Au Luxembourg

14 décembre 2017 12:32; Act: 14.12.2017 15:34 Print

Les entreprises à la traîne sur le commerce en ligne

LUXEMBOURG - L'an dernier, seules 11% des entreprises du pays ont reçu des commandes via un site Internet ou une application.

storybild

Parmi les entreprises du pays ayant vendu en ligne l'an dernier, 61% ont effectué des ventes dans d'autres pays de l'UE et 26% en dehors de l'Union. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les résidents du Luxembourg aiment faire des achats sur Internet. Au cours des trois derniers mois, plus de 70% ont d'ailleurs effectué un achat en ligne, relevait mercredi le Statec. Malgré cela, le Luxembourg est à la traîne dans le commerce en ligne, souligne ce jeudi une étude d'Eurostat.

En 2016, seules 11% des entreprises (*) du Grand-Duché ont réalisé des ventes via un site Internet ou une application. Ce pourcentage était supérieur dans une grande majorité des autres pays de l'Union européenne et également bien plus élevé chez nos voisins: 21% en Belgique, 20% en Allemagne, et 15% en France.

Récemment, la secrétaire d'État à l'Économie, Francine Closener, pointait également le paradoxe. Elle avançait de son côté le chiffre de 9% pour le taux de commerces qui proposent actuellement une solution de vente par Internet... alors que les Luxembourgeois sont «les champions en Europe des achats en ligne», rappelait-elle lors de la présentation de LetzShop.lu, une plateforme nationale d'e-commerce qui sera prochainement mise en place et qui devrait booster les ventes en ligne au Luxembourg.

(*) Entreprises comptant dix employés ou plus

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MoiJe le 14.12.2017 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les entreprises Luxembourgeoises ne peuvent pas concurrence les grands comme Amazon. Elles proposent peu de variété, à des prix élevés auxquels s'ajoutent des frais d'envoi excessifs et des modes de payement peu flexibles. Aucun intérêt.

  • Alain Rak le 14.12.2017 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on pense que Bram qui appartient à Konen Munchen n'a même pas un site web.

  • Commerce basics le 14.12.2017 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Si le service, le conseil et les garanties ne justifient pas là différence de prix, la comparabilité des prix sur internet est mortifère pour les commerçants luxembourgeois.

Les derniers commentaires

  • NDR Lux le 14.12.2017 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous commandez des vêtements de sport de marques connues, il est évident que le stockage, le packaging, le pick-up et l'expédition sont réalisés dans des pays à bas salaires (Pologne, etc). Aucune chance pour le Grand-Duché de pouvoir rivaliser avec ces pays : prix du m² du terrain pour construire une entreprise, prix de la construction, salaires des ouvriers, etc. Par contre, l'e-commerce doit profiter directement à la Poste (qui développe ses armoires de livraison un peu partout), à DHL, à DPD, et autres grands de la livraison de colis.

  • Commerce basics le 14.12.2017 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Si le service, le conseil et les garanties ne justifient pas là différence de prix, la comparabilité des prix sur internet est mortifère pour les commerçants luxembourgeois.

  • Odenzak le 14.12.2017 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    ...et on s'étonnes en plus...! Pour Info, tout est plus cher au Luxembourg, absolument tout! Alors, on n est pas des pigeons, et on va dépenser notre argent là où on vous donne quelque chose pour votre argent... Faut-il faire un dessin, pour qu'ils comprennent, plus facile: allez vous-même comparer les prix Lux vs. un autre pays...

  • Alain Rak le 14.12.2017 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on pense que Bram qui appartient à Konen Munchen n'a même pas un site web.

    • NDR Lux le 14.12.2017 16:26 Report dénoncer ce commentaire

      Les marques qu'on trouve chez Bram, on peut les trouver ailleurs, et pourquoi pas directement dans les "outlets" (magasins d'usines) ou via d'autres canaux moins chers.

  • MoiJe le 14.12.2017 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les entreprises Luxembourgeoises ne peuvent pas concurrence les grands comme Amazon. Elles proposent peu de variété, à des prix élevés auxquels s'ajoutent des frais d'envoi excessifs et des modes de payement peu flexibles. Aucun intérêt.