Au Luxembourg

19 décembre 2017 14:43; Act: 19.12.2017 16:08 Print

Le vin de paille 2017, un millésime rare et précieux

LUXEMBOURG - Rare, délicat et riche en arôme, le vin de paille exige de la patience. Mardi, la production du millésime 2017 a démarré sur les rives le long de la Moselle.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet

La caisse est soulevée délicatement et avec précaution à l'aide d'un chariot élévateur. On veille à ne pas perdre un grain de la précieuse cargaison de raisin, qui est acheminé pour être pressé. Les 846 kg de Gewürztraminer ont nécessité deux mois de séchage après vendanges pour pouvoir produire le liquoreux vin de paille. «Grâce au processus de séchage, le fruit perd 80% de sa teneur en liquide et se concentre en sucre, ce qui lui confère ce goût si particulier», explique Josy Gloden, président de la cave coopérative de Domaines Vinsmoselle.

Ce mardi, le millésime 2017 a entamé son long périple à Wellenstein. Après l'opération de pressurage, un délai pouvant aller jusqu'à 18 mois de mise en fût s'avère nécessaire avant la mise en bouteille. «Maintenant, il doit travailler et être traité avec minutie», explique Bernd Karl, directeur technique des Domaines Vinsmoselle. Le vin de paille n'est mis en vente qu'après un an et demi. «Globalement, 2017 n'a pas été une bonne année de récolte. Par conséquent, la production de vin de paille sera relativement faible. Il y a eu des années où nous produisions 1 600 kg», regrette Bernd Karl.

Un vin avec un aspect de liqueur

À la fin du processus de transformation, les 70 litres de vin produits seront mis en bouteille de 0,375 litre. «Le vin de paille se consomme en petite quantité. Il s'agit d'une délicatesse que l'on déguste plutôt à l'apéritif», selon Josy Gloden. En effet, cette douceur est une spécialité qui s'apparente davantage à une liqueur qu'à un vin. Au final, il titrera de 12 à 12,5% d'alcool.

Autrefois, les raisins étaient effectivement séchés sur des nattes de paille, d'où son nom. Aujourd'hui, cependant, cela est interdit pour des raisons d'hygiène. «Le vin est le produit alimentaire faisant l'objet des contrôles les plus poussés en Europe. C'est pourquoi la qualité est toujours bonne», précise Josy Gloden. Il faudra néanmoins patienter encore 18 mois avant de pouvoir juger de la qualité du millésime de 2017.

Josy Gloden, président de la cave coopérative de Domaines Vinsmoselle, au micro d'Henning Jochum.

(Henning Jochum/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jurassique le 20.12.2017 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi le vin de paille était synonime de Jura... très heureux et impatient d’en découvrir ici pourvu que ce dernier soit meilleur que tout ce que j’ai pu gouter jusqu’à présent.

  • Estelle le 19.12.2017 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ce devrait être grandiose!

Les derniers commentaires

  • Jurassique le 20.12.2017 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi le vin de paille était synonime de Jura... très heureux et impatient d’en découvrir ici pourvu que ce dernier soit meilleur que tout ce que j’ai pu gouter jusqu’à présent.

    • Lulu Business le 20.12.2017 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      Heu, Désolé!

  • Estelle le 19.12.2017 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ce devrait être grandiose!