Au Luxembourg

18 octobre 2019 07:56; Act: 18.10.2019 09:20 Print

Les braquages de Remich et Mersch sont-​​ils liés?

MERSCH - Des malfrats ont fait exploser le distributeur d'un bureau POST, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Mersch. Une attaque similaire à celle de Remich, mardi.

storybild

Les malfaiteurs ont pu repartir avec de l'argent suite à l'explosion du distributeur à Mersch.

Sur ce sujet
Une faute?

La série noire continue. Après Remich mardi, une nouvelle attaque de distributeur de billets a eu lieu. Cette fois dans un bureau de poste à Mersch, rue Emmanuel-Servais, dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 1h30, à 100 m du commissariat de police. Les agents présents n'ont pas pu réagir sur le moment, un appel à témoins a donc été lancé pour une attaque dont le mode opératoire ressemble fortement à celui de Remich.

De quoi imaginer la présence d'une bande de braqueurs spécialisés dans la région? «Il se peut que les deux incidents soient liés», répond le parquet. D'autant qu'un braquage similaire a eu lieu la même nuit, à Volmerange-les-Mines. «La police judiciaire est en train d'exploiter toutes les traces qui ont été découvertes. Elle va également vérifier s'il y a un lien entre les faits récents et d'autres attaques au Luxembourg». Jeudi, l'enquête se concentrait sur la piste belge avec comme point de départ le vol d'un SUV en Belgique.

En 2018, c'est un gang qui opérait surtout en Allemagne sur lequel les polices allemande et luxembourgeoise ont échangé. Une quinzaine d'attaques à l'explosif avaient été répertoriées en Rhénanie-Palatinat. Un schéma utilisé à Nierderanven, le 20 mars 2018, dans un bureau POST, déjà.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Justme le 18.10.2019 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gars ont de l explosif ca ne choque personne, pour le moment ce sont des distributeurs... Ca fait froid dans le dos!!!

  • Thunderbird le 18.10.2019 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas la semaine Corse à Luxembourg ?

  • Mimi le 18.10.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il est fort probable qu'un léger lien soit possible...il serait donc peut-être judicieux de prendre des mesures, d'autres distributeurs risquent de subir le même sort...

Les derniers commentaires

  • Inspecteurgadget le 18.10.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même mode d'opération, même méthode même explosif, même tout pareil donc c'est clair qu'ils n'ont rien avoir l'un et l'autre, tellement évident

    • @inspecteur le 18.10.2019 13:50 Report dénoncer ce commentaire

      3 suppositions ne forment pas une évidence.

    • Claude P le 18.10.2019 16:18 Report dénoncer ce commentaire

      Non, mais ca y ressemble.....

  • Justme le 18.10.2019 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gars ont de l explosif ca ne choque personne, pour le moment ce sont des distributeurs... Ca fait froid dans le dos!!!

  • Thunderbird le 18.10.2019 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas la semaine Corse à Luxembourg ?

  • Mimi le 18.10.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il est fort probable qu'un léger lien soit possible...il serait donc peut-être judicieux de prendre des mesures, d'autres distributeurs risquent de subir le même sort...

    • Gaga le 18.10.2019 12:48 Report dénoncer ce commentaire

      Très pertinent ...