Emploi au Luxembourg

24 novembre 2020 11:56; Act: 24.11.2020 13:12 Print

Plus de cols blancs qualifiés, les cols bleus résistent

LUXEMBOURG – Une étude détaillée du Statec montre une concentration de l’emploi en haut et en bas de l’échelle, au détriment des profils intermédiaires.

storybild

Le nombre de directeurs, cadres de direction et gérants, a doublé en moins de dix ans. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

La structure de l’emploi a été bouleversée en moins de vingt ans, montre une étude du Statec publiée mardi. «La croissance de l’emploi s’est polarisée en haut et en bas de l’échelle et s’est concentrée sur des secteurs spécifiques», note le document. Les «cols blancs qualifiés» (directeurs, gérants, professions intellectuelles,…) représentent 46% de l’emploi salarié, contre 24% en 2002, au détriment des «cols blancs peu qualifiés» (employés administratifs,…), qui ont vu leur part chuter de 32% à 20%. Les «cols bleus peu qualifiés» ont résisté (25% à 21%), car «il reste une base assez stable, dans une large mesure grâce à la construction, qui reste un important employeur».

Entre 2010 et 2018, le nombre d’emplois a progressé de 26%, avec d’énormes disparités. Le nombre d’employés disposant d’un diplôme du supérieur a bondi (+61%), alors que moins de salariés disposent seulement d’un diplôme du secondaire (-4%). Dans le détail, le pays compte deux fois plus de directeurs et gérants (+105%), davantage de professions intellectuelles (+51%), mais moins d’employés administratifs (-17%) et de conducteurs de machines et d’ouvriers de l’assemblage (-12%).

Moitié de frontaliers

Ce nouveau visage de l’emploi au Luxembourg se vérifie également sur les diplômes. «Dans certains secteurs, plus de 70% des salariés disposent d’un diplôme du supérieur». C’est le cas dans les activités scientifiques et techniques, l’enseignement ou encore le secteur finance et assurances.

Une petite moitié (45,5%) des emplois sont occupés par des frontaliers, le reste se répartissant à part quasi égale entre les résidents étrangers et les résidents luxembourgeois. Ces derniers sont surreprésentés «dans les secteurs hautement rémunérateurs», note l’étude. Ils représentent plus de 90% des effectifs dans l’administration publique et plus de 75% dans l’enseignement. En revanche, les frontaliers «travaillent davantage dans l’industrie, le commerce et la construction».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fourmis le 24.11.2020 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part je l'ai constaté dans un précédent job ... j'étais la depuis une dizaine d'année et on a voulu me remplacer par une universitaire (j'ai un graduat belge ... ) sauf que le jour ou je suis partie et bien mes ex collègues se disputaient car personne ne voulait reprendre mes taches (ingrates) ... depuis ce jours le turnover de l'équipe n'a cessé d'augmenter ... on a besoins de plus d'intermédiaire et de moins de directeur ... on n'a pas besoin d'une armée de généraux il faut des soldats ...

  • Syt le 24.11.2020 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ingrid, 90% des Luxembourgeois ne travaillent pas dans l'administration, c'est 90%de l'effectif de l'administration qui est Luxembourgeois, nuance

  • Ingrid le 24.11.2020 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    C’est certain que 90% des luxembourgeois travaillent dans leur administration qui les rémunère très très bien, infiniment plus que dans le privé ou dans l’international.

Les derniers commentaires

  • Mike le 25.11.2020 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    I il ya beaucoup de postes de travail dans les services que peuvent être Externalisés pour Inde ou Chine à un prix vraiment compétitive mêmes led foncionaires europeenes peuvent être Externalisés. Il faut couper les coûts pourquoi havoir des instalacions du cher avec du personnel très cher qu'à nd on peut havoir des reducions des coûts en plus de 50% et augmenter la qualité e productivité ? Dans un monde globaliste c'est aussi une façon de redistribuicion de la richesse.

