Au Luxembourg

23 novembre 2017 09:00; Act: 23.11.2017 09:38 Print

Les assureurs débattent des voitures autonomes

LUXEMBOURG - Temps fort du secteur de l’assurance et de la réassurance, l’ACA Insurance Day se déroule ce jeudi.

storybild

Marie-Hélène Massard est la présidente de l’Association des compagnies d’assurances et de réassurances au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

Les professionnels de l’assurance et de la réassurance sont réunis ce jeudi, à l’European Convention Center Luxembourg, au Kirchberg, dans la capitale. Ils débattront des sujets d’actualité du secteur, lors de la 5e édition de l’ACA Insurance Day: le Brexit, avec neuf compagnies ayant choisi de déménager au Grand-Duché, les investissements responsables pour lesquels la demande s’accélère, ou encore la digitalisation des produits et services.

Parmi ces thématiques, l’arrivée à plus ou moins long terme des voitures autonomes sur nos routes. «Il y a beaucoup de réflexion à ce sujet car cela crée un nouveau risque et pose beaucoup de questions de responsabilité en cas d’accident. Est-ce que c’est le propriétaire du véhicule, le constructeur, l’éditeur du logiciel? On peut aussi se demander comment on paramètre ces logiciels, quelles règles on leur donne en termes de priorité... Toutes ces questions sont actuellement étudiées», relève Marie-Hélène Massard, présidente de l’Association des compagnies d’assurances et de réassurances (ACA).

Le secteur, qui compte 7 000 salariés, pour 35 milliards d’euros de primes, met aussi de plus en plus l’accent sur la prévention. «On travaille à éviter que les risques ne se produisent plutôt que simplement les gérer», termine Marie-Hélène Massard.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Justme le 23.11.2017 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi personnellement ca me derangerait pas que ma voiture conduise toute seule d un point A vers un point B sans que j ai besoin de regarder la route... chacun son point de vue....

  • Le Vengeur Masqué le 23.11.2017 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Les assurances se préparent déjà à augmenter leur coût pour ceux qui vont se munir d'un véhicule autonome, alors que le but premier de celui-ci est justement d'abaisser le risque d'accident à presque zéro pourcent. Toujours dans un sens, et jamais dans l'autre! Merci, au revoir.

  • Eric le 23.11.2017 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un retard important beaucoup plus que ce que l'on nous dit ! Les voitures autonomes connaissent un très grand nombre d'accidents en comparaison au trafic général

Les derniers commentaires

  • ouvalemonde le 24.11.2017 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui sont pour les voitures autonomes prenez le train ou le bus. Pas d‘embouteillage et pas de couts d‘assurance. De plus vous pouvez lire les actualités ou faire une sieste en chemin ;-) Personnelement en achetant une voiture je pense au plaisir de conduire ... trop de technologie et d‘autonomie tue l‘intelligence humaine

    • Technologic le 24.11.2017 10:44 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous en faites pas, à terme les transports en communs deviendront également tous autonomes! A la différence qu'ils apportent des contraintes. Le jour où le train ou le bus iront d'un point A à un point B que je choisis, en suivant l'itinéraire que je choisis en partant à l'heure que je choisis, je l'envisagerai. Quant à votre plaisir de conduire, il arrivera un moment où vous n'aurez plus d'autre choix que de l'exprimer sur piste privée avec une "ancêtre".

    • Citoyen 57 le 24.11.2017 11:10 Report dénoncer ce commentaire

      A Technologic. Ce n'est pas demain la veille que les véhicules autonomes prendront le relais de l 'Humain. L'informatique se pirate et il est facile de prendre le controle d'un objet connecté,d'un véhicule autonome C'est déjà arrivé. Autre chose aussi déjà prouvée :les panneaux de signalisation routiere trafiqués et hop l engin est perdu...

  • Eric le 23.11.2017 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un retard important beaucoup plus que ce que l'on nous dit ! Les voitures autonomes connaissent un très grand nombre d'accidents en comparaison au trafic général

  • Justme le 23.11.2017 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi personnellement ca me derangerait pas que ma voiture conduise toute seule d un point A vers un point B sans que j ai besoin de regarder la route... chacun son point de vue....

  • RamBo le 23.11.2017 11:27 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas assureur, mais contre les voitures autonomes. Je ne veux pas m'abaisser au niveau d'un débile qui ne sait plus rien faire lui-même. Pourquoi l'homme a reçu ce don d'être intelligent ? Pourquoi il renonce à ce don maintenant ?

    • the rebel le 23.11.2017 12:49 Report dénoncer ce commentaire

      On va tous devenir des assistés retardés mentaux avec toute cette technologie.

    • Réflexion le 23.11.2017 13:49 Report dénoncer ce commentaire

      @Rambo, voyez cela autrement. La voiture autonome, comme beaucoup d'autres machines, n'est que la transposition de l'intelligence des meilleurs dans une machine. Et cette machine est mise à votre service. Comprenez que la conduite n'en sera qu'améliorée. Si je suis votre raisonnement, lorsque la voiture a été inventée, les hommes auraient du refuser de l'utiliser par risque de ne plus pouvoir se déplacer par eux-même (marcher). N'y renoncez pas, mettez-le à profit pour d'autres choses.

    • JAFO le 23.11.2017 14:14 Report dénoncer ce commentaire

      L'Homme a reçu ce don d'être intelligent pour avoir la capacité de construire des outils facilitant sa vie, voire suppléer à ses propres déficiences physiques, pour sa propre sécurité.

  • mauvaise nouvelle le 23.11.2017 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Je constate malheureusement dans les médias et c'est applicable pour toutes les nouvelles technologies(montre/frigidère connectés, smarty, 5G, voitures autonomes et j'en passe...) qu'il n'est à aucun moment question de la santé pour l'utilisateur. C'est pratique, c'est magique mais c'est loin d'être anodin pour votre santé. Si vous faites un voyage de 1000km dans une voiture autonome ne soyez pas surpris qu'à l'arrivée vous vous sentiez comme un mulot cuit au four à micro ondes.

    • The rebel le 23.11.2017 12:52 Report dénoncer ce commentaire

      C'est clair... les gens sont naïfs et font confiance à cette technologie... Et les petits enfants encore plus sensibles aux ondes que nous, après des heures passées dans une caisse wifi à roulettes, je les plains.

    • mauvaise nouvelle le 23.11.2017 14:33 Report dénoncer ce commentaire

      Effectivement, peu de gens savent que le seuil tolléré et préconisé par la WHO contre les champs électromagnétiques et ainsi le risque de cancer y lié est dépassé de presque 300fois par les constructeurs d'automobiles autonomes. Les normes économiques ne sont malheureusement pas les normes sanitaires. Vous n'aurez peut-être plus d'accident mais vous serez malade quand même.