Au Luxembourg

13 novembre 2019 17:00; Act: 14.11.2019 08:53 Print

Les deux fuyards de l'A4 entendus par un juge

LUXEMBOURG - Les deux personnes engagées dans une course poursuite avec la police, mardi soir, ont été entendues mercredi, par le juge d'instruction.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'homme et la femme engagés mardi dans une folle course poursuite avec la police, ont été entendus par le juge d'instruction, ce mercredi. À contresens sur l'autoroute d'Esch, les deux individus en fuite avaient légèrement blessé un policier. Les forces de l'ordre avaient alors ouvert le feu et blessé l'homme qui était au volant.

Le parquet a demandé, ce mercredi, au juge d'instruction d'ouvrir une enquête pour tentative d'homicide, coups et blessures contre agent, rébellion et pour plusieurs infractions contre le code de la route. Le parquet a également demandé à ce que les deux individus soient placés en détention préventive.

Procédure de routine

Le parquet a toutefois précisé que seul le juge d'instruction peut décider des chefs d'inculpations à retenir et de l'opportunité ou non de placer les deux personnes en détention préventive.

Les raisons de la fuite, poursuit le parquet, ne seraient toujours pas connues. Il faut attendre les résultats de l'enquête. Parallèlement, l'Inspection générale de la police a ouvert une enquête administrative pour vérifier la légitimité de l'utilisation d'armes par les agents de la police. Une procédure de routine qui est toujours engagée dans ces cas de figure.

(Maurice Magar / Lessentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Robin le 13.11.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est grand temps d'appliquer la tolérance "zero", comme à New-York, si on ne veut pas voir notre beau pays basculer dans le chaos et la peur de sortir de chez soi.

  • luxo le 13.11.2019 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère que ces deux individus seront sévèrement puni c’est inadmissible ce comportement....

  • Jean II le 13.11.2019 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas à se poser de question quand à l'utilisation des armes par la police face à des gens pareils !!!

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 14.11.2019 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    Utiliser des armes face à une voiture en mouvement est irresponsable, il y a bien d'autres moyens, celui de l'hélicoptère notamment qui rend inutile toute tentative de fuite avec une voiture, tout comme le suivi des données de GPS, voir de signaux de portables dans une enquête ultérieure. Ces agissements de cowboys sont grotesques.

    • Dingo le 14.11.2019 16:47 Report dénoncer ce commentaire

      Vous regardez trop de films policiers sur la télé

  • kiis le 14.11.2019 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien vu les tirs a travers la portière pour toucher le bas du corps et stopper net le conducteur

  • bravo !! le 14.11.2019 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    le policier mérite une médaille

  • Flemm le 14.11.2019 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Cas par cas ici moi si j'aurai grillé un feu que la police aie mis les phares et lumières et bien je me mets sur le côté je m'excuse je paie mon amende et basta. je ne prends pas la fuite j'essaie pas de tuer un officier et je ne mets pas la vie d'autres en danger. Respect à nos policiers pour ce qu'ils ont fait sang froid attendu et action pour finir la fole course, BRAVO

  • Jimmy le 14.11.2019 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je reviens malheureusement à ce que j'avais dit déjà il y a quelques années sur un même type de fait, que le Luxembourg aller devenir un eldorado avec course poursuite et braquage répéter, agression etc.. et encore une fois nous allons subir la conséquence des frontières ouvertes...et le non contrôle aux frontières. Malheureusement c'est devenu trop facile de traverser le pays et d'y faire un braquage puis repartir tranquille vers un pays aux choix tranquillement et librement. Pour moi l'Europe n'est pas une réussite, ou du moins elle était mieux quand elle était à 12 pays.

    • Pierre le 14.11.2019 12:05 Report dénoncer ce commentaire

      Vous croyez vraiment que c'est des controles aléatoires ou même avec une "présence" constante aux frontières qui vont freiner ce type de délinquant et les empêcher de passer d'un pays à l'autre ?