Santé au Luxembourg

08 mai 2019 14:58; Act: 08.05.2019 15:16 Print

Le tiers payant généralisé érigé comme solution

LUXEMBOURG - Le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, a annoncé ce mercredi la mise en œuvre du tiers payant généralisé «à moyen terme».

storybild

L'une des pistes privilégiées par le gouvernement afin d'améliorer l'accès aux soins de santé mène à la généralisation du tiers payant. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

Interrogé ce mercredi à la Chambre des députés par Yves Cruchten (LSAP) sur l'accès aux soins de santé, le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider (LSAP), a confirmé que l'affiliation à la Caisse nationale de santé via cotisation restera le modèle privilégié par ce gouvernement. Pas insensible à la situation des résidents se trouvant actuellement en dehors du système de sécurité sociale (plus 2 000 consultations ont été assurées l'an dernier par Médecins du monde), le socialiste a rappelé qu'il existe différentes options pour s'affilier à la sécurité sociale.

«Personne ne doit se retrouver en dehors du système de soins de santé. C'est pourquoi tous les enfants vivant au Luxembourg sont affiliés, quelle que soit la situation des parents», a-t-il souligné. Le ministre a aussi rappelé que la sécurité sociale offrait aussi la possibilité d'une affiliation facultative pour 116 euros par mois et d'autres options de coassurance. «Ces alternatives ne sont pas toujours connues des citoyens et c'est le rôle de l’État de les faire connaître via les organisations civiles, les associations et les différentes administrations et en renforçant l'accompagnement des personnes en difficulté», a insisté Romain Schneider.

L'une des pistes privilégiées par le gouvernement afin d'améliorer l'accès aux soins de santé mène à la généralisation du tiers payant. «Un groupe de travail étudie la question, notamment concernant sa mise en œuvre technique à moyen terme», a-t-il relevé. Les coûts liés à l'introduction du tiers payant généralisé devraient d'ailleurs être inscrits dans le budget de l’État 2020. Reste que la règle de l'affiliation obligatoire sera maintenue. Le ministre craint en effet le risque d'un tourisme médical s'il en était autrement.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • la nonne le 08.05.2019 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    Moi ce que j'aimerais vraiment en tant que patient souffrant d'une maladie chronique serait qu'on puisse arrêter de devoir gérer une masse de paperasse.... y'a-t-il pas moyen via une carte à puces que je puisse aller dans un service ou dans un autre sans chaque fois devoir reprendre les x papiers et ordonnances etc.... c'est un casse tête surtout qu'à coté de la maladie, je travaille "normalement" comme tout un chacun. A ceux qui y trouveront du mal à redire, je vous échange ma maladie contre votre santé, et je prends vos heures et vos pépins bien volontiers en échange d'une santé de fer...

  • Amaury le 08.05.2019 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Siegfried Tout à fait d’accord avec vous. La santé a un coût qui doit être connu du concitoyen.

  • duvaro le 08.05.2019 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "2000 consultations ont été organisées par Médecins du monde". De quelle population parle-t-on ici ? Un peu plus de clarté dans les informations diffusées svp !

Les derniers commentaires

  • Alberto le 09.05.2019 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne veulent pas du tiers payant car beaucoup ne pourront plus ajouter de CP et des dépassements d’honoraires sans raisons...

    • Nomi le 09.05.2019 14:32 Report dénoncer ce commentaire

      Le médecin va facturer la prestation d'après le code CNS et le patient devra payer en cash les CP etc directement au médecin ! => plus de temps d'attende en salle !

  • jacasse le 09.05.2019 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je viens d’avancer environ 500 € de divers frais médicaux ( dentaires et aussi examens IRM ). Je serai remboursé en partie dans environ 3 à 4 semaines. Ce n’est pas un problème pour moi mais je connais des cas ou les gens n’ont simplement pas les moyens d’affronter de telles dépenses. Le tiers payant est la solution mais beaucoup de médecins s’y opposent. A voir

  • opheline le 08.05.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le tiers payant juste pour les personne en affection de longue durée . Pour les autres patients une carte de sécurité social à puce comme la carte vital française afin d'éviter les courriers pour les remboursements

  • marre le 08.05.2019 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma femme refuse de ramener les enfants tant que je paie pas alors que c’est elle que touche les remboursements et les allocations. Un exemple Un tiers payant facilite pour certains comme moi l’accès aux soins

  • duvaro le 08.05.2019 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "2000 consultations ont été organisées par Médecins du monde". De quelle population parle-t-on ici ? Un peu plus de clarté dans les informations diffusées svp !