Au Luxembourg

18 novembre 2017 10:01; Act: 18.11.2017 16:32 Print

Les antibiotiques ont de moins en moins d'effets

LUXEMBOURG - Le Luxembourg est l'un des plus gros consommateurs d'antibiotiques dans l'Union européenne. Des efforts sont nécessaires.

storybild

Chaque année, l'Union européenne enregistre 25 000 décès causés par des infections devenues résistantes aux antibiotiques. (photo: DPA)

Sur ce sujet

Les médecins du Grand-Duché continuent de prescrire trop d'antibiotiques. Conséquence, notre résistance aux antibiotiques «s'est considérablement accélérée ces dernières années», souligne le ministère de la Santé à l'occasion de la Journée européenne d’information sur les antibiotiques, ce samedi. À terme, cette antibiorésistance risque de donner lieu à de graves problèmes. «Il se peut qu'un jour plus aucun antibiotique n'agisse plus contre des infections bactériennes graves et même des infections courantes [...] comme par exemple des pneumonies ou des infections de la peau, qui pourront redevenir mortelles», explique le ministère.

Si la consommation et les prescriptions d'antibiotiques ont déjà baissé de 10% depuis 2014, leur recours reste à un niveau trop élevé. Le Luxembourg est en effet le 7e plus gros consommateur d'antibiotiques au niveau européen. Il en utilise également plus que ses pays voisins. Les jeunes et les seniors sont les premiers concernés. En 2016, les personnes âgées de 80 ans et plus ont reçu 1 200 prescriptions pour 1 000 patients. Chez les enfants de 0 à 9 ans, l'an dernier, 960 prescriptions ont été enregistrées pour 1 000 personnes (340 de moins qu'en 2006).

Sans surprise, c'est surtout en hiver que la prescription d'antibiotiques augmente. Pourtant, dans 80% des cas, la grippe, le rhume, la toux et l'angine sont d'origine virale. Or les antibiotiques n'ont aucune efficacité contre les virus. «Ils ne font ni baisser la fièvre ni guérir plus vite», rappelle la ministère de la Santé, qui ajoute que «les antibiotiques ne sont efficaces que contre les maladies provoquées par des bactéries». Pour sensibiliser davantage, un plan national antibiotiques est en cours d'élaboration depuis le début de l'année. Effectif de 2018 à 2022, il visera à «réduire l’émergence, le développement et la transmission des résistances aux antibiotiques au Luxembourg».

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Greg le 18.11.2017 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'usage massif des antibiotiques par les éleveurs doit être rigoureusement interdit: nos poulets, porcs, boeufs et même le soi-disant gibier sont bourrés d'antibiotiques depuis leur naissance jusqu'à l'abattage et cela contribue cent fois plus à développer la resistance aux antibiotiques que ceux qui nous sont administrés. Il faudrait un jour commencer à remédier au vrai problème au lieu de nous culpabiliser.

  • Opinion maker le 18.11.2017 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est un peu triste à dire, mais le secteur sanitaire au Luxembourg manque non seulement de compétences, mais aussi d’étique professionnel. C’est l’argent qui prévaut sur tout désormais, particulièrement en ce pays. Trop de médecins ont l’argent comme point de référence et non l’intérêt à exercer avec passion. L’industrie pharmaceutique se porte trop trop bien ici..

  • Agent smith le 18.11.2017 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    en plus les antibiotique n'ont aucun effet sur un virus.. donc ca n'aide pas pour un rhume..

Les derniers commentaires

  • Luxo le 19.11.2017 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    Les médecins doivent être responsable de leurs actes et doivent être condamner pour toutes les préscritions abusives. Au Luxembourg, la majorité des docteurs préfèrent rédiger rapidement une ordonance plutôt que de consacrer du temps avec le malade. Ils devraient être salariés de la CNS avec un plafond de salaire. Comme le préconisait Hypocrate, soigner ne doit pas être acte lucratif pour réaliser un maxium de profit. La médecine libéral est un échec pour la santé des populations, mais une réusite pour les vendeurs de substances chimiques...

    • @Luxo: ?! le 19.11.2017 23:07 Report dénoncer ce commentaire

      Et qui doit juger si une prescription est abusive ? Un patient post-opératoire ne recevra pas d'antibio (car abusif) mais s'il devait développer une infection post-opératoire, alors tout d'un coup, elle n'aurait pas été finalement si abusive ?

  • Merci aux médecins le 19.11.2017 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Mon médecin ne m'a donné qu'une seule fois des antibiotiques, suite à une infection bactérienne sur une plaie. Il y a des médecins très compétents aussi au Luxembourg, et je désire les remercier de m'avoir aidé avec respect et de façon professionnelle.

    • JustMe le 19.11.2017 19:11 Report dénoncer ce commentaire

      Donnez-moi le nom et l'adresse, svp, car moi je n'ai pas réussi à trouver de médecin compétent ici.

  • olala le 18.11.2017 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@Greg l’usage massif cause cette résistance aux antibiotiques des BACTERIES, chez l’homme et l’animal. A voir: pompes à efflux, transferts de gènes horizontaux ou encore mutations ponctuelles plasmidiques ou chromosomales. La source est l’adaptation des bactéries au milieu hostile, et la consommation des humains n’en est pas la première cause. C’est en effet les antibiotiques utilisés sur les animaux qui ont donné lieu à ces résistances massives sur Terre

  • lux le 18.11.2017 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui trop d’antibiotiques dans l élevage mais la faute à qui ? A notre surconsommation !

  • Les fesses....faire. le 18.11.2017 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    "Les antibiotiques ont de moins en moins d'effets"... Il faut laisser l'effet se faire....LOL! Patience. La preuve, ils tuent toutes les bactéries dans les fosses septiques, donc je reste sceptique quant à cette affirmation car en fait ils font de l'effet. Pas facile à placer.

    • Jean-Marc le 18.11.2017 17:23 Report dénoncer ce commentaire

      Nous voilà bien enrichi de votre commentaire ! Merci !! Quelle finesse d'esprit !

    • Les fesses...faire le 18.11.2017 20:32 Report dénoncer ce commentaire

      Vous trouvez? J'en suis bien aise. Les 4 qui ne like pas n'ont pas pigé à mon avis...

    • empoisonnement ordonné le 19.11.2017 09:12 Report dénoncer ce commentaire

      Trop vrai, effectivement les Tiques AntiBios font de l'effet sur notre santé et sur toute la terre ... ils poluent l'eau et tuent nos bactéries intestinaux indispensables pour notre digestion de la nourriture industrielle malsaine empoisonnée par des insecticides, herbicides ... et ainsi le nombre des intollérances nutritionnelles s'accroît de jour en jour ... intollérances au gluten, au lait, aux oeufs, aux fruits, aux noix ... cancer en expansion explosive chez humains, plantes, animaux, ...insectes en déclins ... effectivement, l'effet des ATB et autres poisons est visible dans le monde ...