  • Syt le 24.11.2020 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ingrid, 90% des Luxembourgeois ne travaillent pas dans l'administration, c'est 90%de l'effectif de l'administration qui est Luxembourgeois, nuance

    • luxo le 24.11.2020 18:54 Report dénoncer ce commentaire

      Effectivement, ils se contentent d'occuper un poste et de percevoir un énorme salaire.

  • Fourmis le 24.11.2020 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part je l'ai constaté dans un précédent job ... j'étais la depuis une dizaine d'année et on a voulu me remplacer par une universitaire (j'ai un graduat belge ... ) sauf que le jour ou je suis partie et bien mes ex collègues se disputaient car personne ne voulait reprendre mes taches (ingrates) ... depuis ce jours le turnover de l'équipe n'a cessé d'augmenter ... on a besoins de plus d'intermédiaire et de moins de directeur ... on n'a pas besoin d'une armée de généraux il faut des soldats ...

  • luis le 24.11.2020 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fallait pas se agrandir si vite pour vendre la plupart des richesses du pays a des étrangers.

  • Ingrid le 24.11.2020 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    C’est certain que 90% des luxembourgeois travaillent dans leur administration qui les rémunère très très bien, infiniment plus que dans le privé ou dans l’international.

    • Alan Deloeng le 24.11.2020 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait et c'est bien normal. Au Luxembourg nous n'avons pas de gens qualifiés, très peu ont étudié à bac+5 dans des écoles valables. C'est donc l'étranger qui paye nos salaires!

    • Beneluxcircus le 24.11.2020 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      C'est notre compétitivité spécifique qui permet cela. 141 Banques, 4000 fonds et 300 PSF qui emploient pour quasi 25% de la masse salariale. Ajoutons à cela, les entités qui génèrent des chiffre d'affaires colossaux sans employer beaucoup de monde sur place (le nous avons créé le meilleur environnement en matière de propriété intellectuelle) et vous avez le portrait de qui payent l'essentiel de l'imposition sur les sociétés ici. IS qui représente quasi 50% des recettes de l'Etat. Ce pays est donc (toujours) une quasi-république bananière. Pensez avant de voter.

    • Luis Ray le 24.11.2020 15:20 Report dénoncer ce commentaire

      C'est faux de dire que 90% des luxembourgeois travaillent dans l'administration. 90% des salariés de l'administration sont des luxembourgeois. C'est autre chose! Ce sont moins de 15% des Luxembourgeois qui travaillent dans l'administration publique, 16% dans l'enseignement, 18% dans la santé et les services sociaux, 9% dans le secteur financier, etc. Il faut bien lire la publication du Statec ! : https://statistiques.public.lu/catalogue-publications/regards/2020/PDF-17-2020.pdf

    • Informateur le 24.11.2020 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Qu'y a-t-il de si anormal que l'administration emploie majoritairement des Luxembourgeois? Faite l'analyse dans tous les pays et ce sera le même résultat. Les conditions sont exactement les mêmes qu'en France et dans les autres pays européens: Il faut être ressortissant européen pour être fonctionnaire. De plus, pour les postes dits de souveraineté, il faut la nationalité du pays. Donc il n'y a aucune discrimination. Et ne venez pas soulever la question des langues. C'est une condition comme une autre (diplôme spécifique, etc.) à laquelle il faut s'y faire. Cela fait partie intégrante de la culture et du modèle luxembourgeois. Pas question d'y renoncer. Ni pour l'allemand, ni pour le francais, ni pour l'anglais. C'est un atout déterminant.

    • Luxo le 24.11.2020 19:03 Report dénoncer ce commentaire

      @mauvaise information: Nous sommes le seul pays avec plus de la moitié d'étranger. Et moins d'un quart des travailleurs ont la nationalité. Nous sommes le seul pays au monde qui écarte les 3/4 des travailleurs de la fonction publique sous prétexte qu'il ne parlent pas notre patois confidentiel, alors qu'ils maîtrisent, parfaitement au moins une de nos deux langues administratives. Prenons l'exemple de la France. Un Alsacien qui ne parle que l'alsacien ne sera jamais fonctionnaire si il n'est pas capable d'écrire en français, car les concours se font dans la langue administrative.