Recrutement au Luxembourg

18 avril 2019 17:22; Act: 18.04.2019 17:35 Print

Les Contributions directes ont recruté du personnel

LUXEMBOURG - Dans son rapport annuel publié jeudi, le ministère des Finances a notamment indiqué qu'il avait embauché une centaine de personnes en 2018.

storybild

L'Administration des contributions directes (ici le site inauguré en 2018) ne dispose toujours pas de suffisamment de personnel, selon le ministère. (photo: Editpress/Herve Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministère des Finances est revenu sur l'année écoulée. Dans son rapport annuel publié jeudi, il a notamment fait le point sur les projets de loi adoptés en 2018. La lutte conter la fraude était à l'honneur, avec les directive ATAD (Anti Tax Avoidance Directive) et DAC5, qui ont pour but de lutter contre l'évasion fiscale et le blanchiment de capitaux. Des directives sur la finance verte ou encore le développement des fintechs ont aussi été validés. Le ministère rappelle aussi le début de l'évaluation des risques concernant le blanchiment dans un but de financement du terrorisme.

Le ministère des Finances dispose d'administrations sous sa tutelle, dont l'Administration des contributions directes. Cette dernière a recruté «une centaine de nouveaux collaborateurs» en 2018. Le but était de répondre «aux besoins les plus immédiats résultant d’un accroissement du nombre de dossiers, dans un contexte de réglementations de plus en plus sophistiquées», est-il indiqué dans le rapport. Pour autant, «le retard à combler en matière tant de ressources humaines, d’infrastructures que de digitalisation reste malheureusement important», reconnaît le ministère. Les visites sur son site Internet ont augmenté de 10% en un an.

L'Administration des contributions directes a noté une diminution des décisions anticipées (aussi appelées rulings), un principe qui permet aux entreprises de négocier directement une imposition pour les prochaines années avec les autorités fiscales d'un pays. Les rulings du Luxembourg avaient été très critiquées à l'étranger, notamment au moment de l'affaire LuxLeaks. En 2018, 31 ont été accordés, sur 148 demandes, contre 38 avis favorables sur 260 l'année précédente.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • @isabelle le 18.04.2019 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Totalement n'importe quoi et le fameux tax ruling se fait dans toute l'europe !!!

  • Sam Gregor le 19.04.2019 07:18 Report dénoncer ce commentaire

    En attendant, je n'ai toujours pas reçu ma fiche de retenue d'impots.

  • macaron le 18.04.2019 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’ils viennent faire un tour chez mon employeur !! Ils auraient du boulot...

Les derniers commentaires

  • Alberto Seis le 19.04.2019 11:11 Report dénoncer ce commentaire

    Vu la tendance actuelle, on apprendra bientôt que certains ont accepté des pots de vin...

  • jacasse le 19.04.2019 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que vous le vouliez ou non il y a des personnes incapables de remplir une déclaration ( personnes âgées, étrangers, etc ) et c’est la moindre des choses que l’administration s’occupe de leur déclaration. Cela ne s’appelle t’il pas service public ?

    • Fred Mayer le 19.04.2019 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      Le service publique inclu-t-il l'acceptation d'une reconnaissance tarifée en échance de l'application d'un taux d'imposition plus compréhensif?

    • lulux le 19.04.2019 11:19 Report dénoncer ce commentaire

      Non absolument pas, ce n'est pas à l'administration de remplir la déclaration mais pour cela il y a des bureaux spécialisés et des conseillés en impôts. D'autre part il y a de très bons livres qui décrivent tout ce qu'il faut savoir, distribués gratuitement par les syndicats.

  • avis le 19.04.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je dis que chaque fonctionnaire devrait faire un stage de six mois obligatoire dans le privé. Ça leurs montrerait ce que travailler, amabilité et empathie veut dire.

    • realiste le 19.04.2019 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      je connais un fonctionnaire qui a fait l expérience.... il a tenu 5 mois avant de reprendre sa place de fonctionnaire..... vive la glandouille des gens payés a pas faire grand chose....

  • Sam Gregor le 19.04.2019 07:18 Report dénoncer ce commentaire

    En attendant, je n'ai toujours pas reçu ma fiche de retenue d'impots.

    • boston le 19.04.2019 09:47 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil

    • Will Compère le 19.04.2019 11:20 Report dénoncer ce commentaire

      Quand on les contacte il promettent une réponse sous 30 jours, mais on final on est souvent induement taxé au max pendant plusieurs mois et ce ne sont pas eux qui paient les agios.

    • lulux le 19.04.2019 11:21 Report dénoncer ce commentaire

      au lieu d'attendre éternellement vous devriez contacter l'administration

    • Pepito le 19.04.2019 13:13 Report dénoncer ce commentaire

      Faites un recommandé avec AR avec preuve de contact et toutes vos demandes en annexe, ils répondent en quelque jours sous cette occasion

  • red taz le 18.04.2019 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui et vous croyez a ce que vous dites la..