Au Luxembourg

29 mars 2019 08:00; Act: 29.03.2019 13:00 Print

Les seniors au volant, pas si dangereux que ça

LUXEMBOURG - Remis en cause pour leur capacité de réaction, notamment, les conducteurs âgés font régulièrement l'objet de débats. Que dit le code de la route au Luxembourg?

storybild

Au Luxembourg, les conducteurs doivent, à partir de 60 ans, passer un examen médical pour pouvoir renouveler leur permis de conduire. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Certains voudraient leur suspendre le droit de conduire à partir d'un certain âge, d'autres veulent renforcer le suivi médical et des aptitudes à prendre le volant. Au Luxembourg, «des dispositions spécifiques» sont déjà en vigueur concernant les conducteurs de 60 ans et plus.

La durée de validité du permis de conduire passe de dix à cinq ans après l'âge de 70 ans. Et il n'est plus valable que deux ans à partir de l'âge de 80 ans. «Toute personne au-delà de 60 ans doit joindre un certificat médical, de moins de trois mois, à sa demande de renouvellement», précise même la police grand-ducale. Un examen médical qui veille aux aptitudes «physiques et mentales» du conducteur.

Moins impliqués dans les accidents graves et mortels

Selon l’article 2 du Code de la route, cette demande de renouvellement du permis de conduire peut être refusée, «notamment si l’intéressé(e) souffre d’infirmités ou de troubles susceptibles d’entraver ses aptitudes ou capacités de conduire», développe Lydie Cruchten, de la Sécurité routière.

Si le nombre de refus de permis de conduire accordé à une personne âgée n'est pas communiqué, il est important de préciser qu'en 2017 (derniers chiffres rendus publics), sur 24 conducteurs présumés responsables d'accidents mortels sur les routes du pays, aucun n'avait plus de 55 ans.

Et ils étaient quatorze conducteurs de plus de 65 ans à être présumés responsables d'accidents graves, sur plus de 200 conducteurs impliqués. Selon les données du Statec, les 25-44 ans ont été responsables d'une grande partie des accidents mortels et graves en 2017.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • edi le 29.03.2019 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a pas qu’aux personnes âgées que l’on devrait retirer le permis après un certain âges .certaines personnes ne devraient pas l’avoir tout court

  • gigi1 le 29.03.2019 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de stigmatiser les « vieux «  ! Ils sont plus prudents que les jeunes et n’ont rien à prouver en jouant les têtes brûlées comme certains jeunes gens qui viennent d’avoir leur permis. Dites plutôt aux parents de ne pas offrir des voitures GT comme première voiture à leurs enfants.

  • Magalie le 29.03.2019 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois peu, très peu de vieux qui passent au rouge, qui envoient des SMS en roulant, qui ne mettent pas les clignotants, très peu. Par contre, les jeunes et les "mid-ages" ...............

Les derniers commentaires

  • Zan le 29.03.2019 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @luxo.... Et combien de jeunes roulent sous l'influence de drogues ????

  • luxo le 29.03.2019 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le seul problème avec les personnes âgées est la non responsabilité des médecins. Au lieu de déterminer une limite d’âge il serait préférable d’obliger le médecin à déclarer au autorité lorsqu’une n’est plus apte même temporairement à conduire.

    • Vinaigre le 29.03.2019 16:15 Report dénoncer ce commentaire

      Le seul problème avec vous est votre généralisation de tout. Bien sûr il y a des médecins qui donnent des permissions alors qu'ils ne devraient pas, mais la grande majorité fait son travail sérieusement! Vous devriez vous calmer un peu!

    • luxo le 29.03.2019 16:36 Report dénoncer ce commentaire

      Lorsqu'un garagiste, un cuisiner, un artisan... fait une erreur ou est négligeant il peut être poursuivi en justice, par contre les médecins ne sont jamais responsable de leurs actes. Les médecins devrait avoir l'obligation de demander le retrait du permis lorsqu'un de leurs patients n'est pas apte à la conduite pour des raison de santé ou suite à des prescription de médicaments qui réduisent la vigilance.

    • Vinaigre le 29.03.2019 20:07 Report dénoncer ce commentaire

      Mais Luxo, les médecins le font, croyez moi! Je connais au moins 5 personnes qui ont été forcés de remettre leur permis de conduite suite à des problèmes cardiaques et suite à des problèmes de cerveau.Mon père qui souffrait du Parkinson a lui aussi été obligé de remettre son permis le médecin le lui a ordonné et comme mon père a refusé le médecin a envoyé un rapport au ministère. Deux jours plus tard la police est venu récupérer le permis. Je l'ai dit plus en haut, vous généralisez tout et particulièrement votre mépris pour les médecins. Voyez vous, on ne vous prend plus au sérieux!

  • ladeux le 29.03.2019 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vendez leurs des automatiques et plus de manuelles!

  • Magalie le 29.03.2019 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois peu, très peu de vieux qui passent au rouge, qui envoient des SMS en roulant, qui ne mettent pas les clignotants, très peu. Par contre, les jeunes et les "mid-ages" ...............

  • marre de tout le 29.03.2019 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les jeunes sont plus dangereux