Surveillance sanitaire

13 mars 2018 06:51; Act: 13.03.2018 09:44 Print

Les abattoirs du Luxembourg sous contrôle

LUXEMBOURG - Au sein des deux abattoirs du pays, à Ettelbruck et Wecker, trois vétérinaires sont présents en permanence pour des missions de contrôle.

storybild

Les deux abattoirs du pays, celui d'Ettelbruck et Cobolux à Wecker font l'objet de contrôles constants. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous avons des contacts avec nos homologues belges, mais il est délicat d'émettre un avis sur l'affaire de Bastogne car nous n'avons pas toutes les données en main. Ici, au Luxembourg, nous entretenons des contacts étroits avec les opérateurs. La tentation à la fraude est nettement plus limitée», confie Jean Brasseur, inspecteur vétérinaire à l'Administration vétérinaire.

Les deux abattoirs du pays, celui d'Ettelbruck et Cobolux à Wecker font l'objet de contrôles constants. «Trois vétérinaires sont sur place en permanence». Dans le cadre du contrôle de toutes les phases de l'abattage, en compagnie de vétérinaires privés sollicités par le ministère de l'Agriculture, ils peuvent être amenés à retirer une carcasse si les mesures d'hygiène ne sont pas totalement remplies.

Ils sont aussi chargés d'effectuer des rondes dans tous les secteurs de l'entreprise (découpe, hachage, production). «Outre ces contrôles réguliers, d'autres vétérinaires de l'Administration se rendent sur place une ou deux fois par an pour vérifier l'ensemble des documents de l'entreprise et étudier la traçabilité de la viande, le programme de nettoyage...», précise Jean Brasseur. Les visites peuvent être aussi l'occasion de présenter de nouvelles réglementations. «Globalement, nous n'avons jamais rencontré de soucis particuliers», assure l'inspecteur vétérinaire.

Réactions de Jean Brasseur, inspecteur vétérinaire, et de Paul Faltz, directeur général de l'abattoir Wecker

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Helmutheimat le 13.03.2018 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Par contre, on ne nous dit pas si ces visites et contrôles sont effectués de façon inopinée ou si comme bien souvent dans les entreprises au Luxembourg, ceci est prévu à l'avance en prévenant donc la société d'un contrôle imminent.

  • Gervais le 13.03.2018 10:26 Report dénoncer ce commentaire

    Généralement la viande luxembourgeoise est de trés bonne qualité mais les pratiques moralement discutables sont fréquentes lorsqu'il y a beaucoup d'argent en jeu.

  • Luxo le 13.03.2018 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons au Luxembourg un laboratoire d'analyse trés performant, même Elise Lucet la journaliste de france 2 cash investigation le sollicite. Pourquoi nos supermarchés ne font pas analyser régulièrement les produits qu'ils nous vendent? Pourquoi un magasin n'a pas l'obilgation de s'assurer de la qualité et de la provenance des marchandises vendues?

Les derniers commentaires

  • c'est ça le 13.03.2018 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne

  • Luxo le 13.03.2018 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons au Luxembourg un laboratoire d'analyse trés performant, même Elise Lucet la journaliste de france 2 cash investigation le sollicite. Pourquoi nos supermarchés ne font pas analyser régulièrement les produits qu'ils nous vendent? Pourquoi un magasin n'a pas l'obilgation de s'assurer de la qualité et de la provenance des marchandises vendues?

    • Nath le 13.03.2018 13:10 Report dénoncer ce commentaire

      La performance n'exclue pas la compromission.

  • Gervais le 13.03.2018 10:26 Report dénoncer ce commentaire

    Généralement la viande luxembourgeoise est de trés bonne qualité mais les pratiques moralement discutables sont fréquentes lorsqu'il y a beaucoup d'argent en jeu.

    • viri le 13.03.2018 10:51 Report dénoncer ce commentaire

      très bonne qualité..........

    • Constat le 13.03.2018 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a aussi de la triche avec les charcuteries. Il suffit de mettre les "Weinsaucisses" du C..... dans la poêle. Elles regorgent d'eau.

    • FMST le 13.03.2018 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Constat: Cactus...qu'est ce que j'ai gagné? Il n'y a pas que les saucisses, toutes les bidoches à la cuisson perdent min 30%, mais pas celle de mon petit boucher à Attert, bizarre non?

  • FMST le 13.03.2018 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Suis pas si certain moi (je dis cela d'expérience).

  • Helmutheimat le 13.03.2018 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Par contre, on ne nous dit pas si ces visites et contrôles sont effectués de façon inopinée ou si comme bien souvent dans les entreprises au Luxembourg, ceci est prévu à l'avance en prévenant donc la société d'un contrôle imminent.

    • Monique Bersot le 13.03.2018 10:29 Report dénoncer ce commentaire

      La notion de "contrôle surprise" tout comme celle d'"organisme indépendant", ont une signification légèrement différente au GdL

    • FMST le 13.03.2018 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      Exact

    • FMST le 13.03.2018 16:57 Report dénoncer ce commentaire

      Exact en plus ce sont toujours les mêmes, de quoi créer un "copinage" intéressé....Un auditeur en principe ne vient pas plus de 3 fois d'affilée chez le même client, pourquoi croyez vous?