Transports au Luxembourg

14 mars 2018 12:56; Act: 14.03.2018 16:28 Print

Les bus RGTR géolocalisés en temps réel

LUXEMBOURG – À travers la mise en place du nouveau service «Leetstell», le réseau de bus RGTR du pays va désormais être géré et adapté en temps réel.

storybild

Huit agents dirigeront en temps réel les bus RGTR nouvellement équipés d'un système de géolocalisation. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Les lignes RGTR circulant sur le territoire, mais aussi les lignes transfrontalières, seront aidées par le nouveau service «Leetsstell». «Du premier bus sortant jusqu'au dernier bus rentrant, plus de 1 600 lignes seront constamment en contact avec le poste de commandement», explique Gilles Dostert, directeur général du Verkéiersbond. Leetstell découle du projet national de télématique Mlive, initié en 2014.

Après la mise en place d'un système intelligent, de nouveaux affichages aux arrêts de bus et l'installation d'un comptage des passagers sur près de 130 bus, le service Leetstell est comme la «pièce de puzzle manquante», selon Gilles Dostert, qui parle d'une enveloppe de 22 millions pour l'ensemble du projet.

Lignes scolaires à l'étude aussi

Huit agents dirigeront en temps réel les bus RGTR nouvellement équipés d'un système de géolocalisation. «Ils adapteront des correspondances, arrangeront des courses supplémentaires, ou dévieront une ligne en cas de pépin», rapporte François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures. Le chauffeur communiquera par radio ou via message écrit sur son écran de bord.

À l'activation d'un bouton d'alarme à disposition du chauffeur, la mise en contact direct avec la Leetstell se fera. La situation du trafic RGTR sera retransmise via haut parleur aux passagers. Des notifications push seront envoyées via l'application mobile et sur le site de mobilitéit.lu. «L'idéal est que d'ici la fin de l'année, nous puissions proposer le même service de gestion en temps réel pour les lignes scolaires», conclut Gilles Dostert.

La réaction de Gilles Dostert, directeur général du Verkéiersbond.

(Pierre François/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stch le 14.03.2018 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin...et j'espère que cela fonctionne aussi en réalité. La semaine passée l'applicatif du Verkéiersverbond affichait 13 minutes de retard à prévoir sur ma ligne...pour finalement en accuser réellement 43... oui des minutes!!!

  • Code la route? le 14.03.2018 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    "ou via message écrit sur son écran de bord": un chauffeur de bus à le droit d'utiliser un écran pendant qu'il est assis au volant...

  • MaxMike le 14.03.2018 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super bonne nouvelle... j’imagine que em cas de bouchon, par exemple, les personnes au bureau mobiliteit vont pouvoir presser un bouton qui donnerait des ailes est les bus seront magiquement à l’heure au prochain arrêt... C’est pas plus important de dépenser les 20 millions avec dans des toilettes pour les chauffeurs? Dans des réelles infrastructures pour cette classe de ouvriers qui sont tant méprisés? 20 millions pour des aménagements horaires plus équitables afins qu’ils aient une vie de famille comme n’importe quelle autre citoyen lambda au Luxembourg?

Les derniers commentaires

  • Alex le 27.04.2018 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autant que vous dans votre bagnole....????

  • Vincent le 14.03.2018 22:42 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait aussi qu ils s arretent quand nos enfants sont a l arrêt de bus.

  • sylvain57 le 14.03.2018 21:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @jules auguste mais on s en fou des conditions de travail de la vie du chauffeur .il faut faire plaisir aux usagers. avec la nouvelle réforme tu vas pouvoir rouler pendant 6 heure avec 15 minutes de pause .du bonheur tout ça pour réduire les amplitudes et encore pas obligatoire . qui fait les roulements???le ministère des transport qui calculé le temps d un trajet sur Google sur une chaise . c est au chauffeur qu' on doit demander comment faire pour g1gner du temps sur les correspondance etc etc pas au bureaucrate. la pratique bien différentes de la théorie

    • Jule Auguste le 15.03.2018 18:53 Report dénoncer ce commentaire

      Monsieur vous n'avez rien compris. dans le temps j'ai fait ce métier pendant 18 ans et vous avez l'air d'être novice ou débutant aussi mais avec 57 ça me dit que vous êtes de ceux qui avec de l'argent en plus acceptent tout c'était et c'est toujours les bureaucrates qui règneront comment disait le vieux de Bascharage vous pouvez faire la grève je vais à Longwy et je reviens avec un bus plein de Chauffeurs qui travaillent à mes conditions nous disait le président de sa délégation lors des rèunions syndicales au Merscherbierg.Et dire qu'en s'en fou du Chauffeurs on en à l'Habitude savez vous

  • gege57 le 14.03.2018 21:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois pas en quoi cela va faciliter la vie du chauffeur .pour répondre comme ça il faut rien y connaître . la seule chose s est mettre la pression sur le chauffeur et faire plaisir aux clients. Quand vous voyez les horaires qu' ils font on ne peut faire ceci qu' assis sur un siège au chaud et surtout ne pas être du métier. quand on est pas à l heure ce n est pas qu' on regarde la télé mais on est dans les bouchons car rien est fait pour améliorer les transport sur l autoroute . il faut créer des voies de bus sur l autoroute .

  • Jules Auguste le 14.03.2018 17:57 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien tout ça, j'en profite aussi. Mais dans tout cela ou reste la qualité des conditions de travail . des chauffeurs installations sanitaires, amplitudes de 12 heures avec votre système les patrons savent contrôler la consommation gasoil à l'arrêt. donc en hiver 2 à 3 heures de pause sans chauffage des remarques écrites sont fait aux chauffeurs ou restent les installations sanitaires voir Monterey. vous devriez obliger les patrons de se munir de programmes informatiques qui calculent les roulements sur base de 10 heures mais le Tram doit venir ça passe ou ça casse