Études supérieures

13 juillet 2018 13:53; Act: 13.07.2018 15:17 Print

Les élèves du Vauban privilégient la France

LUXEMBOURG - La France demeure la première destination des lycéens de Vauban pour les études supérieures.

storybild

Les élèves admis sans passer par l'oral de rattrapage ont été distingués lors d'une cérémonie. (photo: Editpress/Alain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

À l'issue des épreuves de rattrapage, seul un élève du lycée Vauban n'a pas obtenu le baccalauréat. Les trois autres ont finalement obtenu la moyenne, ce qui donne un taux de réussite final de 99,4% pour le lycée. Pour comparaison, la moyenne nationale française se situe à 88,3%.

Les 173 élèves admis du lycée français s'apprêtent désormais à basculer dans le grand bain des études supérieures. Et force est de constater que les universités et grandes écoles françaises gardent la cote, puisqu'une grosse moitié des diplômés (54%) débuteront leur parcours supérieur dans l'Hexagone.

12% d'entre eux ont choisi la Belgique et 10% le Luxembourg, en grande partie à l'Uni. Le Royaume-Uni arrive en quatrième position (9%). D'autres élèves partiront aux Pays-Bas, en Suisse, en Espagne, au Canada et même en Russie.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tony boy le 13.07.2018 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    commentaire nul de gucci moi je suis frontalier français qui travaille depuis 34 ans le respect des luxembourgeois sont à prendre comme modèle dans beaucoup de domaines oui c'est un petit pays mais fait partie des grands et je pense que beaucoup de frontaliers peuv dire merci d'avoir un travail bien rémunérer avec beaucoup d'avantage il faut visiter le nord du pays magnifique comme beaucoup d'autre endroit des commentaire à 1sous s'abstenir en est pas toujours d'accord mais il faut regarder se qu'il se passe ailleurs bon weekend

  • Pier le 13.07.2018 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    42% des bacheliers de lycees luxembourgeois partent etudier en Allemagne... source Ministere luxembourgeois 2016.

  • Ancien eleve promo 2016 le 13.07.2018 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    Quel malheur de partir en France plutot que d'aller explorer la vie caliente espagnole ou le reve americain...

Les derniers commentaires

  • lisezavantdecommenter le 14.07.2018 00:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours le lycée Vauban? Pourquoi pas l’école européenne ou ISL? Ou encore peut-être tous les autres lycées luxembourgeois réellement représentatifs du pays?

  • Pier le 13.07.2018 23:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Bofferding j’avais bien compris l’article... c’etait pour demontrer que meme les lyceés issus des lycees luxembourgeois etudiaient en masse a l’etranger apres le bac...

  • Anonyme le 13.07.2018 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pier...et nous venons beaucoup de Nancy avec de beaux postes :-)...au Luxembourg...merci le Lux :-)

  • Anonyme le 13.07.2018 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Gucci les nouvelles générations de luxembourgeois arrivent elles sont fières de leur pays partent étudier à l étranger et reviennent pour le représenter...aux plus hauts postes...bravo :-)

  • Pier le 13.07.2018 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même notre Premier Minister X Bettel a étudié le droit àcette belle Université de Nancy. Les voyages forment la jeunesse!