Au Luxembourg

29 septembre 2020 09:00; Act: 29.09.2020 10:10 Print

Les avions en plus, c'est juste une impression

LUXEMBOURG - Une lectrice déplore des passages d'avions «constants» au-dessus de Cessange. Pourtant, le nombre d'appareils qui survolent le quartier n'a pas augmenté.

storybild

Le nombre de rotations au Findel reste inférieur de 40 à 60% par rapport à la même période de l'année dernière. © Editpress/Herve Montaigu (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

«Depuis la fin du confinement, le quartier de Cessange subit les avions au décollage, ce qui n'était pas le cas avant. Il est infernal de garder la fenêtre ouverte. Le passage est constant», affirme une lectrice vivant dans ce quartier résidentiel du sud de la capitale. Elle souligne un «agacement des habitants». Pourtant, sur place, difficile de percevoir un «passage constant». Les avions qui passent relativement bas sont plutôt occasionnels.

Contactée par L'essentiel, l'Administration de la navigation aérienne (ANA) confirme que les routes empruntées par les avions pour partir du Findel ou s'en approcher «n'ont pas été modifiées», selon une porte-parole. D'autant que la route qui passe au-dessus de Cessange, appelée EXCOS2X, «est la route la moins empruntée de toutes. Elle est réservée au trafic allant vers Sarrebruck et Zweibrucken et au trafic allant, le week-end ou le matin et le soir vers Munich, quand la base militaire de Ramstein n'est pas active».

40% à 60% de trafic en moins

En d'autres, termes, il n'y a pas plus d'avions qu'avant le confinement qui survolent Cessange. D'autant plus que le trafic aérien est loin d'être revenu à la normale. Selon l'ANA, il y a entre 40% et 60% de mouvements de compagnies aériennes régulières en moins que l'année dernière à la même époque. La faute à une reprise qui ne se fait que progressivement, après l'interruption quasi totale du trafic aérien en raison de la pandémie.

Mais alors pourquoi cette impression que des avions passent sans cesse au-dessus des têtes des Cessangeois? «Suite à l'absence de vols pendant le confinement, la lente reprise du trafic pourrait être perçue comme une augmentation du trafic», estime la porte-parole de l'ANA. Les riverains s'habitueraient plus facilement à l'arrêt des vols qu'à leur reprise...

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Normal le 29.09.2020 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque l'on télétravail, forcément, on entend les avions toute la journée. Ce qui n'était pas le cas quand on va au bureau.....

  • Tram tam le 29.09.2020 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    J'habite a Cessange et le probleme c'est pas le numero d'avions mais l'heure que certains avions décollent ou atterrisent, voir les B747, comme a 5h du matin ou bien après 23h. Il faut absolument changer et trouver des autres plages horaires entre 7h et 23h, par ce que c'est Cessange, Gasperich, Bonnevoie, Hamm, Senningen, Sandweiler, etc...

  • Yamyam le 29.09.2020 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Cargolux et ses partenaires ne doivent pas avoir des dérogations de nuit systématiques. Le sommeil est un droit et aucun aéroport européen n'autorise les vols de nuit entre 23h et 6h du matin.

Les derniers commentaires

  • Tome le 29.09.2020 21:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En tout cas, merci les verts!

    • Stop Nuisances le 30.09.2020 18:30 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pouvez rédiger une réclamation et faire parler les statistiques. Le site de l’ANA vous permet de vous exprimer et de réclamer lorsque vous pensez qu’un vol n’est pas normal. https://ana.gouvernement.lu/fr/support/contact.html

  • coco le 29.09.2020 19:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui sont pas contents, qu’ils déménagent. C’est pas grave le bruit des avions, par contre celui des voitures et motos c’est grave !! Je préfère les avions !!!

  • Tome le 29.09.2020 17:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela a changé en juin 2019 à la suite de la mise en place d un nouveau système de radar. Avant tous les décollages évitaient la ville au maximum, en se dégageant vers le sud avant Hollerich. Maintenant il passe directement au dessus du parc Merl. Nos élus ne semblent pas s en préoccuper.

    • Riverain Luxembourg le 30.09.2020 09:28 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pouvez exprimer vos réactions et réclamation sur le site de l'ANA,, un formulaire est disponible : https://ana.gouvernement.lu/fr/support/contact.html

  • Colette le 29.09.2020 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    J'habite Cessange depuis de très nombreuses années. Les avions décollant ou atterissant passent juste au-dessus de ma maison et je note que depuis la fin du confinement, le traffic est moins intense qu'auparavent. Lorsqu'arrivent de rares vols de nuit notamment après 23 hrs, ils passent quasiment en vol plané tant les bruits des réacteurs sont nettement amoindris. Merci aux pilotes!

    • Dënn le 29.09.2020 18:55 Report dénoncer ce commentaire

      si demain Cargolux partirait et s'installerait p.expl. à Hahn, qu'en dirait le côté économie. Et: ceux qui achètent maintenant maisons, apartements ou qui ont achetés, savaient ue l'aéroport fut là avant..!! alors...

  • Hélicoptère le 29.09.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    A Schuttrange, depuis le déconfinement des gens se plaignent. Les routes de décollage ont changé pour cargolux, et il y a de surcroît des myriades petits avions qui volent très bas... Bref, beaucoup de bruits additionnels.