Au Luxembourg

26 juin 2019 12:24; Act: 26.06.2019 13:09 Print

Les assureurs veulent investir dans le «vert»

LUXEMBOURG - L’Association des compagnies d’assurances et de réassurances engage une démarche vers des placements plus vertueux.

storybild

«S’il n’y a pas de contrainte écologique et environnementale dans l’équation des fonds, on court des risques incalculables», a commenté le ministre des Finances, Pierre Gramegna, qui appuie l’initiative. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Association des compagnies d’assurances et de réassurances (ACA) du Luxembourg veut appuyer le développement de la finance durable. Elle a signifié ce mercredi son adhésion au PNUE - FI, le Programme des Nations unies pour l’environnement - Initiative financière, qui est un partenariat entre l’ONU et le secteur financier mondial. Le PNUE - FI soutient les compagnies financières dans leurs démarches d’investissement dans des produits soutenables (qui respectent l’environnement, les droits de l’homme, etc.), les oriente vers les bons instruments, crée un environnement mondialisé sur le sujet ou encore vérifie leurs bonnes pratiques.

«S’il n’y a pas de contrainte écologique et environnementale dans l’équation des fonds, on court des risques incalculables», a commenté le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP), qui appuie l’initiative. «Il ne faut pas que cela soit juste pour la bonne forme et la bonne conscience mais que cela soit aussi pour faire du bon business. Là, on pourra mobiliser assez d’entreprises et d’assurances. L’enjeu, à côté des indemnisations, c’est où placer les réserves», a poursuivi Pierre Gramegna.

«Nous travaillons sur des incitatifs fiscaux»

Ces capacités d’investissement dont disposent les compagnies au Luxembourg s’élèvent à plus de 210 milliards d’euros, selon Marie-Hélène Massard, vice-présidente de l’ACA. Si les compagnies d’assurances publient ou vantent déjà, chacune de leur côté, leurs investissements «verts» ou responsables, l’ACA ne se risque pas de donner une proportion globale des placements vertueux. L’un des enjeux pour la mesurer étant aussi d’avoir des critères européens bien définis et plus précis de ce que sont des investissements soutenables.

«On est dans une phase d’exercice de prise de conscience auprès de nos membres (NDLR: ils sont 128), il faut donner les connaissances, les accompagner sur le sujet. L’un des travaux sera le passage en revue du portefeuille d’investissement de nos membres pour voir comment aller vers des solutions plus soutenables. On leur fournira une boîte à outil pour qu’ils sachent comment investir et souscrire de manière durable», complète Jacques Faveyrol, vice-président de l’ACA.

De son côté, le gouvernement envisage aussi, dans la prochaine réforme fiscale, de prendre des mesures qui favorisent l’investissement soutenable. «Nous travaillons sur des incitatifs fiscaux, a annoncé Pierre Gramegna. Une des pistes est de voir si l’on pourrait réduire la taxe d’abonnement sur les fonds d’investissements verts, mais on ne pourra le faire qu’une fois que les critères européens seront arrêtés».

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rhastoufi le 26.06.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    sans oublier les milliers de tonnes de béton qui sont coulés pour tenir l'éolienne... mais oui, elle ne pollue pas.. sa production et installation sans parler d'utilisation ne tue pas des oiseaux, ne modifie pas le trajet du vent.... multiplié par X ca ne fait aucun effet c'est vrai? que de l'electricité impact oui... oui oui.. et mon oeil

  • la deux le 26.06.2019 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il n'y aurait rien à en retirer financierement jamais ils ne le feront

  • la deux le 26.06.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @rhastoufi une centrale nucléaire de type flamanville c'est 450.000 m3 de béton. une éolienne c'est 20m3 de béton.... donc pardon mais, une éolienne a ce que l'on appel une "zone grise" bien moins importante que tout type de centrale et ou encore, de panneaux solaires qui eux, ont un impacte environnemental aussi catastrophique qu'une voiture électrique

Les derniers commentaires

  • Le petit poucet le 27.06.2019 06:11 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut bien regarder ce qu'on entend par finance verte. Souvent, les fonds dits verts contiennent leur part de produits classiques comme les hydrocarbures. On y trouve aussi la santé alors que sa marchandisation en soi pose problème. Tant que l'accent sera mis sur la performance on ne changera pas!

  • Lol ? le 26.06.2019 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu préfères la combustion(charbon, gaz, et autre rejets de gaz carbonique) , le nucléaire et ses déchets..., parfois je me demande si l humain est cohérent... On a beau vous sensibilisé sur la qualité de l'air, sur le co2 etc... Et vous continuez à critiquer les alternative d énergies vertes... Mon dieu...

  • Euh 3 le 26.06.2019 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    On ne veut pas de l'électricité verte, on ne veut pas de l'électricité nucléaire et on ne veut pas de l'électricité charbon. Que veut on?

  • la deux le 26.06.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @rhastoufi une centrale nucléaire de type flamanville c'est 450.000 m3 de béton. une éolienne c'est 20m3 de béton.... donc pardon mais, une éolienne a ce que l'on appel une "zone grise" bien moins importante que tout type de centrale et ou encore, de panneaux solaires qui eux, ont un impacte environnemental aussi catastrophique qu'une voiture électrique

    • TheFirst le 26.06.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

      Ok, mais ça produit combien d'électricité votre centrale de type flamanville...? Et combien d'éoliennes faut-il pour arriver à la concurrencer...? ;-)

    • Obectiver le débat le 27.06.2019 07:23 Report dénoncer ce commentaire

      On est plus autour des 250 à 400 m3 pour une éolienne. Pour avoir la même capacité de production que Flamanville, il faut 650 éoliennes. Pour avoir la même quantité d'électricité produite sur 1 an il faut minimum 4 000 éoliennes terrestres. A vos calculettes...

  • la deux le 26.06.2019 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il n'y aurait rien à en retirer financierement jamais ils ne le feront