Au Luxembourg

14 novembre 2019 13:48; Act: 14.11.2019 15:41 Print

Le mapping arrive dans les communes mosellanes

GREVENMACHER – En 2020, locaux et touristes auront droit à un tout nouveau spectacle qui se déroulera le long des rives de la Moselle. Son nom: «Mosel - Licht und Flammen».

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

En 2020, un tout nouveau spectacle Mosel – Licht und Flammen verra le jour au Luxembourg. Pour l'occasion, la région mosellane sera entièrement placée sous le signe de la lumière, des produits locaux, du vin et du tourisme. L'événement ne doit en aucun cas être le parent pauvre de Rhein in Flammen (Le Rhin en flammes), comme l'ont souligné, d'un commun accord, Lex Delles, ministre du Tourisme et Léon Gloden, bourgmestre de Grevenmacher. Mosel – Licht und Flammen se veut avant tout un événement innovant.

Prévu pour devenir un rendez-vous incontournable au Grand-Duché et dans la Grande Région, Mosel – Licht und Flammen sera placé sous le signe des attractions touristiques situées le long de la Moselle. Pour mettre en scène le patrimoine architectural, la nature et les vignes, les organisateurs auront recours à la nouvelle technologie multimédia du mapping vidéo qui consiste à projeter de la lumière ou des vidéos sur des bâtiments, le tout sur fond musical. «Grâce au mapping vidéo, nous métamorphosons les communes sans pour autant être limité à la projection sur écrans dans des zones précises», a expliqué Léon Gloden à L'essentiel.

Attractions depuis les rives et sur l'eau

Les 2 et 3 octobre 2020, le public pourra admirer le spectacle tant depuis les rives que depuis l'un des sept bateaux naviguant sur la Moselle et faisant étape à Wasserbillig, Grevenmacher, Ahn, Wormeldange, Stadtbredimus et Remich. Le point d'orgue du spectacle sera un magnifique feu d'artifice à Remich, plus écologique que les feux d'artifice traditionnels, en vue de «préserver la faune et la flore».

Le programme comprendra des représentations théâtrales, des animations, ainsi que des marchés de produits locaux. Les inscriptions pour participer à l'événement, dont le budget se situe entre 400 000 et 500 000 euros, sont ouvertes dès vendredi.

Pour plus d'informations: www.mosellichtundflammen.lu

(Sebastian Weisbrodt/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Germain le 14.11.2019 21:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Simplet Ça fait effectivement très germanique, c’est pas vraiment affreux, mais on aurait pu être plus inventif pour ce qui est duchoix des mots.

  • Herbre le 14.11.2019 22:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Tim Theisen, je suis d’accord.

  • Imarav le 15.11.2019 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Simplet : En même temps quand on regarde de plus près le trajet représenté, on constatera sans grande diffuculté que la grande majorité du trajet se trouve face à la frontière allemande. Du coup, en ce qui concerne le choix de la langue, je pense qu'il est tout à fait justifié et même plus qu'approprié.

Les derniers commentaires

  • Imarav le 15.11.2019 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Simplet : En même temps quand on regarde de plus près le trajet représenté, on constatera sans grande diffuculté que la grande majorité du trajet se trouve face à la frontière allemande. Du coup, en ce qui concerne le choix de la langue, je pense qu'il est tout à fait justifié et même plus qu'approprié.

  • Herbre le 14.11.2019 22:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Tim Theisen, je suis d’accord.

  • La rançon et lumière le 14.11.2019 21:35 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très beau c'est vrai mais imaginez la consommation énergétique des ces puissants projecteurs. Tout ça pour nos yeux ébahis. Personnellement je peux m'en passer, la nature offre des spectacles bien plus réjouissants.

  • Germain le 14.11.2019 21:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Simplet Ça fait effectivement très germanique, c’est pas vraiment affreux, mais on aurait pu être plus inventif pour ce qui est duchoix des mots.

  • Tim Theisen le 14.11.2019 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @simplet tu n‘est pas en France ou quelconque pays francophone ici, habitue toi donc à un minimum de Germanique! C‘est plutôt affreux votre mépris contre un tout petit peu de Germanique dans toute cette Francopholie dans laquelle on doit vivre!

    • Humour Black le 14.11.2019 20:54 Report dénoncer ce commentaire

      En France ils ont l'habitude des spectacles flammes et Kalache..

    • Jean-Daniel le 14.11.2019 22:30 Report dénoncer ce commentaire

      Faut pas chercher à comprendre, certains pseudos expliquent certaines remarques ;) Et son étroitesse d'esprit me semble plus affreuse que l'expression utilisée pour nommer ce spectacle.