Téléthon, Alexandre Mejat, proposera une conférence en marge d'une soirée-spectacle donnée à Dommeldange (à partir de 18h). Entre autres.

Le nombre de personnes touchées par l’une ou l’autre maladie rare est estimé à 30 000 au Luxembourg.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pffff le 09.11.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’état devrait payer les frais administratifs et les dons utilisés vraiment a la recherche et pour le prix des soins ensuite oui là ça ne devrait pas être si cher là y a un souci

  • Marc le 09.11.2019 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vital oui peut être mais pourquoi ce n'est pas l'état qui s'occupe de donner l'argent nécessaire?

  • Peace & Love le 09.11.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui, vital pour les laboratoires .

Les derniers commentaires

  • Peace & Love le 09.11.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui, vital pour les laboratoires .

  • pffff le 09.11.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’état devrait payer les frais administratifs et les dons utilisés vraiment a la recherche et pour le prix des soins ensuite oui là ça ne devrait pas être si cher là y a un souci

  • Marc le 09.11.2019 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vital oui peut être mais pourquoi ce n'est pas l'état qui s'occupe de donner l'argent nécessaire?

    • Le Belge le 10.11.2019 14:55 Report dénoncer ce commentaire

      Exact et tout à fait d'accord.

  • Fredo le 09.11.2019 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien beau ces demandes de dons pour ces émissions télé comme le Téléthon ou le télévie. Les chercheurs trouvent des remèdes mais ensuite sont commercialisé à des prix impossible malgré que cette recherche est financée par le public.

  • la trois le 09.11.2019 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme pour le televie, des sommes folles sont engagées. saviez vous que 60% des dons sont retenus comme " frais administratifs".... je vous laisse deviner de ce qui est fait avec le reste.... 10% à la recherche certes. pour le reste....

    • Faker le 09.11.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

      Des preuves ? Les comptes des associations sont publiés sur leur site internet !