Internet dans l'avion

27 juillet 2018 10:27; Act: 27.07.2018 15:23 Print

Le «wi-​​fi à bord» pas encore disponible au Findel

LUXEMBOURG – Écrire des e-mails, regarder des séries en streaming, de nombreuses compagnies aériennes offrent le wi-fi à bord. Au Luxembourg, les passagers doivent s'armer de patience.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Veuillez éteindre tous vos appareils électroniques!». Les habitués de Luxair connaissent cette consigne de sécurité par cœur. Et pourtant, les demandes de déconnexion collectives pourraient bientôt être révolues. La compagnie luxembourgeoise envisage en effet d'offrir un accès à Internet sur certains vols, même s'il n'existe pas encore de plan concret.

Selon Luxair, l'installation et la mise en place du réseau local sans fil (WLAN) seraient compliqués sur le plan technique. Le coût de la commercialisation d'Internet à bord doit également être clarifié.

Ryanair: «Pas de changement majeur»

À l'instar de Luxair, le concurrent Easyjet souhaite également déployer un réseau sans fil sur ses appareils. «La question n'est pas de savoir si, mais comment nous allons le mettre en place», souligne un porte-parole de la compagnie. La situation est quelque peu différente chez Ryanair. Interrogée par L'essentiel, une porte-parole de la compagnie explique: «Nous n'avons pas prévu d'offrir le wi-fi à bord. La technique serait encore trop coûteuse pour une utilisation et une vitesse souvent médiocres».

Cette décision vaudrait pour l'ensemble du réseau Ryanair. Par ailleurs, selon la compagnie à bas coût, l'offre Internet dans les airs ne serait «pas un grand développement», étant donné le nombre toujours croissant de clients à télécharger de la musique, des informations et des vidéos avant le décollage. Pour certains passagers, le fait de ne pas être joignable pendant le vol serait même «source de relaxation».

KLM, qui relie Luxembourg à Amsterdam, n'offre une connexion Internet que dans ses appareils de type Boeing-787-Dreamliner. Les passagers de Turkish Airlines n'ont la possibilité de converser, de publier des informations ou de visionner des films en streaming qu'à bord de vols sur Boeing-777 ou de certaines machines A330-300. Le forfait de 24 heures coûte 14,99 dollars chez Turkish Airlines. Les avions de la compagnie polonaise LOT ne sont, pour l'instant, pas non plus équipés du WLAN intégré. Selon ses porte-parole, elle envisagerait néanmoins d'installer le wi-fi à bord de ses nouveaux appareils.

British Airways mise sur le wi-fi à bord

En revanche, British Airways prévoit, encore cette année, d'équiper sa flotte courte distance avec le réseau sans fil. D'ici 2019, le service devrait être disponible à bord de 90% des machines de la compagnie. Même s'il reste encore du chemin à parcourir d'ici là, à long terme, il devrait également être possible d'utiliser Internet dans les airs sur le trajet reliant Luxembourg à Londres.

Dans l'immédiat, les passagers devront attendre l'embarquement pour savoir si leur avion dispose d'une connexion. Si tel est le cas, deux options s'offrent à eux: un forfait pour surfer et chatter et un forfait pour le visionnage en streaming sur Netflix et Spotify, entre autres. Le prix de base est de 4,99 livres sterling (environ 5,62 euros).

Réflexion pour les courtes distances

La compagnie allemande Lufthansa compte également installer Internet sur les vols courtes distances - même si les machines plus petites reliant Luxembourg à Francfort ne seront, dans un premier temps, pas concernées. Pour l'heure, il n'existe aucun plan de développement détaillé, mais la compagnie n'exclut pas de les équiper à l'avenir. À bord des appareils de la Lufthansa, les tarifs d'accès à Internet varient entre trois et douze euros par trajet en fonction de la vitesse du réseau, pour un vol au sein de l'Union européenne.

TAP Portugal, Swiss et Alitalia offrent, toutes trois, une connexion Internet sur les longs courriers et envisagent, à moyen terme, d'étendre ce service à leurs flottes courtes distances. Toutes les autres compagnies aériennes opérant sur le territoire luxembourgeois contactées par L'essentiel n'offrent actuellement pas d'accès au réseau sans fil.

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Mamomam le 27.07.2018 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    Très honnêtement sur un vol de 30 minutes comme Luxembourg - Frankfurt mais Lux - Londres aussi, sachant que le wifi est déconnecté au décollage et à l'atterrissage, je n'y vois vraiment pas l'utilité...

  • Manu le 27.07.2018 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Non je ne vois pas l'intérêt

  • Peter Sutcliffe, Leeds le 27.07.2018 15:55 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne veux PAS pouvoir voir mes mails à bord. C'est un moment de repos.

Les derniers commentaires

  • Gaë le 28.07.2018 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Torol, vu que vous commentez chaque article de l’essentiel, vous vous incluez évidemment dans les accros à leur connexion, non ? Qu’est ce que ça peut vous faire que les gens soient sur leur smartphone dans l’avion tant que le son n’est pas activé ? Qu’ils jouent, répondent à des mails, échangent avec leurs amis ou famille ou y lisent un bouquin, pendant un vol qui peut durer des heures, mal assis, à grignoter un sandwich au jambon « offert » par Luxair, il est où le problème ? Quand vous aviez des voisins qui regardaient l’écran pourri de l’avion ou lisaient un bouquin, ça vous défrisait ? J’hallucine de tous ces gens qui jugent les autres qui ne vivent pas de la même manière qu’eux, pourtant sans les gêner....

  • Wayi le 28.07.2018 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Tout se paye, pourquoi alors Wifi gratuit? Qu'on le facture à un prix raisonnable et celui qui veut en profiter n'a qu'à payer! Il n'y a pas de journaux, de livres ou de sandwichs gratuits non plus!

  • Toni le 28.07.2018 01:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les autres pays le font c’est bien parce qu’il ya une raison bien coerente.

  • Toni le 28.07.2018 01:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours en retard le Luxembourg.

  • Manu le 27.07.2018 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Non je ne vois pas l'intérêt