Au Luxembourg

18 juin 2019 10:27; Act: 18.06.2019 11:19 Print

Les agressions LGBT davantage sanctionnées?

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché cherche à agir davantage pour lutter contre les violences transphobes et homophobes. Le pays pourrait s'inspirer de la France.

storybild

Les agressions sont en hausse en France. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

Il est presque habituel d'entendre parler d'agressions homophobes dans les médias à l'heure actuelle. Les agressions contre les LGBT sont en hausse en France pour l'année 2018, mais qu'en est-il au Luxembourg?

Pour l'heure, «aucun acte de discrimination en raison de l’orientation sexuelle, du changement de sexe ou de l'identité de genre de la victime n’a été porté à la connaissance du parquet ces dernières années», a répondu ce mardi, le ministre de la Justice, Félix Braz (déi gréng), interrogé par le député LSAP Marc Angel. Cependant, selon les résultats d'une enquête, les actes non signalés seraient très élevés d'après le ministre.

Inspiration

Félix Braz a évoqué «plusieurs réflexions en cours» sur la mise en place de peines plus sévères dans le cas d'agression en raison d'une appartenance supposée ou avérée à la communauté LGBT.

L'accord de coalition 2018-2023 compte développer davantage la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, a-t-il expliqué. Le ministre propose de s'inspirer de la loi française qui a adopté une disposition pour sanctionner davantage ces agressions.

En juillet 2018, un plan d'action national pour la promotion des droits des personnes (LGBT) avait été lancé pour informer les LGBT par rapport à leurs droits et sensibiliser les autorités aux agressions discriminatoires.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ladeux le 18.06.2019 11:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'inspirer est une chose. agir en est une autre. et c'est dans l'action que l'on a bien du mal

  • Peace & Love le 18.06.2019 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Toute agression doit être lourdement sanctionnée !

  • Unicorn le 20.06.2019 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Protéger les minorités, d'accord, mais combien de fois constate-t-on que nos propos qui les dérangent sont ramenés à leur particularité. Un dirigeant critique votre travail, et déjà on crie au harcèlement pour cause de sexisme ou autre discrimination. C'est devenu un réflexe social. Alors oui, l'enquête du ministère des actes non-signalés est élevé, parce que les présumés victimes n'ont pas osé ou besoin de faire plainte au parquet, parce qu'elles ont ainsi protégé leurs fautes... La protection est à double tranchant, cela peut aussi devenir un outil d'agression.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 20.06.2019 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Protéger les minorités, d'accord, mais combien de fois constate-t-on que nos propos qui les dérangent sont ramenés à leur particularité. Un dirigeant critique votre travail, et déjà on crie au harcèlement pour cause de sexisme ou autre discrimination. C'est devenu un réflexe social. Alors oui, l'enquête du ministère des actes non-signalés est élevé, parce que les présumés victimes n'ont pas osé ou besoin de faire plainte au parquet, parce qu'elles ont ainsi protégé leurs fautes... La protection est à double tranchant, cela peut aussi devenir un outil d'agression.

  • yves le 18.06.2019 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce cas il faut légiférer pour sanctionner toute agression en raison d'une orientation sexuelle quelle qu'elle soit.

    • @ yves le 19.06.2019 07:30 Report dénoncer ce commentaire

      mais c'est déjà le cas, voyons.

  • bonsens le 18.06.2019 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jose a raison, en réalité il n’y a presque pas de progrès. Les gens sont agressifs et tout est bon pour justifier leur incivilité et absence de respect.

  • Ciboulette le 18.06.2019 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    Où commence l'agression?

    • cerise le 18.06.2019 17:24 Report dénoncer ce commentaire

      Parfois il suffit d'un regard

  • JOSE R le 18.06.2019 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    21 ans que je me laisses traiter comme de la merde !!!