Au Grand-Duché

02 avril 2012 07:22; Act: 02.04.2012 10:22 Print

Les alarmes redeviennent populaires

LUXEMBOURG - La hausse vertigineuse des cambriolages en un an a poussé les particuliers à protéger leur maison.

storybild

Les congés devraient bientôt doper la demande pour des alarmes. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Les cambrioleurs se montrent très actifs depuis plus d'un an. En 2011, 2 206 cambriolages ont été commis, soit une hausse de 48,3% par rapport à 2010. Cela n'est pas sans inquiéter les particuliers.

«Les victimes de cambriolage sont plus sensibilisées à la sécurité. Ce qui les a marquées est moins le vol que la présence physique non désirée dans leur maison», souligne Mike Scholtes, de LuxSecurity.

«Mais certains clients achètent aussi une alarme car les voisins ont été cambriolés». Chez LuxSecurity, on estime la hausse de la demande pour des systèmes d'alarme à 20% sur les derniers mois. «Là, elle s'est stabilisée». Mais «devrait bientôt repartir à la hausse avec les départs en vacances», estime-t-on à la Brink's Security Luxembourg. «C'est aussi la période où les clients demandent un service de télésurveillance (un agent intervient quand l'alarme se déclenche)».

Malgré tout, certains particuliers ont certaines réserves. «Ils craignent que si le voleur voit une alarme, il pense qu'il y a forcément des biens de valeur dans la maison», note Guy Holcher, de la police. Mais l'alarme dissuade 75% des cambrioleurs».

Kerstin Smirr et Séverine Goffin

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • annie le 02.04.2012 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    100% d'accord avec toi!

  • DOM 57 le 29.04.2012 22:43 Report dénoncer ce commentaire

    Les douaniers français faisaient un peu peur aux malfrats de toute sorte. On a supprimé les controles fixes sur la frontiere à Dudelange Zoufftgen. Maintenant les voleurs rigolent ils vont tranquillement d'un pays à l'autre à toute vitesse.

  • Sch.R. le 02.04.2012 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Faîtes entrer encore plus de réfugiés et cela continuera à augmenter Monsieurs les Ministres et les Vets.

Les derniers commentaires

  • DOM 57 le 29.04.2012 22:43 Report dénoncer ce commentaire

    Les douaniers français faisaient un peu peur aux malfrats de toute sorte. On a supprimé les controles fixes sur la frontiere à Dudelange Zoufftgen. Maintenant les voleurs rigolent ils vont tranquillement d'un pays à l'autre à toute vitesse.

  • hervé le 03.04.2012 23:27 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours les étranger pas toujours ceux que l'on croit , entre eux même les Luxembourgeois se volent , preuve à l'appui , après on accuse les étrangers , discrimination dans ce pays

  • Fair-play le 03.04.2012 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Il est bien connu que pour amener les gens à acheter des anti-virus pour leur PC, il faut d'abord programmer des virus, propager une propagande d'invasion, et publier des programmes de détection. Un beau modèle économique, qui pourrait trouver son application dans bien d'autres domaines.

  • cracko le 02.04.2012 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    Le pire cher ami, c'est qu'ils ne sont meme pas refugié!!! Juste des voleurs pro!!! Ils viennent par groupe de 4 ou de 5, prennent une chambre d'hotel ou dorment dans la voiture. Cambriolent 10 20 30 lieux. Le butin, ils le revendent dans leur pays, prennent du bon temps puis reviennent

  • annie le 02.04.2012 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    100% d'accord avec toi!