Culture au Luxembourg

15 octobre 2021 11:00; Act: 15.10.2021 09:04 Print

Les clowns vont vous faire rire ou flipper à la KuFa

ESCH-SUR-ALZETTE - Les clowns occupent la KuFa jusqu’à samedi. Portrait d’un spécimen particulier, Typhus Bronx.

storybild

Typhus va vous raconter du frères Grimm. (photo: Fabien DEBRABANDERE)

Sur ce sujet
Une faute?

Les clowns qui se sont succédé à la KuFa, à Esch-sur-Alzette, pour le festival Clowns in Progress qui dure jusque samedi, étaient drôles, tristes ou terrifiants. Typhus Bronx, qui se produira ce vendredi, est un peu les trois à la fois. D’ailleurs, son spectacle est déconseillé aux moins de 12 ans.

Typhus, sept ans d’existence, «est un clown à la jubilation enfantine, décrit Emmanuel Gil, son créateur et interprète. Il est sans filtre, dans un état émotionnel fort. C’est un marginal qui ne trouve pas sa place». Le clown est né à l’époque où Emmanuel a travaillé avec des déficients mentaux et psychotiques.

«La petite histoire qui va te faire flipper ta race...»

«Je voulais faire ressentir au public leur grande humanité, mais aussi cet état où vos émotions jouent au yoyo». Typhus se rapproche du clown classique en cela qu’il joue dans un «registre très bouffon». Et il met l’angoisse. «Mais, je crois que les habituels clowns qui font peur sont effrayants car caricaturaux.

Avec leur maquillage exagéré, leur tenue extravagante, ils ont un côté monstrueux. Typhus, au contraire, a des expressions humaines», souligne Emmanuel. Ce vendredi, il jouera «La petite histoire qui va te faire flipper ta race... (tellement qu’elle fait peur)», adaptée du Genévrier des frères Grimm. «Ce conte est amoral, dit Emmanuel. Je voulais voir ce que Typhus allait en faire».

(Séverine Goffin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • veritis le 14.10.2021 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vu ceux que nous avons au gouvernement, ils nous font surtout flipper par le manque de respect de la population et le fait qu'ils n'ont pas la lumière à tous les étages.

Les derniers commentaires

  • veritis le 14.10.2021 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vu ceux que nous avons au gouvernement, ils nous font surtout flipper par le manque de respect de la population et le fait qu'ils n'ont pas la lumière à tous les étages.