Au Luxembourg

13 mai 2020 07:00; Act: 13.05.2020 16:16 Print

Les crèches ne pourront accueillir tous les enfants

LUXEMBOURG - À deux semaines de la reprise, les crèches s'organisent avec des critères stricts définis par le gouvernement.

storybild

Le retour en crèche s'annonce différent pour les enfants dès le 25 mai au Luxembourg. (photo: Editpress/Editpress/claude Lenert)

Sur ce sujet
Une faute?

Après le retour dans les écoles, c'est désormais aux crèches de se préparer à un déconfinement progressif. Alors que de nombreux parents se réjouissaient d'un possible retour en crèches pour leurs enfants dès le lundi 25 mai, plusieurs structures ont annoncé, ces derniers jours, que ce retour ne s'effectuera pas dans les conditions qui précédaient l'épidémie de Covid-19.

Au Luxembourg, le ministère de l’Éducation et de l’Enfance a en effet imposé des conditions strictes à cette reprise et les structures d'accueil vont devoir s'adapter. Première condition et non des moindres: du 25 mai au 15 juillet, une seule encadrante ne pourra s'occuper que de cinq enfants maximum, dans une seule salle d'accueil. Avant la crise du Covid-19, un groupe pouvait comporter six bébés et huit enfants de plus d'1,5 an. Ce chiffre pouvait monter à 13 enfants si ce même groupe de bambins était composé de deux encadrantes. On s'oriente donc vers des choix difficiles qui ne réjouiront pas tous les parents.

Durant cette période de 52 jours, qualifiée «de première période de déconfinement», les crèches accueilleront les enfants à des horaires fixes. Et pour tenter de définir des critères objectifs, d'ici la fin de la semaine, de nombreux parents ont ainsi reçu un formulaire à compléter, car, pour répondre aux critères du ministère, les structures ne seront malheureusement pas en mesure d'accueillir tous les enfants. Il est également précisé que les contrats non honorés seront temporairement suspendus. Enfin, le congé pour raison familiale (CRF) serait à nouveau disponible pour les parents dont l'enfant remplit une de ces trois conditions: vulnérable, âgé de moins de trois ans ou scolarisé mais sans autre solution d'accueil.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le peuple gère les manquements le 13.05.2020 08:16 Report dénoncer ce commentaire

    Les couacs du gouvernement, prise de décisions ministre par ministre sans voir les conséquences dans les autres domaines, pour les autres ministres, quel cacophonie. Une guerre se gagne ensemble et en travail d’équipe. Ici les chars serait là mais sans essence, ni équipage. L’attribution des places se fera de manière opaque, au cas par cas. Pour un gouvernement qui se voulait irréprochable, transparent. C’est raté.

  • Luxury le 13.05.2020 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rohhh ce n’est pas une façon de parler ! Sans les « gens étrangers « , le petit pays Luxembourg serait bien pauvre . C’est toujours un plaisir de lire des commentaires d’une telle bassesse ..

  • Le Belge, une fois le 13.05.2020 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Plus deplace pour vos enfants? Emmenez les au boulot.

Les derniers commentaires

  • servanteecarlate le 13.05.2020 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avant quoi? moi je vois pas... qu'est ce qui est sous-entendu là en fait?

  • veritis le 13.05.2020 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on a, comme pour le téléphone portable, créé un besoin inutile. car avant, on faisait comment? je vous laisse réfléchir

  • servanteecarlate le 13.05.2020 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui ça rappelle des trucs...renvoyons les femmes aux enfants et aux fourneaux... elles y seront plus utiles. Comme quoi toutes les certitudes sont fragiles...

  • Bettel le 13.05.2020 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas la tele creche ???

  • Jeunes retraités disponibles le 13.05.2020 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a une autre solution en attendant que la situation revienne à la normale. Il y a peut être, parmi vos voisins, une personne de confiance disponible pour garder vos enfants dans la journée. Il existe encore des gens très bien qui se feront un plaisir de vous aider et l'heure est à l'entraide.