Luxembourg Gaming Xperience

29 septembre 2019 13:12; Act: 30.09.2019 14:28 Print

Les cosplay ont partagé leur fantaisie

LUXEMBOURG - Les personnages de jeux vidéo et autres ont investi ce dimanche les allées de Luxexpo the Box, sous les traits des amateurs de cosplay.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les personnages de jeux vidéo, anime japonais et autres films aux saveurs science-fictions ont investi ce dimanche les locaux de Luxexpo the Box, sous les traits des amateurs de cosplay*. Au Luxembourg Gaming Xperience (LGX), ce sont eux les vedettes. Les visiteurs n’ont à ce titre pas raté l’occasion de poser avec l’un ou l’autre personnage pour quelques selfies.

Natasha, 32 ans et originaire de la capitale, se sent comme un poisson dans l’eau dans son costume inspiré de l’anime d’horreur «Elfen Lied». «Mon personnage s’appelle Lucie. Sa particularité est qu’elle a été soumise à des tests en laboratoire depuis sa naissance. Jusqu’à ce qu’elle arrive à s’en échapper pour se venger», relate la trentenaire, qui plonge aussi dans la peau des personnages gores de films d’horreur comme «Annabelle».

Le cosplay coûte cher

Et le hobby de cosplay s’avère coûteux car pour réussir un look authentique, le costume ne suffit pas. «On a beau se fixer un budget, on finit toujours pas le dépasser. J’ai dépensé quelque 300 euros pour la totalité de mon cosplay», ajoute Nastaha, lentilles et accessoires compris.

Plus loin, David Mond, plus connu sous «DM Cosplay» dans la scène luxembourgeoise, s’essayait pour la première fois dans la peau d’un personnage féminin. «J’ai passé trois semaines à coudre ce costume inspiré d’un personnage du jeux vidéo Splatoon», racontait celui qui n’a cessé de provoquer stupeur avec son apparence dingue d’une Geisha avec son parasol en papier et son kimono. Ils sont nombreux à s’emparer de la machine à coudre pour la réalisation de leurs créations vestimentaires. «Si je passe des nuits d’affilée à concrétiser mes projets, c’est pour perfectionner chaque détail à ma taille», expliquait pour sa part Sandy, 28 ans, plongée dans une uniforme de servante.

À l’annonce du concours de cosplay, le public était ardent de découvrir le défilé de personnages aux looks décalés. Ainsi, une version féminine de Loki, supervilain issue des BD Marvel, a ébloui les spectateurs avec son costume aux LED verts et son arme authentique. «Il y en a pour tous les goûts», commentait Filipe, venu d’Esch-sur-Alzette de bonne heure pour assister au concours. «Le cosplay regroupe des fans de jeux vidéo, de films et d’anime. Pour nous les fans c’est une occasion unique pour poser en photo avec eux et admirer les détails de leurs costumes de près», s’enthousiasmait le jeune homme de 18 ans.

* Mot-valise composé des mots anglais « costume » et « play », le cosplay est un loisir qui consiste à jouer le rôle de ses personnages en imitant leur costume, leurs cheveux - à l'aide d'une perruque ou en réalisant la même coupe de cheveux que celle du personnage - et leur maquillage.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.