Covid au Luxembourg

15 février 2021 16:09; Act: 15.02.2021 18:08 Print

Les entreprises créées en 2020 seront aidées aussi

LUXEMBOURG - Les sociétés lancées jusqu'au 31 décembre 2020 pourront désormais bénéficier des mesures de soutien de l'État, a annoncé ce lundi, Lex Delles.

storybild

Les entreprises qui ont commencé leur activité en 2020 pourront désormais prétendre à l'aide aux coûts non couverts. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Elles ont vu le jour dans un contexte économique plus qu'incertain, à savoir celui du Covid. Lex Delles, le ministre DP du Tourisme et des Classes moyennes, a annoncé ce lundi, que les entreprises qui ont commencé leur activité en 2020 (la date limite est fixée au 31 décembre 2020) pourront désormais prétendre à l'aide aux coûts non couverts (exemple: le loyer) et à l'aide de relance. «Nous les encourageons ainsi à exercer leur activités dans la mesure du possible», souligne Lex Delles.

En outre, le gouvernement a décidé que les entreprises dont la perte du chiffre d'affaires pour le mois de janvier 2021 est inférieure aux 25% exigés, pourront profiter de l'aide de relance pour le mois de janvier 2021. À la condition qu'elles aient fait l'objet au cours de ce mois d'une obligation légale de fermeture (par exemple les magasins de détail non alimentaire, fitness...).

Aides jusqu'en juin

Pour mémoire, les aides à l'horeca ont été prolongées jusqu'à juin et améliorées, avaient annoncé vendredi le Premier ministre et l'Horesca. «La Commission européenne nous a donné les moyens d'élargir le soutien pour notre économie, notamment en augmentant le plafond des aides, explique Lex Delles. Nous avons saisi cette opportunité».

Cela suffira-t-il à sauver les entreprises les plus en difficulté? Les indépendants demandent notamment de pouvoir bénéficier d'un «salaire de compensation». «L'aide aux coûts non couverts couvre déjà le salaire de l'indépendant que paie la société concernée, estime Lex Delles. Les entreprises fermées comme les cafés et les restos peuvent faire valoir le salaire de l'indépendant dans leurs coûts et elles seront remboursées à 100%». Interrogé également par L'essentiel sur les revendications de l'Horesca, comme la TVA à 3% et la prolongation de la validité des bons d'hébergement, le ministre a souligné qu'il existait déjà une «panoplie» d'aides pour les secteurs exposés en première ligne à la crise. Il a également rappelé qu'il restait à l'écoute, avec des échanges «hebdomadaires» avec le secteur.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • okay le 16.02.2021 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Gerard: Ça vous étonne ? Qui était préparé à faire face à cette situation ? Alors patientez, vous les aurez vos aides.

  • okay le 16.02.2021 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avelis: C’est à n’y rien comprendre ! Si vous êtes payé à 80% c’est que vous êtes en principe au chômage car votre activité est fermée. Et vous parlez maintenant des heures supplémentaires non payées dans l’hôtellerie alors que les hôtels sont vides . Je rêve ou quoi ?

  • @strambo le 15.02.2021 21:35 Report dénoncer ce commentaire

    T'as pas compris ce qu'est le communisme?

Les derniers commentaires

  • une serveuse le 16.02.2021 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce qu'il veut dire c'est que ces heures ne sont pas payées habituellement et il faudrait que cela change

  • okay le 16.02.2021 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Gerard: Ça vous étonne ? Qui était préparé à faire face à cette situation ? Alors patientez, vous les aurez vos aides.

  • okay le 16.02.2021 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @indépendant: comme il faut arrêter de croire que seules les entreprises souffrent car elles sont aidées même si ce n’est jamais assez.

    • @okay le 16.02.2021 12:29 Report dénoncer ce commentaire

      jamais assez? Vous rigolez? On aura bientôt une flambée du nombre des faillites...

  • okay le 16.02.2021 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @vdv : effectivement et même si je plains la situation de l’Horesca, je trouve que les déclarations des acteurs de ce secteur sont contradictoires. Certains affirment toucher leurs aides normalement et suffisamment alors que d’autres crient la famine. Moi j’aurais tendance à penser que ceux qui ont eu une gestion saine et déclarée de leur entreprise sont indemnisés en conséquence. Les autres sont victimes de leur propre gestion.

    • @okay le 16.02.2021 12:30 Report dénoncer ce commentaire

      ridicule! Donc c'est leur faute s'ils n'arrivent plus à survivre en raison de cette pandémie? Ca va la tête?

  • okay le 16.02.2021 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @rien : vous ne comprenez rien au monde dans lequel vous vivez. Pour vous l’idéal serait la Corée du Nord.