Éducation

29 août 2018 10:22; Act: 29.08.2018 12:40 Print

Les élèves de l'ISL effectuent leur rentrée

LUXEMBOURG - Ce mercredi matin, à l'International School of Luxembourg, les lycéens retournaient en classe tandis que les écoliers rencontraient leurs instits.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le campus Gesseknäppchen était désert ce mercredi matin, excepté les abords de l'International School of Luxembourg (ISL) qui fait déjà sa rentrée. Dans les couloirs, c'est les grandes embrassades entre groupes d'élèves. «Ça fait deux mois qu'on ne s'est pas vus!», souligne Léo, 14 ans. Cette année, l'ISL accueille 1 367 élèves âgés de 3 à 18 ans, dont de nombreux enfants d'expatriés.

Face à un certain turn-over, les élèves socialisent facilement. «Ça fait six ans que je suis ici, mais en tout j'ai vécu sur trois continents. À l'ISL tout le monde s'entend bien, c'est agréable», acquiesce Léo. Certains élèves comme Kaylin, 12 ans, se sont portés volontaires pour être ambassadeur. «On accueille et on guide les nouveaux, détaille-t-elle. Je sais à quel point, on peut se sentir perdu en arrivant dans un nouveau lycée».

«Préparation solide avant l'université»

L'aspect international a également des avantages au niveau des études. «On aborde par exemple l'histoire ou la géo du point de vue de différentes nations, explique Sydney, 16 ans. Ça nous montre qu'il n'y a pas qu'une seule réponse a une question». «On a également de bons profs et une préparation solide pour les examens d'entrée à l'université», ajoute Alex, 16 ans. «Nos deux dernières années avant le bac international vont être intensives», estime Sydney.

Si les grands retournaient déjà en cours ce matin, les petits passaient juste rencontrer leurs instits. Kyna, 10 ans, et sa sœur Sanaa, 8 ans, sont super enthousiastes. «On adore la manière dont on apprend ici et le fait que les instituteurs nous laissent faire nos propres expériences».

Écoutez le reportage de Jonathan Vaucher:

Diaporama: Les élèves de l'ISL effectuent leur rentrée

(Séverine Goffin/ L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roxio le 29.08.2018 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je constate que les lecteurs de L'Essentiel se sentent peu concernés par l'ISL. Pas de commentaire... rien... Bon faut dire aussi qu'à plus de 12K€ l'année scolaire, c'est pas à la portée de toutes les bourses...

Les derniers commentaires

  • Roxio le 29.08.2018 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je constate que les lecteurs de L'Essentiel se sentent peu concernés par l'ISL. Pas de commentaire... rien... Bon faut dire aussi qu'à plus de 12K€ l'année scolaire, c'est pas à la portée de toutes les bourses...

    • Eliot Wozniak le 30.08.2018 13:57 Report dénoncer ce commentaire

      ne commentez pas pour ne rien dire monsieur svp.

    • Roxio le 30.08.2018 17:17 Report dénoncer ce commentaire

      @Eliot Sous réserve de respecter la charte du site sur les commentaires, cet espace de parole est libre. Même pour parler pour ne rien dire, ne vous en déplaise... Alors si mon commentaire vous dérange, passez votre chemin monsieur.

    • orange rouge le 31.08.2018 17:02 Report dénoncer ce commentaire

      il faudrait peut être penser à avoir une offre scolaire public de qualité et adaptée pour que les ecoles privées soient moins attractives.