Au Luxembourg

14 juillet 2017 11:03; Act: 14.07.2017 14:35 Print

Les comptes de la CNS vont de mieux en mieux

LUXEMBOURG - Pour la troisième année consécutive, les comptes de la CNS terminent dans le vert pour l'exercice 2016, avec un excédent de 182 millions d'euros.

storybild

Après un solde positif de 5,9 millions d'euros en 2014 et 63,2 millions en 2015, le comité directeur a approuvé jeudi un excédent atteignant 182 millions d'euros sur le dernier exercice. (photo: Editpress/Jean-Claude Ernst)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Oublié le déficit de 22,5 millions d'euros en 2013. Depuis 2014, les comptes de la Caisse nationale de santé se portent bien et ont même atteint en 2016 leur meilleur niveau depuis trois ans. Après un solde positif de 5,9 millions d'euros en 2014 et 63,2 millions en 2015, le comité directeur a approuvé jeudi un excédent atteignant 182 millions d'euros sur le dernier exercice. Les experts prévoyaient un excédent de 107,1 millions d’euros.

Dans le détail, les dépenses de l'assurance maladie-maternité ont atteint 2,491 milliards d'euros, dont 2,125 milliards pour les remboursements de soins de santé qui ont augmenté de 3%. Les recettes ont atteint 2,673 milliards. «La réserve globale atteint 587 millions d'euros en 2016, soit 23,6% du montant annuel des dépenses courantes», indique la CNS qui évoque une «situation globalement positive» et un «équilibre financier atteint en 2016».

Plus de contrôles

Retenons que l'an dernier, «les indemnités payées en cas de maladie de longue durée ont connu une diminution de 3,3%», du fait notamment du renforcement des mesures de contrôle des absents. Cette bonne santé financière s'explique aussi par les efforts entrepris depuis la réforme de 2010, qui ont «permis de cadrer l'évolution financière de façon durable».

Reste que ces derniers jours, certains assurés ont déploré les retards actuels en matière de remboursements de la CNS, en particulier pour les remboursements à l'étranger qui pourraient prendre plus de trois mois.

(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • titeuf le 14.07.2017 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Normal moins il y a de chômeur donc plus il y a de gens qui bossent plus les caisses se remplissent. CQFD

  • Carlos da Graça le 14.07.2017 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque qu'on paye plein pot, et que quand on a besoin de se soigner et que certains soins sont très peux remboursés voir pas du tout, il est plus que normal que les caisses se remplissent.

  • platini le 14.07.2017 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est urgent de réagir pour que les plus pauvres puissent encore se soigner! C'est une absolue nécessité!

Les derniers commentaires

  • lecorse le 15.07.2017 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal au bout de 52 semaine de maladie il te vire sans plus rien comme ressources financières même si tu es encore malade voilà les bonne finance les malades longue durée ne sont plus indemnisés

    • Nico le 15.07.2017 23:37 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai, vu et vécu. 1. Un patient, cancer phase terminale (1 mois max), dont le congé maladie a été révoqué par le médecin-conseil qui l'a déclaré apte au travail dans son état. 2. Même chose pour une autre avec un lupus érythémateux avancé. 3. De même pour un autre avec une maladie neuro incurable & très douloureuse qui l'empêche de rester assis, allongé ou debout plus de 5 minutes sans de fortes douleurs: "C'est incurable, donc rien ne justifie de vous maintenir en arrêt ou de vous passer en invalidité". Ah? Médecins? Vraiment? Le Luxembourg & ses fonctionnaires dans toute leur humanité

    • cricri le 16.07.2017 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      d'ou détenez vous tout ce que vous avancer et le secrêt medical vous en faîtes quoi ????

    • Bob boby le 16.07.2017 19:26 Report dénoncer ce commentaire

      Vous racontez n importe quoi... La cns ne vous paye plus au bout de 52 semaines. Si votre employeur décide de vous licencier.... Renseignez.vous en France c délai est bcp plus court... Nicolas, c encore pire... Vous êtes médecin pour connaître ces détails ? Un médecin de la cns ne peut pas démonter le diagnostic d un médecin français, en cas de désaccord, il y a une troisième expertise...

  • ladeux le 15.07.2017 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faudrait adopter le systeme cubain

  • ladeux le 15.07.2017 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on rembourse aussi de moins en moins

  • Aba le 15.07.2017 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voyez en Allemagne où tout est gratuit les abus. Certaines personnes font semblant d'être malades pour avoir le logement et le petit déjeuner gratuit à l'hôpital, cela leur évite l'hôtel quand ils sont dans une autre ville. par ailleurs, le pourcentage retenu sur le salaire est de 15% beaucoup plus qu'ici. Non à la gratuité, oui au système actuel qui nous permet de garder le budget à l'équilibre.

    • Père le 16.07.2017 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      Le budget n'est pas à l'équilibre, il est largement bénéficiaire.... Je préfère un système où il existe quelques abus mais avec tout le monde correctement soigné/remboursé, qu'un système 100% clean mais où les remboursements prennent des semaines, ou certains ne peuvent être bien soignés, mais surtout où les abus viennent de l'administration. Pour info ce n'est pas une société mais un système solidaire de santé, donc faire 180€/assuré de bénéfices (720€/foyer en moyenne) , c'est pas normal.

  • kenny le 15.07.2017 06:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Renseigner vous sur la Nomenklatur des convenances personelles auprès du site des CNS Il y a des médecins qui abusent il y a des certaines règles bon a savoir