Solidarité au Luxembourg

11 septembre 2015 10:09; Act: 11.09.2015 12:34 Print

Les communes appelées à loger plus de réfugiés

LUXEMBOURG - Pour l'heure, seul un petit nombre de communes logent des réfugiés.

storybild

Les neuf familles syriennes arrivées mardi soir à Weilerbach sont toujours logées au centre Héliar. (photo: SIP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Face à l'afflux de réfugiés en provenance de Syrie, les foyers de premier accueil sont «quasiment remplis à l'heure actuelle», confie une représentante de l'Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (OLAI) sans pouvoir fournir de chiffres précis.

Dans ce contexte, l'aide des communes pourrait être d'un grand secours. Si «un grand nombre d'entre elles» se sont déclarées prêtes à loger des réfugiés, seule une minorité «met à disposition des bâtiments», reconnaît Emile Eicher, président du Syvicol.

Scolariser les enfants

«En tout cas, cela s'avère insuffisant», tance l'OLAI. La commune de Roeser, qui fait partie de cette minorité, a fourni à l'OLAI une maison à Livange et «bientôt le presbytère, une fois que les travaux d'aménagement seront terminés», détaille le bourgmestre Tom Jungen (LSAP).

Concrètement, l'OLAI paie un loyer à la commune, à un prix «inférieur à celui pratiqué sur le marché» et prend en charge tous les frais. La commune, de son côté, doit s'occuper de la scolarité des enfants. Le choix de placer une famille dans une commune dépend de la taille des logements, mais aussi des possibilités en matière d'accueil scolaire.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marco F. le 11.09.2015 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    J’espère me faire comprendre, sinon, tanpis... J’espère que le Luxembourg ne va pas faire la même erreur que la France, c'est a dire:loger tout le monde, et de les isoler entre eux. Si ils veulent être intégrés, il faut qu ils vivent parmi nous, pour apprendre notre façon de vivre et surtout de respecter notre mode de vie. Il ne faut pas les isoler du reste de la population, j ai vu un commentaire qui propose de les installer au Kirchberg, ce qui serai une très bonne idée. Ça serai plus facile pour eux de nous comprendre, car ils verront des gents de nationalités différentes se respecter.

  • seraphim 2 le 11.09.2015 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    A tous les petits d'esprit à tous ceux qui portent des oeillères et qui ont peur pour leur 3 sous. Je me sentirai 1000 fois plus en sécurité au meilleur de 100 migrants qu'entre 10 d'entre vous. Car à vous lire si j'ai le malheur de vous avoir comme voisin j'aurai trop peur qu'en cas de crise vous veniez me dérober mes caleçons sales. Je n'essaye ni de vous faire la morale ni de vous changer (pour certains c'est peine perdu) mais quand vous voyez ce genre de choses essayez de vous mettre dans leur peau 10 min. pas plus juste 10min. en danger et qu'on vous ferme les portes au nez. Pensez!!!!!!

  • cipa le 11.09.2015 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    Nous en sommes au même point qu'en 1930 attention a se que vous faite. Un Adolphe peut se réveiller et la se serat de nouveau le désastre. Il faut bien entendu recevoir ces pauvres gens mais attention n'imposé rien sinon sa va dérapé.

Les derniers commentaires

  • sos le 11.09.2015 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Seraphim merci

  • ben le 11.09.2015 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gouvernements eurropeens sont en train de faire monter l'extreme droite,et oui vive l'europe

  • Exuperancia Rapu le 11.09.2015 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Comme la majorité c'est des hommes seuls, malgré les images dans les médias, cela ne va pas entrainer des frustations en plus d'un choc culturel?

  • Vindulux le 11.09.2015 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Certains ne pensent qu'à leur argent! (Même 1 cents pour sauver une vie est de trop pour eux). Heureusement qu'il y a encore des personnes humaines pour accueillir les réfugiés. N'oublions pas que la moitié des résidents, voir plus sont aussi issu de l'immigration et que nos parents, grand parents ont aussi fuient la guerre.

  • Réflexion pour les naifs le 11.09.2015 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    On acceuille des syriens et on va bombarder en Syrie. Est-ce qu'on va seulement se faire des amis parmi les migrants?! ...Ou est-ce que l'EI (Daesh) a aussi infiltré ses "kamikazes" parmi les gentils migrants?