Covid-19

22 décembre 2020 16:59; Act: 23.12.2020 14:44 Print

«Le télétravail devient la règle» au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le gouvernement a décrété un nouveau renforcement du télétravail au Luxembourg. Véritable évolution ou statu quo? «L'essentiel» fait le point.

storybild

Xavier Bettel veut un renforcement du télétravail.

Sur ce sujet
Une faute?

Parmi les nombreuses restrictions annoncées par le Premier ministre Xavier Bettel lundi, la généralisation du télétravail a été citée en premier. Tout un symbole pour ce qui était jusqu'alors une recommandation forte: «Le télétravail doit être renforcé et devenir la règle partout où cela est possible», a martelé le chef du gouvernement. Une note officialisant cette disposition doit être écrite par le ministre du Travail.

«Une note mais pas une loi», avancent toutefois la plupart des partenaires sociaux interrogés par L'essentiel. Dans les faits, l'annonce du Premier ministre s'apparente davantage à une incitation supplémentaire, certes ferme, qu'à une disposition règlementaire, estiment-ils. «Il ne s'agit pas d'une grande évolution, puisque un employeur ne peut pas imposer le télétravail à son employé et vice-versa», rappelle Christophe Knebeler, du LCGB. Le syndicaliste rappelle que pour au moins 50% des emplois au Luxembourg (santé, industrie, commerce...), le télétravail est de toute façon impossible.

L'impact de cette annonce devrait également être limité dans le secteur des services, considérant que les banques et assurances ont de toute façon un recours massif au télétravail depuis le début de la pandémie au printemps. «Dans certaines banques, le chiffre dépasse les 80%. Mais il est évident que les entreprises vont devoir s'adapter et renvoyer à la maison l'intégralité du personnel dont la présence n'est pas nécessaire», réclame Laurent Mertz, secrétaire général de l'Aleba.

«Les gestes barrières ne sont pas toujours respectés»

Son de cloche comparable du côté de l'OGBL, qui se dit «favorable au télétravail, là où c'est possible» tout en se montrant «prudent» sur les annonces du Premier ministre. «Nous attendons une proposition de texte pour réagir plus en détail». Également interrogé, l'UEL (Union des entreprises luxembourgeoises) salue la responsabilité du gouvernement sur ce sujet, tout en rappelant l'importance «d'une certaine présence au bureau, pour assurer la coordination entre les équipes». Le patronat considère que la période est propice à la diminution des contacts: «Avec les vacances, les employés sont moins présents. Et puis la fermeture des commerces, bars et restaurants fait que le télétravail a moins d'impact», estime Jean-Paul Olinger, directeur.

Si les sources de contamination au Covid-19 sont compliquées à établir d'après la dernière rétrospective, il est admis que des clusters se sont formés au travail. La ministre de la Santé Paulette Lenert a abondé dans ce sens, citant les dangers représentés par une présence en nombre sur le lieu d'exercice de l'activité professionnelle dans le contexte actuel. «C'est dans les bureaux partagés que le risque est le plus important. Les gestes barrières ne sont pas toujours respectés, particulièrement durant la pause. Sans oublier le problème du covoiturage». Des habitudes et rituels que le gouvernement veut interrompre. Au moins pour un temps...

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • prune53 le 22.12.2020 17:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se rend compte maintenant que l’open space n’est pas une bonne solution. Les employés doivent pouvoir personnaliser leur environnement professionnel pour s’y sentir bien. Sinon on a l’impression d’être un numéro

  • Adda le 22.12.2020 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Concrètement mon employeur gère plutôt bien les règles sanitaires, il est du fait très improbable d'être contaminé sur mon lieu de travail. Par contre pour aller jusqu'au bureau il faut prendre les transports en commun et c'est ça qui m'inquiète le plus, les trains et bus sont tout de même bien remplis et il n'est pas toujours possible d'y respecter les distances sociales.

  • La bonne question le 22.12.2020 18:07 Report dénoncer ce commentaire

    Le Belge qui bosse à 4/5 en Belgique pour une tierce société implantée au Luxembourg... aura t'il un beau salaire luxembourgeois ou devra t-il revenir à la réalité et recevoir un salaire à 4/5 belge et 1/5 luxembourgeois ? Si on garde 100% du salaire, alors Si c'est le cas, je vais postuler pour des sociétés implantées en Suisse ...

Les derniers commentaires

  • oui le 24.12.2020 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ nepu: démissionne et laisse ta place à un qui ne va pas se poser ta question mais chercher à sauver des vies .. humaines . Et pense à te faire vacciner

  • Lau le 24.12.2020 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est où le rapport avec la situation actuelle ? On aurait dû tous signer un contrat stipulant dans les toutes petites lignes que « si un virus de merde débarque le salarié s’octroie le droit de rester safe chez lui » ? Il me semble, sans vouloir être pédante, que le caractère exceptionnel de la pandémie entraine son lot de conséquences : cf. l’allocution du premier ministre, qui stipule quoi ? “Oh ben juste de rester chez moi, mais comme j’ai rien sur mon contrat qui stipule quoique ce soit, alors mon chef se permet ses blagues vaseuses”... la bonne blague

  • bonsens le 24.12.2020 02:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si le télétravail devient la règle, le Kirchberg va disparaître

  • clochette le 23.12.2020 21:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ coucou, sérieux ? Tu as vu cela ou que les gens partent dans le sud? Ton adresse doit etre celle de ton adresse fiscale! Es tu vraiment au courant des lois du télétravail ?

  • clochette le 23.12.2020 21:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ dexto , quand j étais jeune , j ai choisi un boulot ...après il ne faut pas se plaindre..

    • Dex10 le 24.12.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

      elle est belle la vie au Lux,je sais...quand t'es jeune,tu peux choisir d'etudier,avec tes parents qui payent,et le boulout que tu voudrais faire dans la vie...trés beau...mais,n'est pas partout comme ca la vie,chere Clochette... :)t'as jamais vecu au sud de l?italie?...NON...donc,laisse tomber,meme pas la peine de t'expliquer...