Au Luxembourg

05 avril 2018 06:50; Act: 05.04.2018 09:55 Print

Les éleveurs démunis face aux attaques du loup

FOUHREN - Le retour du loup au Grand-Duché est confirmé. Le prédateur s'est attaqué aux moutons d'un éleveur dans le nord du pays.

storybild

Des troupeaux ont été visés par le loup, notamment dans le Nord. (photo: L'essentiel/Pierre François)

op Däitsch
Sur ce sujet

«Pour moi, il n'y avait aucun doute. Les traces de morsures sur le mouton étaient bien celles causées par un loup», explique André Zewen, interrogé par L'essentiel sur l'attaque qui avait visé son troupeau, le 26 février, à Fouhren. Une brebis avait été mortellement blessée et dévorée par le prédateur. Des prélèvements avaient été effectués, puis analysés en Allemagne. Ce sont les récentes conclusions d’experts français, espagnols et polonais qui ont pu confirmer la responsabilité d’un loup à partir de photos des blessures du mouton. En juillet dernier, c'est à Holzem, dans la commune de Mamer, que des tests ADN avaient permis d'impliquer le loup dans l'attaque d'un troupeau.

«J’ai quelque 200 bêtes, agneaux compris. Le but n'est pas de les cloîtrer en bergerie toute l’année», explique André Zewen. «La présence du loup a certes des avantages, mais elle ne doit pas se faire aux dépens de l’élevage en plein air», ajoute-t-il. Pour endiguer les attaques, il y a la solution d'une clôture plus résistante. «À condition que l’on m’aide, car c’est très onéreux», précise l'éleveur, dont la responsabilité ne serait pas engagée.

«Mon troupeau avait été attaqué il y a quelques années par des chiens de chasse égarés. La justice avait argumenté que la responsabilité de l’éleveur est de faire en sorte que le troupeau ne s’échappe pas de l’enclos et non de veiller à ce que des chiens ou autres prédateurs n'y entrent pas».

(Pierre François/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Wolfman le 05.04.2018 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    On parle bien de 2 moutons décédés à cause du loup en 2 ans.... Soit 1 par an. Serieusement ? Y-a-t'il vraiment raison de crier au loup ?

  • Anne-Contente le 05.04.2018 07:00 Report dénoncer ce commentaire

    La nature reprendrait-elle sa place...? Un berger, cela s'appelle un berger.Il est là pour surveiller son troupeau...et de temps en temps il y a une perte, il faut bien que le loup se nourrisse.C'est la vie, la nature. Dans notre société actuelle on ne vit plus SA vie on la subit.

  • mélilo57 le 05.04.2018 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    En Italie ils ont bcp plus de bêtes que nous, moins de clôtures, plus de loups et ca se passe bien grâce aux chiens Patous. Ils vivent parmi les moutons et repoussent les attaques de loups, ou de chiens.

Les derniers commentaires

  • Filax le 06.04.2018 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pourtant bien simple! Il faut nourrir les loups! Il n'aura plus faim et ne viendra pas chiper les poules ou les moutons

  • adrien le 06.04.2018 06:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un fusils une attaque et un coup plus de loup plus de probleme

    • Paff le 06.04.2018 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      Moi je prends mon char d'assaut! Je l'ai acheté en Ukraine pour 2.000 euros!

  • No comment le 05.04.2018 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui pensent que la présence des loups est normale seront les premiers à se plaindre quand tous les moutons seront élevés industriellement et enfermés

  • Vincent le 05.04.2018 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Le chien de mon voisin a tué et volé l’une de mes poules. Cà n’interresse personne. Y a t’il une différence?

    • Filax le 06.04.2018 12:02 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, car il n'y a pas de mauvais chien ni de mauvaises poules! Le voisin est responsable de son chien et vous avez mal éduqué vos poules. Vous airiez dû leur apprendre le kung fu!

  • Nature le 05.04.2018 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Personne, n'a réintroduit le loup! Il est venu de lui même, là ou ses ancêtres ont vécus.