Au Luxembourg

11 août 2020 19:17; Act: 12.08.2020 10:23 Print

Les demandes d'asile complexes au Grand-​​Duché?

LUXEMBOURG - De nombreuses difficultés compliqueraient les demandes de protection pour les réfugiés au Luxembourg, selon le Lëtzebuerger Flüchtlinsrot. Jean Asselborn a répondu.

storybild

(photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Lundi, le Lëtzebuerger Flüchtlinsrot (Collectif Réfugiés Luxembourg) déclarait dans un communiqué que des droits fondamentaux lors de réfugiés auraient été «violés», évoquant le non-respect de la présomption de minorité. Le ministre de l'Immigration et de l'asile, Jean Asselborn, a rejeté mardi «toutes les accusations».

Dans le communiqué, le LFR dénonce la manière dont les réfugiés sont traités au Luxembourg lors de la demande de protection internationale. De nombreux demandeurs d’asile se trouvent dès lors «découragés, voire intimidés» dans les locaux de la Direction de l’Immigration», selon les témoignages reçus du Lëtzebuerger Flüchtlinsrot. Beaucoup ne réussissent donc pas à obtenir d'attestation de dépôt de demande de protection internationale, poursuit-il.

Intervention des agents de sécurité

Jean Asselborn a répondu aux accusations en indiquant que les agents sont «régulièrement confrontés» à «un public irrespectueux, voire menaçant, avec des situations nécessitant l’intervention d’agents de sécurité».

Le collectif a également reproché à la direction une aggravation de la situation durant la crise sanitaire, déclarant que «des personnes vulnérables, malades, mineurs, victimes de violences se retrouvent dans la rue sous prétexte que leur demande a été refusée». Or le ministère indique que certains décident finalement de ne pas demander de protection ou sont déjà protégés par un autre État-membre.

Même sans demande réalisée au Luxembourg, les concernés peuvent être redirigés vers d’autres services d’encadrement et de logement. À savoir que les attestations de dépôt d’une demande de protection internationale venant à échéance, ont été prolongées pour la durée de l’état de crise.

(L'essentiel)