Décès du Grand-Duc Jean

24 avril 2019 10:09; Act: 25.04.2019 14:14 Print

Les écoles «chômeront» la journée du 4 mai

LUXEMBOURG - Le ministère de l'Éducation nationale a pris des mesures spécifiques en lien avec le deuil national proclamé, suite à la perte du Grand-Duc Jean, ce mardi.

storybild

Le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, a «invité tous les enseignants à thématiser avec leurs élèves la vie du Grand-Duc Jean». (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, a «invité tous les enseignants à thématiser avec leurs élèves la vie du Grand-Duc Jean, ainsi que l’importance et la signification de son règne, pour notre pays, notre liberté et notre indépendance».

Le jour des funérailles, le 4 mai, «Toutes les écoles chômeront» a annoncé le ministère, les portes ouvertes de certains établissements, les cours de musique et les cours pour l’acquisition de la nationalité luxembourgeoise seront donc reportés.

Cela concerne également les concours et les examens prévus de l'enseignement de musique, les formations de l'IFEN (l’Institut de formation de l’Éducation nationale) et les soutenances de mémoires des enseignants stagiaires du fondamental. Les drapeaux des écoles seront en berne jusqu’au samedi 4 mai 2019 inclus.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nath le 24.04.2019 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c est votre pays pourquoi ne pas avoir parlé de cela à votre fille ( bien avant le décès d ailleurs ) ? pourquoi toujours se reposer sur les enseignants ?!? les parents ont aussi le devoir de transmettre leurs connaissances ...

  • jiji le 24.04.2019 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ahhh toujours reprocher aux autres ce que l’on pourrait faire soi même .. vous n’avez qu’à lui expliquer à votre fille non?

  • Le Français le 24.04.2019 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    bon déjà toutes les écoles ne sont pas fermées les samedis. après on s'en fou du jours férié ou du jour chômé. IL est question de faire son deuil ! rien de plus. Le respect est une valeur oublié !!!

Les derniers commentaires

  • usd le 25.04.2019 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toute ma sympathie

  • Yes le 24.04.2019 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a bien des écoles qui ont encore cours le samedi!

  • Gag2019 le 24.04.2019 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mr. Meisch dans le cas ou vous l'aurez oubliez ca fais belle lurette que les samedi y a pas d'ecole. GAG.

    • ducon le 24.04.2019 17:08 Report dénoncer ce commentaire

      Tout d'abord il faudrait bien lire et comprendre ce qui est écrit:il s'agit des écoles qui dispensent des cours le Samedi,et les écoles de musique sont plus particulièrement visées ainsi que les cours en écoles privées(et oui,il y en a!).Voilà ce que j'ai pu lire et comprendre...

    • Tita le 24.04.2019 20:57 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo.

    • Sunori le 25.04.2019 12:18 Report dénoncer ce commentaire

      Il existe encore des communes, où il y a cours le samedi matin, et les enfants sont libre les mercredis après-midi, certes c'est rare mais cela existe encore ici au Luxembourg

  • Koursk le 24.04.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’OGBL aurait été ravie d’avoir un mois de deuil sans travail...!

  • @mesde le 24.04.2019 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une declaration du ministre de l'éducation, les entreprises ne font pas partie de son resdort. Les entreprises ne sont d'ailleurs pas des organes publiques, donc les ministères ne peut rien leur imposer à ce niveau.