Mobilité au Luxembourg

21 janvier 2019 17:42; Act: 22.01.2019 09:28 Print

Les bus seront aussi gratuits dans la capitale

LUXEMBOURG – Comme l’État, la Ville de Luxembourg a également décidé de rendre ses transports publics gratuits, à partir de l’année prochaine.

storybild

Le 1er mars 2020, tous les bus de Luxembourg seront gratuits. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

Sur ce sujet
Une faute?

Les tickets de bus seront bientôt de l’histoire ancienne, y compris à Luxembourg-Ville. La gratuité des transports gérés par la Ville de Luxembourg sera effective à partir du 1er mars 2020, en même temps que sur le réseau géré par l’État, a indiqué à L’essentiel Patrick Goldschmidt (DP), échevin à la mobilité.

«Nous n’allons bien sûr pas faire bande à part», a déclaré l’élu. Selon lui, il était important de «s’aligner sur ce qu’a décidé l’État» en terme de calendrier. Lorsqu'il a livré quelques détails sur la mesure lundi matin, le ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng) disait espérer alors que les communes emboîtent le pas. «Il reste encore des éléments à discuter, notamment d’un point de vue organisationnel», reprend Patrick Goldschmidt.

La mesure aura bien sûr un impact pour les finances de la commune. La vente des billets rapporte quelque 16,5 millions d’euros par an à la commune, qu’il faudra trouver ailleurs. Cette somme correspond à «environ un tiers du coût du fonctionnement» des transports publics, selon Patrick Goldschmidt.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jeff le 21.01.2019 18:17 Report dénoncer ce commentaire

    Qui va payer la gratuité des transport ???? Le contribuable ???

  • Réflection? le 21.01.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour cette excellente nouvelle, mais.... Après avoir travaillé pendant quelques années comme chauffeur de bus, déjà en ce temps et encore aujourd'hui, la plus part des gens ne payent pas leur billet.

  • bingo le 22.01.2019 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux. Les économies ne se trouvent pas comme ça. Les gens continueront à prendre leur voiture car les bus n’offrent pas que des avantages (retards, portes fermées sur vous, bondés aux heures de pointe, etc.).

Les derniers commentaires

  • FullmétalJF le 23.01.2019 18:58 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu plus de taxes sur les grandes sociétés présentes à Luxembourg, et, en procédant avec doigté, ces 16,5 millions seront vite comblés...

  • Guillaume le 22.01.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Et qd le baril va s'envoler dans quelques mois, on va rire...ou pas...On va se retrouver avec des prix moyens pareil à la France et la Belgique!

  • Marre Lux le 22.01.2019 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Pour aller bosser au Limpersberg, je dois prendre un train et 2 bus pour l'aller, idem le retour. Je vais donc passer on temps dans les transports en commun. Cette mesure n'est efficace que pour ceux qui sont proches des gares et des bus!!!

  • rigolo le 22.01.2019 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    "gratuité" payée par les impôts ->

    • Ouietnon le 22.01.2019 09:37 Report dénoncer ce commentaire

      Non par les automobilistes, pas par l'ensemble des contribuables...taxes à la pompe. Donc c'est financé à la pompe, y compris par le "tourisme" énergétique.

  • Le Franc le 22.01.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle mesure démagogique ! Ce sont encore ceux qui doivent pqyer des impôts et la crèche qui vont voir leurs impôts augmenter pour financer cette réforme et le train de vie des autres. surtout compre tenu du prix déjà modique des transports. Il aurait mieux fallût augmenter la cadence sinon le nombre de lignes de bus/train et s’assurer de leur ponctualité !

    • J. Wiśniowiecki le 22.01.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

      Dans l'hypothese modeste ou ce sont disons, "seulement" 100.000 automobilistes au niveau national qui choisiront le transport public, est-ce que celui-ci aura suffisamment de capacités pour desservir ce public supplémentaire?