Luxembourg-Thionville

27 juillet 2021 07:30; Act: 27.07.2021 11:12 Print

Les bus bondés exaspèrent les voyageurs

LUXEMBOURG – La colère était palpable, lundi après-midi, sur le quai d'où partent les bus de substitution entre Luxembourg et Thionville, alors que les trains sont à l’arrêt.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le quai des bus à destination de Thionville était facile à trouver, lundi, à la gare de Luxembourg. Il s’agit du n°101, où de nombreuses personnes exaspérées s’entassaient. Aucun train ne circule sur cette ligne à cause des inondations de samedi, le trafic devrait reprendre peu à peu mardi après-midi. «Cela fait une demi-heure que j’attends! Un seul bus est passé, mais il n’y avait pas moyen d’entrer dedans tellement il était bondé», soupire Lisette. Elle craint que ce ne soit «exactement la même situation avec les prochains bus».

Tous s’accordent à dire que le nombre de bus est insuffisant. «Ils viennent au compte-goutte. On ne peut pas tous y monter, ce qui augmente encore l’attente», confirme Guillaume. Il déplore les galères successives, ces dernières semaines: «Les intempéries, ce n’est pas de la faute des CFL. Mais après les problèmes d’aiguillages et les travaux, cela commence à faire beaucoup sur une courte période».

«Mauvaise organisation»

Les arrivées des bus donnent lieu inévitablement à la même scène: les voyageurs se précipitent vers le véhicule, formant un entonnoir autour des portes. «Je ne vais pas me battre pour rentrer. Si c’est pour terminer sous le bus, non merci, je préfère attendre», souffle Bernard. Il dit s’être levé à 5h pour aller travailler et consacrer six heures de sa journée au trajet, ce qui est «insensé!» À Thionville, il doit en effet emprunter une navette vers Mondelange.

Amélie, qui attend avec une amie, déplore une mauvaise organisation: «Des personnes viennent d’arriver et montent directement dans le bus, alors que nous attendons depuis 40 minutes!». Les bus à destination du nord du Luxembourg (Diekirch ou Ettelbruck) concentrent l’exaspération des naufragés du rail. «Il y en a tout le temps, ils partent presque à vide, tandis que nous attendons longtemps», reprend Amélie.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sylax le 27.07.2021 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bus blindés, pas de respect de distance… épique

  • Le monde d'aujourd'hui le 27.07.2021 07:57 Report dénoncer ce commentaire

    6 heures de trajet pour 8 heures de travail, triste réalité!

  • Sérieusement le 27.07.2021 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais bon, il est beaucoup plus important d'imposer un "pass sanitaire" pour les centres commerciaux ou les restos pour qu'on soit tous en sécurité. Il est bien connu que le covid ne prend ni le train, ni le bus, ni le métro !

Les derniers commentaires

  • VaLili LiliBonjour CcHe le 28.07.2021 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lili comme tout toujours c, est ce sont les mêmes qui rouspète qu'ils travaillent chez eux comme ça pas de transport,,,,,, hahaha

  • Que lui le 28.07.2021 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres petits choux...

  • il y en a assez le 28.07.2021 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je dirais plutôt que c'est la preuve que la CFL fait tout de même un effort alors que la SNCF, à qui vous payez un abonnement, ne fait rien. Car si la SNCF mettrait un bus entre les passages des bus de la CFL, le problème serait résolu, non?

    • Ginginha le 28.07.2021 09:10 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème est sur le territoire luxembourgeois, c'est aux CFL d'organiser la mise en place de bus de substitutions ... On peut parler du poste d'aiguillage de Bettembourg qui prend l'eau à chaque grosse averse paralysant les trains de tout le pays. A chaque fois du bricolage mais pas de vraie solutions mises en place.

    • Que lui le 28.07.2021 09:54 Report dénoncer ce commentaire

      Bizarre parce qu'on voit bien des bus et trains étrangers jusqu'au centre villle, tous les jours...

  • Résident sur le front le 28.07.2021 07:34 Report dénoncer ce commentaire

    Pas étonnant que nombre de sociétés peinent à recruter désormais. Tout est dit dans le "6 heures de trajet pour 8h de boulot". Si on divise le salaire par le nombre d'heures de travail + le trajet, d'un seul coup on gagne plus en France, Belgique et Allemagne. Äddi !

  • seble le 28.07.2021 05:08 Report dénoncer ce commentaire

    sinon il y a la voiture pour les quelques jours ou il n'y pas les trains....