Sondage au Luxembourg

16 novembre 2016 10:42; Act: 16.11.2016 13:01 Print

Le vin rouge français plaît le plus aux résidents

LUXEMBOURG - Au Luxembourg, les vins rouges d'origine française sont ceux qui font le plus frétiller les papilles, selon un sondage publié ce mercredi.

storybild

Le vin rouge français se taille une belle part du gâteau, surtout auprès des personnes de 65 ans et plus, qui sont la moitié à préférer les cépages français. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Bordeaux, Bourgogne, Côte du Rhône ou encore Beaujolais: les Luxembourgeois ont un penchant pour les cépages français. Quatre résidents sur dix indiquent que le vin rouge d'origine française est leur préféré, selon un sondage TNS Ilres publié mercredi.

Le vin italien est le second à obtenir la faveur des résidents interrogés: 11% d'entre eux le préfèrent aux vins rouges d'autres pays. Le vin rouge portugais se hisse sur la troisième marche du podium. Il est le vin le plus populaire auprès de 10% des résidents.

Le vin rouge allemand est peu apprécié

En dehors de ce trio de tête, les vins rouges provenant d'autres pays ne sont pas très populaires au Luxembourg. Seuls 6% des personnes sondées préfèrent le vin rouge espagnol, 4% le vin sud-américain, 2% le vin sud-africain, 1% le vin australien et moins de 1% le vin rouge allemand.

À noter que 9% des résidents interrogés n'ont aucune préférence quant à l'origine du vin qu'ils boivent. Par ailleurs, 16% ont indiqué ne pas boire du tout de vin rouge.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 8Mais le 16.11.2016 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    "Le vin rouge français plaît le plus aux résidents"! Alors les râleurs, elle n'est en fin de compte pas si mal que ça la France hein?

  • djodjodjo57 le 16.11.2016 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Un pti médoc ou saint émilion ca passe bien

  • Frontaliero54 le 16.11.2016 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les Luxembouregois ont toujours su reconnaître nos bons vins.

Les derniers commentaires

  • Fabs le 16.11.2016 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    c'est vrai les français ont du bon vin mais beaucoup trop cher !! Chez les Portugais on trouve la même qualité voir mieu pour 4 fois moins cher !

    • josé le 16.11.2016 16:19 Report dénoncer ce commentaire

      et tu trouves aussi que le kebab c'est mieux que le cochon de lait????

    • Avant le 16.11.2016 16:34 Report dénoncer ce commentaire

      Ca s'était vrai il y a 10 ans mais plus maintenant. Il y a des trés bons vins français pas trop cher (Rhone, Roussillon)...et les bons vins portugais ont beaucoup augmenté.

    • basta ya le 16.11.2016 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Le vin français est peut-être cher mais les blancs luxembourgeois le sont également !

  • Léon le 16.11.2016 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    je ne trouve pas moi je ne boit pas!!

  • djodjodjo57 le 16.11.2016 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Un pti médoc ou saint émilion ca passe bien

  • bobo énervant le 16.11.2016 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout de même bien la diversité. Tout le monde peut y trouver son compte.

  • misspoutine le 16.11.2016 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourgeois fait aussi des bon vins

    • Français résident le 16.11.2016 15:00 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais surtout des blancs (très bons d'ailleurs), et là on parle de rouges.