De Diekirch à Paris

28 septembre 2018 09:00; Act: 28.09.2018 09:37 Print

Les élèves ont pu servir Alain Ducasse

DIEKIRCH - Le chef étoilé a dégusté des mets concoctés par des élèves de l’École d’hôtellerie et de tourisme.

storybild

Les élèves de l’École d’hôtellerie et de tourisme du Luxembourg ont montré leurs talents au chef.

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre élèves de 12e restaurateur à l’École d’hôtellerie et de tourisme du Luxembourg (EHTL) ont eu le privilège de concocter et servir des amuse-bouches à... Alain Ducasse. La rencontre s’est faite à l’ambassade du Luxembourg, à Paris, pour la signature d’un accord entre l’EHTL et Ducasse Éducation, la branche formation du chef français multi-étoilé.

«Ils se sont bien préparés, en appelant une ancienne élève de l’école qui travaille pour Alain Ducasse à The Dorchester. Ils lui ont demandé quels étaient ses mets préférés et, avec ces informations, ont travaillé des plats sur base de légumes, en essayant de relever le goût. Il était fort impressionné, y compris par le crémant du Luxembourg qu’il a goûté», rapporte Michel Lanners, directeur de l’EHTL.

Dans sa stratégie de développement, l’ancien lycée technique se tourne vers «l’excellence dans l’assiette», avec ce partenariat. Début 2019, deux cours en formation continue s’ouvriront aux professionnels de la restauration, dispensés par des disciples d’Alain Ducasse: «Techniques de cuisson» et «Design de l’assiette».

En attendant, les élèves continueront de montrer leurs talents trois fois par semaine au restaurant de l’école. Avant de rouvrir au public mardi, An der Kéier sera rebaptisé ce vendredi restaurant Alexis-Heck, du nom de l'hôtelier originaire de Diekirch, pionnier du tourisme luxembourgeois au XIXe siècle.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nicoloe Ferrazi le 28.09.2018 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut bien admettre que dans certains secteurs le Luxembourg progresse.

  • Nono le 28.09.2018 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Xavier/Emmanuel pour se rapprochement culinaire, très bonne idée, ils sont vraiment potes ces deux la.

Les derniers commentaires

  • Nono le 28.09.2018 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Xavier/Emmanuel pour se rapprochement culinaire, très bonne idée, ils sont vraiment potes ces deux la.

  • Nicoloe Ferrazi le 28.09.2018 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut bien admettre que dans certains secteurs le Luxembourg progresse.