Emploi au Luxembourg

20 octobre 2020 18:31; Act: 21.10.2020 09:04 Print

Le télétravail désormais mieux encadré

LUXEMBOURG - Les syndicats et le patronat ont annoncé ce mardi la signature d’une convention sur le télétravail, afin de l’adapter aux défis actuels.

storybild

La dernière convention sur le télétravail datait de 2006. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

Très en vogue depuis le début de la crise sanitaire, le télétravail fait l’objet d’une nouvelle convention, dont la signature a été annoncée ce mardi par l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL) et les syndicats OGBL et LCGB. La convention a pour but de fixer un cadre global au télétravail, sans se focaliser sur la crise actuelle. «Il fallait actualiser la précédente convention, qui date de 2006. Elle n’était donc pas adaptée aux technologies actuelles», note Christophe Knebeler, secrétaire général adjoint du LCGB. «La convention modernise les voies disponibles pour introduire le télétravail», affirme de son côté l’UEL, dans un communiqué.

Le nouveau texte fixe deux sortes de télétravail: occasionnel et régulier. Le premier a été pensé pour faire face aux imprévus, un simple mail ou SMS suffit pour valider les jours de télétravail. Il ne peut dépasser 10% du temps de travail. Le second, validé par un accord écrit individuel ou collectif, est prévu pour les cas plus fréquents. Aucun seuil en termes de jour n’a été fixé. «De manière générale, une flexibilité a été laissée aux entreprises, la situation étant différente pour chacune d’elles», reprend Christophe Knebeler.

Dans cet esprit, il est indiqué que pour le télétravail régulier, l’employeur est tenu de fournir le matériel nécessaire. Mais celui-ci est défini au niveau de l’entreprise. Le texte stipule aussi que le travail depuis le domicile doit faire l’objet d’un double volontariat, pour ne pas être imposé par l’une des parties. Le rôle de la délégation du personnel a été renforcé, laissant davantage de place à la négociation. L’UEL insiste de son côté sur l’importance de la non-discrimination entre les salariés au bureau et ceux à la maison. «Reste le problème du télétravail des frontaliers, limité par des conventions fiscales, sur lesquelles les partenaires sociaux n’ont pas la main. C’est au gouvernement de négocier avec les pays voisins», conclut Christophe Knebeler.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 20.10.2020 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le télétravail est bien plus rentable et moins de bouchons sur les autoroutes. donc plus écolo.

  • Folie le 20.10.2020 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le docteur namurois Dominique Henrion tire la sonnette d’alarme: «La situation est apocalyptique, les gens n’ont rien compris!» Le télétravail doit être obligatoire.

  • Jipeg le 20.10.2020 20:35 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de boîtes au Luxembourg exigent de leurs employés pour qu'ils abandonnent le télétravail. Hourrra ! La pandèmie est finie !

Les derniers commentaires

  • Leurre le 21.10.2020 13:41 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez la polémique, 10% du temps pour 10% du personnel, ça fait une moyenne de 1% du temps de travail total. C'est pas avec ça qu'on va régler les problèmes actuels!

  • james le 21.10.2020 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Étant manager en télétravail forcé pendant le confinement, j’ai vu ma charge de travail exploser en raison du manque d’investissement de collaborateurs qui ont confondus télétravail et congés. Marre de ces boulets qui ne font que se plaindre de leurs conditions de travail et qui ne font rien pour leur entreprise !

    • MS57 le 21.10.2020 16:08 Report dénoncer ce commentaire

      Dans le même cas que vous... Des râlements, des soupirs voire du dépit dans la voix quand nous appelons nos collaborateurs, des dossiers qui traînent, des statuts indisponibles sur Rainbow enfin bref, vous l'avez justement dit, ils ont confondu télétravail et congés payés. J'ai fait le forcing auprès de ma direction pour que tout le monde revienne, certes les gens ont fait la tête mais travailler à la BEI se mérite et je leur ai rappelés qu'à l'entretien tous se vendaient comme extrêmement motivés et prêts à tout pour s'épanouir ici, il est temps d'allier les mots aux paroles.

    • BDelbs le 21.10.2020 21:45 Report dénoncer ce commentaire

      "travailler à la BEI se mérite" rien qu'avec ce morceau de phrase, vous avez, pour moi, perdu toute votre crédibilité et l'éventuelle intérêt que j'aurai pu porter à la BEI...

  • resident2 le 21.10.2020 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    INUTILE cet accord! Complètement inutile, mieux vaut attaquer les vrais chantier au lieu de perdre le temps

  • nath le 21.10.2020 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Clairement les gens ne se rendent pas compte de tout ce qui peut découler du télétravail

  • nath le 21.10.2020 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr mais vous avez économisé combien sur vos déplacements sans compter le reste ?