Discussions à la Chambre

17 décembre 2014 19:43; Act: 18.12.2014 07:29 Print

Les chefs de fraction ont guerroyé sur le budget

LUXEMBOURG - Le député de l’opposition Claude Wiseler s’est lâché, mercredi, au moment de commenter le budget et le paquet d’avenir.

storybild

La Chambre a mis les bouchées doubles pour débattre du budget, qui sera voté jeudi.

Sur ce sujet
Une faute?

La guerre des chefs de fraction a eu lieu mercredi après-midi à la Chambre des députés. Tour à tour, le chef de l’opposition du CSV, Claude Wiseler, s’est accroché avec Viviane Loschetter (Déi Gréng) et avec Eugène Berger (DP).

Pointant du doigt les promesses non tenues, «les annonces puis les retraits successifs de mesures d’économies», l’ancien ministre chrétien-social s’est attiré les foudres des députés de la coalition. «Toutes ces annonces d’économies qui finalement n’auront pas lieu en disent long sur le sérieux du travail du gouvernement», a critiqué Claude Wiseler.

«Ce n’est pas non plus à l’État de décider de la façon dont les gens doivent vivre»

«Le CSV n’a pas apporté un seul amendement au paquet d’avenir», a réagi Viviane Loschetter, chef de fraction des Verts. Quant à Eugène Berger (DP), il a surtout appuyé sur les dernières années de pouvoir du CSV «où le déficit a été creusé sans compter».

Alex Bodry (LSAP) a tiré à boulets rouges sur les incohérences du CSV qui «voulait il y a quelques jours creuser le déficit en construisant une route à 400 millions, mais parle de faire des économies».

Quant à la politique familiale voulue par le gouvernement, il a repris les arguments des ministres Cahen et Meisch. «Ce n’est pas à l’État d’aider les gens à rester chez eux. Certes. Mais ce n’est pas non plus à l’État de décider de la façon dont les gens doivent vivre».

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Rebel le 18.12.2014 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    CSV n'a pas apporté un seul amendement au paquet! Ma chère madame Loschetter, le rôle de l'opposition n'est pas de vous aider ou de vous suggérer quoi que ce soit mais de vous faire couler.

  • Darius le 18.12.2014 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    Voyons voir une fois. L'opposition critique, OK c'est son rôle! La majorité critique l'opposition! Mais ce n'est pas son rôle! Le rôle de la majorité est de défendre ses projets!

  • coerente le 18.12.2014 04:21 Report dénoncer ce commentaire

    Claude Wiseler bien centre ne laisse pas prise faite toujours opposition dan le même sens il nés`ont pas des bonnes argumentation a mettre sur la table. la preuve? leur réponse.

Les derniers commentaires

  • Erémite le 18.12.2014 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un commandement dans chaque religion, et même les athées sont d'accord sur ce commandement: C'est le célèbre "Tu ne voleras point". Nos ministres sont les seuls à l'ignorer sciemment!

  • Pivot le 18.12.2014 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Une question: Un député est élu haut la main, disons dans le sud. Après un an ce député déménage vers le centre. Ne devrait il pas déposer son mandat puisque les gens du centre ne l'ont pas élu, même si ce député est le chef de file d'une fraction, disons les socialistes? Qui connait la réponse?

  • Cosmo le 18.12.2014 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas à l'Etat d'aider les gens à rester chez eux. Certes. Mais ce n'est pas non plus à l'Etat de décider de la façon dont les gens doivent vivre. Est ce que vous remarquez quelque chose? Exact, ils disent seulement ce que l'Etat n'a pas à faire. Ils ne disent pas et surtout ils ne font pas, ce que l'Etat DOIT faire! Capisch?

  • Hey Zär le 18.12.2014 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Ces derniers temps Corinne Cahen est toujours à côté de Bettel ou de Meisch! Est ce que cela veut dire quelque chose?

    • collégialité le 18.12.2014 22:39 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais pas ce à quoi vous pensez;)

  • Darius le 18.12.2014 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    Voyons voir une fois. L'opposition critique, OK c'est son rôle! La majorité critique l'opposition! Mais ce n'est pas son rôle! Le rôle de la majorité est de défendre ses projets!