À Luxembourg-Ville

24 juin 2013 15:44; Act: 24.06.2013 17:04 Print

Les chauffeurs de bus manifestent leur colère

LUXEMBOURG-VILLE - Les conducteurs du service des Autobus de la Ville de Luxembourg (AVL) protestent ce lundi après-midi, sur la place Guillaume II, contre leurs conditions de travail.

storybild

Conditions de travail, sous-effectif et congés non respectés sont les principales revendications des chauffeurs de bus de la capitale. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Les 328 chauffeurs de bus de la capitale sont en colère. Ils manifestent ce lundi après-midi, dès 15h30, place Guillaume II, et dénoncent 12 000 jours de congés accumulés, un manque de 40 chauffeurs et des jours de repos où on leur demande d'aller travailler. Une situation que reconnaît le collège échevinal dans un communiqué ce lundi: «Du fait d’un manque de chauffeurs roulants, ils peuvent difficilement prendre l’ensemble des congés auxquels ils ont droit chaque année».

Mais les solutions proposées par la ville ne conviennent pas aux conducteurs. «L'année dernière nous avons accepté de prendre des CDD sur deux ans. Maintenant, la ville veut agrandir le nombre d'employés issus de la sous-traitance en passant de 36 à 53%», déplore Yannick Jacques, vice-président du FNCTTFEL Landesverband. Une décision considérée comme une menace pour les fonctionnaires d'AVL.

Horaires interminables

L'échevin en charge de la mobilité, François Bausch, ajoute quant à lui que la sous-traitance sera augmentée à partir du 1er juillet jusqu'en janvier 2013 pour «permettre aux chauffeurs de prendre leurs congés, particulièrement cet été». Enfin, il précise qu'il y aurait une cinquantaine de chauffeurs engagés en tant que fonctionnaires qui ne conduisent plus et qui s’arrangeraient avec des certificats médicaux pour ne plus rouler.

Les chauffeurs du service des autobus de la Ville de Luxembourg ne sont pas les seuls à réclamer davantage de postes. En mai 2012, vous pouviez lire sur L'essentiel Online les témoignages de chauffeurs de bus du privé déplorant des horaires interminables et des salaires beaucoup trop bas.

(NS/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Sony le 24.06.2013 21:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas la faute aux chauffeurs Mais quand je pense que mes enfants prennent le bus pour aller à l'école avec un chauffeur qui à les yeux rouge et qu'il est fatigué à cause des heures qu'il doit faire (avec une amplitude de 12heures par jour et parfois même plus) Je trouve que l'état est responsable des conditions de travail Combien de temps l'état regarde encore ces conditions!!! Quand va t'il faire quelque chose!!! Il n'y a pas de sécurité garantie avec un chauffeur fatiguer dans les bus Jusqu'au faut il aller pour avoir une bonne sécurité pour mes enfants!!!

  • Biff tanen le 25.06.2013 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    ...Tous des bannanes...^^!

  • Mich L le 24.06.2013 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Privatiser les il n'y aura plu de contestation. De la demande il y en a beaucoup a l'exterieur.

Les derniers commentaires

  • viro1234 le 25.06.2013 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    on sais que raler mais pas prendre leur poubele avec. l'etat luxembourgeois et en deficite 1mrd € ils ont donne au moin 5 mrd au banque francaise et belgue pour sauver les places au frantalier qui nous prenne nos places de travail!!! il faut qu'il commence a engager les resident pouis les autr

    • Coco le 26.06.2013 06:30 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pouvez prendre ma place, peut être !

  • Biff tanen le 25.06.2013 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    ...Tous des bannanes...^^!

  • doudou le 25.06.2013 12:17 Report dénoncer ce commentaire

    ouiiiiii Coco j ai dormi 20 ans dans un bus bizzzzz

  • Bruno le 25.06.2013 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors parce qu ils ont un salaire elevé ils n ont pas le droit a la parole? tout devrais aller super bien dans leur boulot sous pretexte qu ils gagnent 3000 euro? aprtir de quel salaire on peu aparler avec vous?parce que des qu il y a un article de ce genre vous etes tous comme des rapaces a voir que le salaire.Moi je dit juste que la seule chose qu ils pourraient faire mes amis chauffeur c est sourire. Il y a une jalousie et un egoisme de nos jours ca en deviens vraiment penible

    • ancien chauffeur le 25.06.2013 11:56 Report dénoncer ce commentaire

      C'est exactement les mots sur cette situation de commentaires JALOUSIE et EGOISME.

    • Pragma le 25.06.2013 12:47 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne faut pas confondre jalousie et pragmatisme, surtout quand de tels salaires sont payés par les impots et qu'ils ont été obtenus souvent par des chantages à la grève. Si des politiciens ont été assez faibles pour accepter cela, il faut bien un jour remettre les pendules à l'heure car la situation actuelle au pays ne permet plus de telles dépenses pour des services à faible valeur ajoutée. Je précise que le Luxembourg à des prix 18% supérieurs à ceux des pays en zone euro. Ces prix sont le résultats des salaires, lesquels ont un effet sur notre compétitivité et sur la montée du chomage ...

    • Kiki le 25.06.2013 13:31 Report dénoncer ce commentaire

      Tu parles salaire, il faut penser cout salarial, qui lui est sensiblement identique aux pays voisins

    • Viro le 25.06.2013 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      L'etat devrai evite de payer des milliards au banque qui sont entrain de perdre des sommes colosal a cause de ceux qui ont des bac+5 qui sav seulement jeter de l'argent par la fenetre, ne dise jamais bonjour ni au revoir, laisse leur poubelle dans les BUS !! Et qui touch des salair et bonus trop eleve

    • Pragma le 25.06.2013 17:37 Report dénoncer ce commentaire

      Le cout salarial est supérieur de 40% à celui en Allemagne, ce qui met à mal notre compétitivité. Il faudrait que l'Etat mette en place un mécanisme de taxation des marges sur les produits finis afin de pénaliser ceux qui se goinfrent de trop. Cela permettrait de baisser le cout de la vie et aussi les salaires et donc d'augmenter notre compétitivité. Il y a des produits vendus au pays qui sont 2 fois le prix par rapport à la France et 2.5 fois à l'Allemagne. Pourquoi ?

    • Barbare le 25.06.2013 17:55 Report dénoncer ce commentaire

      Vous comparez le salaire de fonctionnaires à celui des fonctionnaires étrangers et vous comparer le salaire des fonctionnaires à celui du privé. Vous devriez faire une troisième étude et c'est de comparer la différence entre fonctionnaires et privé dans les autres pays, notamment l'UE et de comparer cette différence avec la nôtre. Allez Pragma, je vous laisse ce plaisir d'enquête, vous serez surpris! Cordialement

  • Wojtek le 25.06.2013 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils fassent correctement leur travail avant de demander quoi ce soit!!!!