Accidents au Luxembourg

24 septembre 2021 08:00; Act: 24.09.2021 08:35 Print

«Le confinement a libéré des pulsions sur la route»

LUXEMBOURG - Face à la très importante augmentation d'accidents mortels, ces derniers jours, la Sécurité routière tire la sonnette d'alarme et rappelle de précieux conseils.

storybild

La vitesse sur la route, couplée aux distractions liées aux écrans, ne sont pas étrangers à l'augmentation des accidents.

Sur ce sujet
Une faute?

Trois accidents mortels en moins d'une semaine et quotidiennement, de nombreux blessés impliquant plusieurs voitures sur la route au Luxembourg. Le bilan est lourd «et on a vraiment l'impression que ces situations accidentelles augmentent», reconnaît Isabelle Medinger, directrice de la Sécurité routière qui confirme notre sentiment en ce début d'automne. «D'autant plus que depuis le début de l'année 2021, au regard des statistiques, moins d'accidents mortels avaient eu lieu. Là, en si peu de temps, c'est clair que c'est beaucoup».

«Nous ne connaissons pas spécifiquement les circonstances des trois récents accidents mortels», poursuit Isabelle Medinger, «mais on peut tout de même constater que deux décédés ont été éjectés de leurs véhicules. En portant une ceinture de sécurité, c'est quasi impossible d'être éjecté de la sorte. On peut donc déjà s'interroger à ce niveau-là, tout en se posant les traditionnelles questions par rapport à l'alcool et à la vitesse, bien entendu».

«Avec moins de monde, certains ont pris l'habitude de rouler plus vite»

Dans un monde ultraconnecté, dans de nombreux pays voisins, la distraction liée aux écrans est aujourd'hui devenue la deuxième cause d'accidents et ce, même devant l'alcool. «Utiliser son smartphone en conduisant, c’est comme fermer les yeux au volant», nous avait déjà indiqué André Schaack, commissaire en chef du service de circulation et de sécurité routière. «Il y a peu, le GSM ne servait qu’à téléphoner. Aujourd’hui, l’usage a évolué avec une consultation accrue des réseaux sociaux, par exemple, et c’est extrêmement dangereux».

Faut-il dès lors repartir, dans les meilleurs délais, avec une nouvelle campagne de prévention? «Quand on travaille dans la prévention», prévient Isabelle Medinger, «on ne peut pas réagir "à chaud" après trois événements dramatiques en moins d'une semaine. Malheureusement, c'est toujours frustrant de parler de prévention, uniquement quand on voit qu'elle n'a pas fonctionné. Il faut dire aussi que les divers confinements ont libéré certaines pulsions sur la route. Avec moins de monde sur les routes pendant des mois, certains ont pris l'habitude de rouler plus vite. Là, on revient à la normale et il faut adapter son comportement au volant».

(Frédéric Lambert / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Constat le 24.09.2021 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les accidents ont tous eu lieu la nuit (après 21h). Donc au lieu de faire des contrôles de vitesse à 9h ou 15h, la police ferait mieux de laisser son personnel dormir le matin et le mobiliser à partir de 16h pour faire des contrôles d'alcoolémie (pas de vitesse car de toute façon il y a des bouchons partout à 16h) puis faire des contrôles d'alcoolémie/drogue/vitesse à partir de 20-21h. Autre constat : aucun des 3 accident sur une autoroute donc il faut faire des contrôles sur les petites route et pas chercher à prendre au piège quelqu'un qui roule à 150kmh au lieu de 130.

  • ginoboni le 24.09.2021 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entre ceux qui roulent avec le portable, trop vite et bourrés c’est inévitable. Le confinement a bon dos pour cacher la réalité

  • Code de la route le 24.09.2021 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Bien avant le confinement pour certain, c'est pas nouveau. Entre vitesse, clinotant oublié, dépassement n'importe comment cela date pas d'avant confinement

Les derniers commentaires

  • Roger le 25.09.2021 20:00 Report dénoncer ce commentaire

    Pas seulement chez les automobilistes … il y a beaucoup de fous sur bicyclette et trottinettes. Il est temps de le faire payer une taxe de roulage ????

  • atticus le 25.09.2021 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un clinotant qui clinote ?

  • Steph le 25.09.2021 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Au luxembourg ca conduit pire qu’a marseille. A bon entendeur

  • Mon avis le 25.09.2021 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois bien tous les jours que les "frustrés" qui ont payé cher pour de nombreux chevaux sous le capot, se sentent obligés de jouer les durs sur la route. C'est une façon d'exister, à défaut d'avoir de réelles qualités.

  • veritis le 25.09.2021 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rien à voir entre covid et vitesse sur la route. passé 21h ce sont souvent des gosses ou des beaufs qui se prennent pour colin macrey sur les routes. er quand cela termine mal, j'ai toujours une pensée émue pour l'arbre la façade ou le rail de sécurité