Le combat continue

23 décembre 2013 11:54; Act: 23.12.2013 15:31 Print

Les cellules d’Émilie pour sauver un garçon

LUXEMBOURG - En mai dernier, Émilie Lahr a été vaincue par une maladie rare à l'âge de 15 ans. Le combat qu'a mené sa famille, et qui a suscité une forte mobilisation au Luxembourg, continue.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le souvenir d'Émilie Lahr survit. Si c'est le cas sept mois après la mort de l'adolescente qui a succombé après un long combat contre une maladie infectieuse très rare, c’est grâce à l’engagement sans faille de sa famille. Sa mère Jacqueline ne continue pas uniquement à se mobiliser pour la collecte de dons pour rembourser le traitement onéreux de sa fille, mais a fait de la lutte contre les maladies rares un sacerdoce.

La gestion des cellules souches d’Émilie en fait partie. Elles avaient été prélevées chez la jeune fille en février dernier et lavées en prévision d’une transplantation de moelle osseuse. Mais la jeune fille est décédée d’une embolie pulmonaire avant que l’opération puisse avoir lieu dans un hôpital américain. Maintenant, les cellules d’Émilie devraient continuer à vivre et donner une chance à un garçon malade. «Après le décès d’Émilie, l’hôpital de Washington nous a appelé pour nous proposer de donner la moelle osseuse d’Émilie à un garçon âgé de 10 ans. Notre famille a décidé qu’il était important d’aider une autre personne. Et nous sommes contents que tous le combat n’ait pas été vain», explique Jacqueline Lahr.

«Émilie n’aurait pas voulu qu’on baisse les bras»

Une autre partie des cellules souches sera mis à profit pour la recherche, notamment contre le cancer et la protéine «Card 9». C’est précisément cette protéine qui faisait défaut à Émilie. Son corps n’arrivant pas à la produire, il ne pouvait créer des anticorps contre les infections. Au Luxembourg, environ 30 000 personnes luttent contre une maladie rare. Émilie aurait d’ailleurs voulu que sa famille continue à s’engager, estime sa mère: «Émilie nous a toujours dit de continuer. Elle n’aurait surtout pas voulu qu’on baisse les bras.»

Avant le premier anniversaire de la mort de la jeune fille en mai, la famille tentera de réfléchir à nouveau projet. Les réflexions de Jacqueline Lahr vont bon train. Avec les bénévoles de l’ASBL «Save Émilie Lahr», dont le nom sera transformé en «In Memory of Émilie Lahr», elle voudrait s’engager pour aider des enfants touchés par des problème neurologiques et qui ont des retards d’apprentissage. «Ce serait difficile pour notre famille si nous ne pouvions pas continuer à nous engager», confie la mère d'Émilie.

(Sarah Brock/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Pragma le 28.12.2013 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour votre générosité et motivation à aider les autres. Chapeau pour votre courage à mener ce combat malgré le malheur qui vous a touché. Bonne chance et bonne continuation à vous et à votre cause ...

  • LuxDok le 24.12.2013 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau bas. Un bel engagement et un projet noble ... c'est vers ce genre d'initiatives qu'il faut donner, au lieu de financer les Land Rover de la CRL !

  • Thési Collumbien - Jost le 24.12.2013 23:54 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour ce bel engagement, je t'ai vue toi et les tiens a l'oeuvre et moi aussi je dois dire CHAPEAU, pas beaucoup de personnes auraient fait tout ce que tu as fait, beaucoup de larmes couleront encore car je sais que ton chagrin est immense ainsi que celui de ta famille et votre force a toi tes enfants et tes amis c'est ces liens qui vous unissent et le temps apaisera le chagrin et c'est super d'aller de l'avent et de ne pas baisser les bras et c'est d'autant plus beau de savoir que grâce à Emilie un autre enfant aura la joie de peut être survivre à sa maladie , je te souhaite a toi et au

Les derniers commentaires

  • Pragma le 28.12.2013 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour votre générosité et motivation à aider les autres. Chapeau pour votre courage à mener ce combat malgré le malheur qui vous a touché. Bonne chance et bonne continuation à vous et à votre cause ...

  • vincent soubeyran le 25.12.2013 18:22 Report dénoncer ce commentaire

    30000 personnes atteintes d'une maladie rare au luxembourg?.. ces maladies ne sont pas si rares que cela apparemment.. en tous cas il faut plus de moyens pour faire avancer les recherches, c'est sûr.. donc je propose que l'état alloue plus d'argent en ce sens à partir du budget annuel.. ce qui suppose par exemple plus d'impôt sur les revenus des plus riches.. et au fait: le luxembourg participe-t-il au projet international iter, sorte de lubie qui est un gouffre financier dangereux (infos sur sortirdunucleaire.org)?.. si oui alors je demande que nous sortions de ce projet immédiatement!..

  • Thési Collumbien - Jost le 24.12.2013 23:54 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour ce bel engagement, je t'ai vue toi et les tiens a l'oeuvre et moi aussi je dois dire CHAPEAU, pas beaucoup de personnes auraient fait tout ce que tu as fait, beaucoup de larmes couleront encore car je sais que ton chagrin est immense ainsi que celui de ta famille et votre force a toi tes enfants et tes amis c'est ces liens qui vous unissent et le temps apaisera le chagrin et c'est super d'aller de l'avent et de ne pas baisser les bras et c'est d'autant plus beau de savoir que grâce à Emilie un autre enfant aura la joie de peut être survivre à sa maladie , je te souhaite a toi et au

  • Danièle le 24.12.2013 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand bravo à cette courageuse famille et chapeau pour leur engagement ! Mais aider les autres permet aussi de ne pas sombrer dans le desespoir.

  • LuxDok le 24.12.2013 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau bas. Un bel engagement et un projet noble ... c'est vers ce genre d'initiatives qu'il faut donner, au lieu de financer les Land Rover de la CRL !