Chenilles à Luxembourg

11 juin 2019 16:46; Act: 11.06.2019 17:20 Print

Les enfants privés de l'aire de jeux du Bambësch

LUXEMBOURG-VILLE – En raison de la présence de chenilles processionnaires du chêne sur l'aire de jeux du Bambësch, les autorités communales de la capitale ont décidé sa fermeture.

storybild

En raison de la présence de chenilles processionnaires du chêne, les enfants sont provisoirement privés de l'aire de jeux «Bambësch». (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour des raisons de sécurité, l'Administration communale de la ville de Luxembourg a décidé de fermer l'aire de jeux du Bambësch, rue de Bridel. C'est ce qui a été communiqué mardi après-midi. Des chenilles processionnaires du chêne ont été observées à proximité immédiate de l'aire de jeux.

La ville de Luxembourg recommande la plus grande vigilance pour se protéger au mieux des chenilles et de leurs poils urticants. Dans un premier temps, elle a installé des panneaux d'avertissement dans les zones touchées. Les promeneurs sont invités à rester éloignés des arbres et à ne toucher ni les nids, ni les chenilles.

Tout contact avec la substance urticante libérée par les fins poils des chenilles peut entraîner rougeurs cutanées, crises d'asthme et chocs allergiques. On reconnaît le nuisible à la présence de nids typiques qui s'étendent telle une toile d'araignée dense autour de grosses branches ou de fourches de chênes. La chenille processionnaire du chêne elle-même est un papillon de nuit insignifiant dont l'envergure n'est que de 25 à 30 millimètres.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jérôme le 11.06.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    La plus grande vigilance ne devrait pas venir de la population, mais plutôt de la Ville de Luxembourg. Prôner que "Dans un premier temps" la Ville a installé des panneaux d'avertissement dans les zones touchées", cela me choque. La Ville doit agir dans les plus brefs délais, pas avec des panneaux mais avec des firmes spécialisées qui enlèvent les nids. Il n'y a pas que les aires de jeux qui sont concernés.

  • milky le 11.06.2019 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si on arrêtait le fauchage tardif ? N’aurait-on pas moins de chenilles processionnaires du chêne ?

  • ladeux le 11.06.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La chenille processionnaire du chêne elle-même est un papillon de nuit insignifiant ... belle mentalité quand on parle de protection de l'environnement

Les derniers commentaires

  • milky le 11.06.2019 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si on arrêtait le fauchage tardif ? N’aurait-on pas moins de chenilles processionnaires du chêne ?

    • SanDevote le 12.06.2019 09:21 Report dénoncer ce commentaire

      Non.

    • Fauchage de chênes le 12.06.2019 14:19 Report dénoncer ce commentaire

      Vous fauchez les chênes ? Non ? Ah ben tiens, le fauchage tardif n y est pur rien, bien au contraire il aide a avoir une plus grande diversité! Sinon on peut abattre toutes les chênes du pays.

  • Jérôme le 11.06.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    La plus grande vigilance ne devrait pas venir de la population, mais plutôt de la Ville de Luxembourg. Prôner que "Dans un premier temps" la Ville a installé des panneaux d'avertissement dans les zones touchées", cela me choque. La Ville doit agir dans les plus brefs délais, pas avec des panneaux mais avec des firmes spécialisées qui enlèvent les nids. Il n'y a pas que les aires de jeux qui sont concernés.

    • @Jerome le 11.06.2019 23:07 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne vois pas ce qui vous choque lorsqu'on informe les gens ?! La VdL ne peut pas analyser chaque arbre. C'est bien à la population d'être informée et vigilente .. et d'en informer le service des parcs quand vous en détectez .

    • Sandra le 12.06.2019 11:07 Report dénoncer ce commentaire

      @@Jerome le 11.06.2019 23:07 : Vous avez oublié que, de nos jours, beaucoup de gens ne se croient plus responsables pour eux-mêmes ! Il faut toujours trouver un responsable.

  • ladeux le 11.06.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La chenille processionnaire du chêne elle-même est un papillon de nuit insignifiant ... belle mentalité quand on parle de protection de l'environnement